WAVERLY BOARDING SCHOOL__*


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il était une fois, un prince, une princesse [Ashlee]

Aller en bas 
AuteurMessage
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Il était une fois, un prince, une princesse [Ashlee]   Jeu 1 Mai - 5:41


    - «C'est toi que je veux et personne d'autre»

    Le monde entier s'était arrêté pour que Derek Von Walsh puisse entendre ces paroles, ces paroles dont il rêvait depuis qu'elle était partie, les larmes aux yeux, quand il lui avait confirmé cette... enfin, il ne voulait même plus y penser. À son idée, ça n'avait pas pu se produire. Pas avec ce sentiment d'allégresse, de joie, de bien être et de plénitude qu'il ressentait à être près d'Ashlee Bass. Il ressassa ses mots encore quelques secondes, les découvrant, redécouvrant, et les sentant comme une caresse sur sa peau. Le jeune homme frissonna. Dans sa tête, même sous l'influence des joints ou de l'alcool, il y avait toujours et il y aurait toujours Ashlee Bass et Derek Von Walsh. Entendre de vive voix, n'étant pas la sienne de surcroît, que la principale concernée voyait le tout de la même manière était.. indescriptible.

    Il dut prendre un moment pour reprendre son souffle, réentendre son coeur battre à la chamade dans sa poitrine, et déguster la sincère et débordante sincérité des mots de la jeune femme. Derek était sans voix, ça n'était jamais arrivé. Du moins, il n'en avait pas souvenir. Il restait sans voix, sous le choc, éberlué et surtout comblé. Il ne pouvait pas comprendre la chance qui lui tombait dessus, une première fois en la rencontrant, et aujourd'hui, elle le pardonnait. Le blond remarqua le sombresaut qu'il créa en reprennant le «nous» dont il ne faisait que rêver depuis trois semaines. Puis il recula, la regardant sortir de la limousine aussi brillante, même plus, que précedemment. Elle semblait en accord avec tous ses mouvements, et quand elle se blottie contre lui, puis lui vola ses lèvres qui n'attendaient que ça, Derek ferma les yeux et se délecta de ce goût qui lui avait tant et tant manqué.
    Une fois à bout de souffle, plusieurs minutes plus tard, c'est un sourire aux lèvres qu'il quitta celle de l'élue de son coeur. Il n'y avait qu'elle, et il n'y aurait jamais qu'elle. Il l'avait compris en la perdant, et s'était jurer de ne plus jamais refaire pareille erreur. Derek avait compris sans difficulté que désormais, il lui serait impossible de s'imaginer sans Ashlee à ses côtés. Ah, c'était presque trop beau pour être vrai. Lorsqu'elle s'éloigna pour reprendre sa place dans la limousine, le blond eut le souffle coupé. Pendant une seconde, il avait cru être dans son lit, se réveiller en sursaut et en nage, et de se rendre compte à nouveau que ce n'était que de la fiction. La voix d'Ashlee le ramena sur le droit chemin.

    «J'entre, pour ne jamais repartir»

    Il lui sourit, puis prit place dans la limousine, non loin de la jeune femme. Tandis qu'elle sortait son téléphone, il déposa un baiser sur l'une de ses omoplates découvertes, et sourit contre sa peau. En entendant la voix masculine résonner dans le portable, Derek Von Walsh se raidit légèrement, se reculant contre le siège de cuir. Bien qu'il aurait voulu lui laisser un peu d'intimité, bien que légèrement jaloux, le blond se rassura de ses paroles, et se détacha légèrement. Bien que les paroles le flattaient et le gonflaient de fierté, le quatrième année attendit patiemment la fin du coup de fil, et se sentit même désolé pour Benjamin. L'espace d'une seconde, au moins, ce qui relevait déjà du miracle. Derek fut tout sourire en entendant les paroles de sa petite amie.

    «Refaire quoi au..»

    Ses mots s'étranglèrent contre les lèvres de la jeune femme qui se joignait aux siennes. Sa main dans sa chevelure, l'autre sur sa joue, le garçon sentit un frisson lui traverser l'échine. Son bonheur, sa joie était.. indescriptible. Sa propre main caressa doucement l'épaule jusqu'à l'avant-bras d'Ashlee, l'approchant successivement de lui, ne pouvant pas se passer de son parfum et de sa présence. Tout était parfait, idyllique, et le plus beau, c'était qu'il était conscient que ça ne changerait plus. Ils étaient ensemble pour de bon, et rien ni personne n'y changerait quoi que ce soit. Finalement, il lui rendit ses lèvres pour qu'elle ressorte son cellulaire, et d'un ton moqueur et amusé, il croisa les bras sur sa poitrine, puis dit.

    «Je vais me mettre à envier ce portable, dis donc»

    Il lui sourit, puis lui ébouriffla amoureusement les cheveux, la laissant terminer son coup de fil. Derek Von Walsh la blottie ensuite contre lui, et déposa sa joue contre sa chevelure, tandis qu'il déposait de fins baisers sur sa tempe, et prit doucement sa main dans la sienne et la portant à ses lèvres. Ils observèrent dans un silence magique la ville à travers les fenêtres, et Derek se sentit à nouveau comblé et complet. Elle lui dit ensuite qu'elle l'aimait, et le jeune homme la regarda, le regard pétillant et l'embrassant pour toute réponse. C'était un nouveau chapitre de leur conte de fée, mais sans vilaine sorcière désormais pour tout déranger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Il était une fois, un prince, une princesse [Ashlee]   Jeu 1 Mai - 18:51

    Parfait, tout était parfait, Ashlee avait l’impression de vivre un conte de fée, ce qui intensifia le sourire sur son visage, car les contes de fée finissaient toujours bien. Elle allait finir la soirée dans les bras de l’homme de sa vie, tout ne pouvait pas être plus parfait. Ashlee se retenait pour ne pas crier tellement elle était contente, Derek et elle à nouveau ensemble, c’était sublime. Elle imaginait déjà la tête de sa mère quand elle allait lui annoncer, de tout le monde en fait…. Elle se mit à rire à la petite phrase de Derek. Elle ouvrit la fenêtre de la limousine et y balança le téléphone. Puis elle se tourna vers Derek.

    T’as plus de raison de l’envier !

    Elle lui fit un clin d’œil et resta blottie dans ses bras en s’imaginant ce qu’allait être le reste de la soirée. En fait non pour une fois dans sa vie, elle ne voulait pas planifier, elle laisserait les choses venir, l’essentiel c’est que personne ne vienne les déranger Derek et elle ; et c’est pour ça que le Plaza était l’endroit rêvé. Justement le Plaza, ils y étaient arrivés. Avant l’arrêt complet de la voiture, Ashlee en profita pour embrasser de nouveau Derek, maintenant qu’elle pouvait de nouveau le faire, elle n’allait pas se gêner pour en abuser. Le chauffeur vint ouvrir la porte du côté de la belle, elle sortit en lui faisant un clin d’œil, et l’informa qu’elle n’aurait plus besoin de ces services pour la soirée. Ensuite elle passa son bras autour de la taille de Derek, et tous se dirigèrent vers l’entrée du palace. Là, le majordome, Pete les attendaient déjà, les deux amoureux n’avait plus qu’à le suivre, sur le chemin vers la chambre, Ashlee ne manqua pas de prendre de ses nouvelles ! Une fois qu’ils furent arrivés à destination, Ashlee le remercia, tout en lui donnant discrètement un billet de cent dollars.

    Voilà, ils étaient à présent tout les deux dans la suite qu’Ashlee avait réservé quinze minutes plus tôt. Elle lâcha le corps de son petit ami pour se diriger vers le salon. Son majordome était génial, il avait tout prévu, il y avait de la nourriture, et ça tombait bien car Ashlee avait faim, bien sûr elle mourrait aussi d’envie d’aller tester le lit avec Derek, mais ils avaient toute la nuit devant eux…Elle goûta à un des petits fours qui était sur la table, c’était succulent, elle se tourna vers Derek et lui dit le plus naturellement du monde :

    Hum, mon cœur faut que tu viennes goûter ça, c’est délicieux !

    Quand il la rejoint, elle lui déposa un baiser sur le front, ensuite, elle prit un des amuses gueules, et le fit manger elle-même à Derek. Ensuite elle souleva une des cloches qu’il y avait sur une assiette, pour voir ce qu’elle contenait, et qu’elle ne fut pas sa surprise quand elle y trouva des sushis, des nems et du riz cantonais, qui provenaient tous droit de chez son traiteur chinois préféré. Mais comment Pete faisait-il ? A chaque fois qu’elle croyait qu’il avait poussé l’étonnement à bout, non, il fallait toujours que de nouveau, il la surprenne.


    Je sens que cette nuit va être parfaite.

    Obligatoirement, elle allait l’être tout simplement parce qu’elle était avec Derek. Comme quoi il ne fallait pas grand-chose pour rendre une soirée divine. Juste deux personnes qui s’aiment, un bon hôtel, de la bonne nourriture, et bien sûr du champagne, Ashlee ouvrit d’ailleurs la bouteille qui était dans le seau, et remplit les deux coupes qui étaient posées sur la petite table, puis elle en tendit une à Derek, et qui dit champagne, dit toast :

    A nous Derek, à cette soirée qu’elle ne finisse jamais, à ta sœur qui a la fabuleuse idée de nous présenter, et surtout à notre avenir, qui sans toi je ne peux le concevoir.

    Elle but une gorgée du breuvage français, puis posa sa coupe sur la table. Elle avait faim, mais avant cela, elle ne pût s’empêcher d’embrasser de nouveau son petit ami. Ces lèvres là elle ne s’en lasserait jamais. Et de savoir qu’elles lui appartenaient jusqu’à la fin de sa vie, elle sentit les pulsions de son coeur s'accélérer.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Il était une fois, un prince, une princesse [Ashlee]   Mar 6 Mai - 3:23

[Désolé du retard]

    Derek Von Walsh était l'homme le plus heureux du monde entier. S'il avait pu en douter ne serait-ce qu'une seconde, maintenant, il en était plus que certain. Le blond ne connaissait pas la certitude, mais avait l'intuition et totalement déterminé, le jeune homme comptait bien garder Ashlee Bass pour lui pour le restant de ses jours. Tout d'un coup, il ne craignait plus le futur, ni le présent. Il n'appréhendait pas demain, mais avait hâte de se réveiller avec la brunette dans ses bras, pouvoir sentir, humer son délicat parfum au creux de sa chevelure, sa tête posée sur son poitrail, et il sourirait. Oh que oui il sourirait...

    En la voyant balancer le téléphone par la fenêtre, les yeux de Derek s'agrandirent de surprise. Son sourire, son rire, son impulsivité et son insouciance ne faisait que la rendre plus attrayante, plus belle, plus Ashlee, plus sienne. Il adorait tout en la jolie étudiante, et il ne se garda pas de poser ses lèvres dans sa chevelure soyeuse, tout sourire, même s'il aurait voulu paraître un peu plus indifférent à cette effarente preuve d'amour dont l'interne venait de faire à son égart. Il ne l'aimait que davantage, si c'était possible. Entre deux baisers, Derek lança doucement.

    «Non aucune, princesse»

    Puis ils plongèrent dans un silence agréable, où Derek tenait blotti contre lui la silhouette chaude de sa jolie compagne. Regardant par la fenêtre, le menton accoté doucement sur la tête de sa petite-amie, ils finirent par arriver à destination: le Plaza. Le merveilleux, l'unique Plaza. L'endroit où elle l'avait amené tant et tant de fois, mais aujourd'hui, c'était presque aussi beau que lorsqu'il l'avait amené dans une suite, les yeux bandés, l'embrassant fougueusement dans le cou, et le lui enlevant avec douceur pour lui faire découvrir, à l'honneur de la St-Valentin, un lit parsemé de pétales de roses et de lys blancs, ses fleurs préférées. Cette nuit avait été magique, mais tout s'effaçait du passé pour que Von Walsh profite de celle-ci avec Ashlee. Il enroula son bras autour de ses épaules pour être accueilli par Pete, le majordome.

    Derek le salua poliment tandis qu'Ashlee faisait la conversation. Serrant sa paume dans la sienne, il la sentit s'éloigner quand ils arrivèrent à la suite royale qu'elle obtenait à tout coup. Incapable de se retenir, le jeune homme lança, amusé.

    «Dis donc, ça m'étonnera toujours qu'elle soit évidemment libre à chaque fois que tu téléphones»

    Pénétrant dans la suite qu'ils avaient visités ensemble plusieurs fois, il retira ses souliers et passa la main dans ses cheveux, mais pas nerveusement ni de malaise, au contraire, Derek se sentait décontracté, léger, ça faisait si longtemps. Rien à voir avec l'artifice d'un joint ou d'une shot d'Absolut, non, l'adrénaline que lui procure la présence d'Ashlee et l'endorphine de la tenir dans ses bras, c'était mille, mille millions de fois mieux. Entendant sa belle l'appeler, il sourit légèrement puis s'approcha, tandis qu'elle portait un four à ses lèvres après avoir posé un baiser sur son front, en se mettant sur la pointe des pieds comme elle savait si bien le faire.

    «Sublime»

    Il parlait entre autres du four, mais plus de son visage étincelant quand Ashlee découvrit les sushis et les accompagnements. Lui-même adepte, Derek se frotta doucement les mains l'une contre l'autre, comme un gamin, mais il n'y pensait guère. S'approchant de la jeune femme, Derek glissa ses bras autour de sa taille fine et trouva un moyen d'embrasser le creux de l'omoplate de la magnifique brunette. Wow, l'amour, le pincement au coeur, ça lui coupait le souffle, mais c'était merveilleux.

    «Parfaite, parce que je sais que je me réveillerai demain, et tous les jours suivants, et que tu seras là.»

    Von Walsh la serra davantage, puis l'embrassa doucement avant de la relâcher pour qu'elle attrappe la bouteille de champagne, Cristal, l'un des meilleurs sans doute, puis en versa dans le verre du quatrième année. Le jeune homme prit place près de sa petite amie, puis la regarda, le regard fier et comblé. Il leva son verre en écoutant les paroles d'Ashlee Bass, puis acquieça d'un hochement de tête puis ajouta, sans y songer.

    «À toi et à moi, pour que ce "nous" ne se termine jamais»

    Il but à son tour une gorgée avant d'être assailli violemment par les lèvres de la brunette. Contre ses lèvres pulpeuses, Derek sourit. Il ne pouvait pas être plus heureux. En fait, si. Redevenons le garçon malicieux et prêt à tout pour pimenter le moindre moment, celui qu'Ashlee adorait qu'il soit, qu'elle encourageait et qu'elle aimait. Le même garçon qui se sentait confiant, prêt à faire face à tout et n'importe quoi. Sa coupe toujours entre ses doigts, il en versa un tout petit peu dans le creux du cou d'Ashlee. Faussement désolé, il haussa les épaules en disant, malicieux.

    «Je suis tellement désolé...»

    Son sourire légèrement arrogant aux lèvres, assez faux, il caressa de sa main libre le côté sec du cou de la demoiselle, puis embrassa du bout des lèvres celui légèrement humide de champagne, descendant doucement du creux de son cou à son omoplate...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Il était une fois, un prince, une princesse [Ashlee]   Dim 11 Mai - 21:02

[Moi aussi ]

    Ashlee n’arrivait pas à le croire, elle était de nouveau avec Derek, lui qu’elle aimait par-dessus tout, lui qui serait le père de ses enfants, cet homme qui quand elle le regardait, elle sentait son cœur s’accélérer. Derek Von Walsh le garçon qu’Ashlee aimerait éternellement, celui avec qui elle voyait la vie en rose. Certes aussi jeune ça pouvait paraître dérisoire d’aimer autant un mec, mais y avait-il vraiment un âge pour tomber éperdument amoureuse d’un garçon ? Non. Les sentiments, ça ne se commandaient pas et tant mieux ! Le trajet en voiture étant terminé les deux amoureux se dirigèrent, vers le Plaza, lieu tellement symbolique pour le couple. Bien sûr la plus belle suite était libre, elle l’était toujours pour Ashlee, d’ailleurs ça la fit sourire quand elle entendit la remarque de Derek, sur quoi elle répondit en souriant :

    Ma mère à du ravaler la façade de la patronne une cinquante de fois donc pour que les Bass se taisent, ils ont tous les droits au Plaza, magnifique non ? Mais chut, il ne faut pas le dire !

    Merci maman d’être la meilleure chirurgienne esthéticienne de tous le pays. Quant au majordome, si elle s’entendait si bien avec, c’était tout simplement parce que monsieur Bass l’avait défendu gratuitement dans une affaire où il était suspecté de meurtre, bien sûr il était innocent, et grâce au talent du père de la belle Ashlee, il s’en était tiré avec des dommages et intérêts très intéressants. Enfin bref, la demoiselle reporta son regard sur la seule personne qui l’intéressait en ce moment même : Derek.

    Dire que demain quand je vais me réveiller, ça sera dans tes bras, c’est juste parfait.


    Un sourire sincère s’afficha sur son visage. Elle but une gorgée de ce champagne, les français étaient vraiment douée pour ça, et écouta Derek prononcer à son tour quelques mots, quand elle l’entendit dire ‘nous’, elle failli en faire tomber sa coupe tellement elle aimait l’entendre prononcer ce mot. Comme quoi quatre petites lettres pouvaient chambouler le cœur d’une jeune fille. Elle ne put que faire un oui de la tête à la fin de sa phrase, maintenant eux deux, c’était pour la vie.

    Je t’aime mon cœur.


    Elle avait l’impression que la dernière fois qu’elle lui avait dit c’était hier, comme si les semaines l’un sans l’autre n’avaient pas existées. Puis elle sentit du champagne coulée dans le creux de son cou, et ensuite les lèvres de Derek qui vinrent lui embrasser cette endroit, elle ne pu s’empêcher de se mordre la lèvre. Il la connaissait tellement par cœur, qu’il savait exactement quoi faire pour qu’elle craque.

    Derek, si tu commences comme ça, on arrivera jamais à manger…

    Elle lui fit un petit sourire, à vrai dire manger c’était bien le dernier de ces soucis, mais bon elle aimait toujours le taquiner, genre ‘non mais D. j’ai pas envie de le faire là’, mais en fait elle était quasiment toujours la première à lui sauter dessus. Elle ne résista donc pas à l’envie de glisser une main dans ces cheveux et de lui déposer un baiser dans le cou, comme elle le faisait à chaque fois qu’elle voulait passer un moment intime avec lui. Puis elle en profita pour lui glisser à l’oreille :

    … en fait, je n’ai pas vraiment faim.

    Elle passa ses bras autour du cou de son petit ami, et pour la énième fois de la soirée, elle l’embrassa. Ça la fit sourire de voir à quel point tous ses gestes étaient familiers. Tout était vraiment comme avant, peut être même mieux encore, certainement car maintenant Ashlee savait exactement ce qu’il ressentait pour elle, et que jamais il ne la blesserait à nouveau. Elle pouvait donc profiter un maximum de sa relation. N’était-ce pas ce que tous les couples recherchaient ? Une telle confiance, qu’elle avait l’impression de vivre un rêve éveillé. Elle se détacha de ses lèvres un instant pour enlever ses escarpins, puis elle dit malicieusement :

    Elles ne me servaient à rien, tout comme tu n’as pas besoin de ceci…

    Elle lui retira la veste qu’il avait sur lui qui laissa place à une chemise blanche. Ashlee embrassa de nouveau Derek, puis elle se rapprocha au maximum. Leur proximité était telle qu’elle pouvait sentir son cœur respirer, tout comme lui pouvait entendre le sien. Ashlee commença à déboutonner la chemise de Derek, elle prenait son temps, après tout, ils avaient toute l’éternité devant eux…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il était une fois, un prince, une princesse [Ashlee]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il était une fois, un prince, une princesse [Ashlee]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu][Grammaire] Il était une fois
» Faut-il obligatoirement mettre une relative après "il était une fois" ?
» Jeu de cartes il était une fois
» Ecriture d'un conte à partir des cartes "il était une fois"
» boîte à contes / jeu de cartes "il était une fois"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WAVERLY BOARDING SCHOOL__* :: >> LOS ANGELES CITY >> :: << |LOS ANGELES CITY| >> :: [Le Plaza hôtel]-
Sauter vers: