WAVERLY BOARDING SCHOOL__*


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 California rest in peace (pv Calvin)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellis Maxwell
Legen - [wait] for [it]- Dary !
avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Classe : 2ème Année
Phrase Perso : Why be cool ? Be me!
Topics en cours : - La sous-douée de l'orientation (libre!)
- Petit bout (PV)
- Débarque au pensionnat [Libre]
- A prendre ou à laisser (PV)
Date d'inscription : 22/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: California rest in peace (pv Calvin)   Jeu 10 Avr - 0:50

[hj: p'tite référence dans le titre que seuls les connaisseurs reconnaîtront... :p]

Seule. Désespérément seule. C’était d’un déprimant… et d’un pitoyable.

La pluie se renforçait dehors. Et dedans, il fait de plus en plus sombre. Elle ne savait pas très bien si en disant « dedans », elle parlait de la maison dans laquelle aucune lumière n’était allumée ou si en disant « dedans », elle parlait d’elle-même. La pluie tombait de plus en plus fort, et cela l’obligeait à augmenter le son de la musique qu’elle écoutait pour ne pas l’entendre. Mais rien à faire, l’orage devint diluvien. Et voilà que les éclairs s’y mettaient. Un impressionnant éclair bleu déchira le ciel et éclaira l’espace d’un infime instant l’intégralité de la pièce.

Ce sale temps avait assez tôt fait d’achever de lui mettre le moral dans les chaussettes ; chaussettes qu’elle n’allait d’ailleurs pas tarder à aller chercher au fin fond du tiroir dans lequel elle croyait les avoir enfouies jusqu’à l’hiver prochain. Mais non. La température venait aussi de baisser de plusieurs degrés. Tant qu’elle y était, elle en profita pour aller enfiler un pull. Un gros pull, bien épais et bien douillet. Avec un gros col roulé de préférence, histoire qu’elle puisse enfouir son visage dedans si l’orage se faisait trop violent.

Elle savait bien qu’elle devrait allumer la lumière, se préparer quelque chose de chaud et s’installer confortablement dans son canapé pour s’occuper. Mais elle ne le faisait pas. Elle ne pouvait juste pas. Elle aurait trop peur de faire sauter les fusibles. Et même si elle savait les changer, elle se voyait mal sortir sous la pluie et faire le tour de la maison pour aller les rallumer. D’autant plus que là, encore, les veilleuses des appareils électriques prouvant qu’ils étaient sous tension créant une certaine ambiance….

Oui, elle le savait que cette dernière réflexion était encore plus pitoyable que le reste.

L’éclair qui venait d’illuminer le ciel de l’autre côté de la baie vitrée réussit à la terroriser. Aussitôt, elle s’empressa de mettre ses mains sur ses oreilles et de fermer les yeux. Car ce qu’il y avait de pire qu’un éclair, c’était le rugissement tonitruant du tonnerre.

Ça y était. Elle s’était finalement décidée à rallier le canapé. Mais c’était surtout parce qu’il est recouvert de coussins et qu’elle pouvait mieux se protéger de l’orage comme cela… ou du moins, se donner l’illusion de s’en protéger. Après tout, qu’est-ce qu’elle craignait là où elle était ? Elle était à l’abri dans la maison, tout était fermé, et elle ne pouvait même pas oser se plaindre qu’il y avait des fuites. Elle resserra son emprise sur le malheureux coussin de canapé qui ne lui avait rien fait.

Le disque dans la chaîne Hi-Fi sauta, ce qui la fit violemment sursauter. Elle s’approcha pour l’ouvrir et nettoyer le disque, mais à peine avait-elle esquissé un mouvement vers l’appareil que l’éclair le plus impressionnant de la soirée vint la surprendre. Elle fit un bond dans le canapé ; se boucha frénétiquement les oreilles et ferma les yeux du plus fort qu’elle pût. Même pas besoin de toucher au disque, l’électricité lâcha.


Un bruit dehors. C’était là qu’arrivait le grand moment émouvant de l’histoire. Celui où elle allait se lever et où tout allait se passer comme dans un rêve, au ralenti. Le bruit qu’elle venait d’entendre, c’était celui d’un moteur de voiture. Elle se précipita vers la porte. La clé se trouvait encore dessus. Elle se pressa, elle s’énerva sur ce fichu verrou pour le débloquer. Evidemment, la serrure décida de l’embêter au mauvais moment. Elle parvint enfin à l’ouvrir, et dehors, la pluie continuait à tomber à torrent. Mais la pluie et les éclairs, elle les avait déjà totalement oubliés. De toute façon, le tonnerre n’était plus qu’un grondement lointain, et la pluie, ce n’était que de l’eau. Elle dévala les escaliers inondés, déjà trempée jusqu’à l’os. Le moteur se coupa ; sa respiration en fit de même. Une silhouette sombre émergea du véhicule. Elle avait le visage complètement ruisselant, les larmes se mêlant petit à petit à la pluie. Le même sourire apparût sur leurs deux visages et elle se blottit dans ses bras, se serrant contre lui comme si sa vie en dépendait.

Son rimmel avait coulé. C’était mielleux. Et la scène était pathétique à souhait.


Se retenant de balancer sa télécommande sur le plasma géant du salon, la jeune fille se contenta de la méthode traditionnelle et appuya sur le gros bouton rouge qui permettait d’éteindre l'écran.

23h12

La maison était toujours aussi déserte qu’au moment où elle avait allumé cette fichue télé. Ses parents étaient retournés dans la villa, son frère avait disparu pour le weekend, la laissant seule dans le penthouse.

Pieds nus, simplement vêtue d’un minishort et d’un vieux débardeur Chloé qui datait au moins de la saison dernière, Max traversa le grand salon en direction de la cuisine, sa guitare trainant à moitié au sol dans une main, les reliquats de son pot de Häagen-Daazs dans l'autre et sa petite cuillère en argent dans la bouche.

Ce n’était pas normal. Il était grand temps que la jeune fille se reprenne en main ; et surtout elle avait envie de danser. Et de boire. Et pourquoi pas d’un mec. Pas forcément dans cet ordre là. Pas forcément avec les intentions que vous croyez…. Non, pour une première partie de soirée, il lui fallait d’abord de l’alcool. C’était pour ça qu’elle opta pour commencer sobre, par un lounge sympa où elle irait se poser histoire d’enchaîner un peu les cocktails pour oublier. Oublier quoi ? Elle s’en fichait. Après tout, pourquoi fallait-il des prétextes pour boire ?

00h05

Moins d’une heure pour se changer. C’était un exploit. Max avait opté pour un aspect chic et négligé. Pas coiffée, elle avait vaguement noué ses cheveux en une espèce de chignon qui retenait à peine sa longue tignasse brune, mèches et épis fuyant de toutes parts. La jeune fille s’était maquillée de façon légère et peu visible. Elle avait aussi troqué sa tenue d’intérieur pour une robe tunique Cavlli assez courte en imprimé reptile, ouverte en V sur sa poitrine, mais aussi dans son dos, avec des espèces de manche mi longues très larges et flottantes. Décontractée somme tout. ô sacrilège du bon goût, l’ensemble était complété d’une paire de bottes Converse fourrées mal lacées et d’un vieux sac en bandoulière vintage qui n’avait plus d’âge….

00h40
Max arriva au bar, seule. Elle avait pris sa Mini coupé sport et avait lancé les clés au voiturier – qui commençait à la connaître – avant de s’engouffrer dans la grande pièce à l’éclairage tamisé déjà envahie d’une musique agréable mais pas trop forte. La reconnaissant presque, le serveur lui ouvrit l’accès au carré VIP où la jeune fille s’installa sans même avoir besoin de commander. Son cocktail habituel ne tarderait pas à la rejoindre sur sa table.

Somme toute, si tout se déroulait comme d’habitude, elle risquait de s’avérait plus ennuyeuse qu’autre chose cette soirée. C’était pour cela que l’adolescente préférait les imprévus….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calvin Walker
Sexy and Hot Boy
avatar

Féminin Nombre de messages : 674
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : L'option journalisme
[ Passions et Loisirs * ] : Sexe, Drogue, Alcool ...
[ Ton Humeur * ] : Ca t'occupe ?
Classe : 3ème Année
Topics en cours : [Sérieux les mecs vous abusez !!!] => Ethan
[Une soirée de rêve] => Kailah
[Toute vérité n'est pas bonne à dire] => Ashlee
[Mocha et Paroles] => November
[+ L'obscurité +] => Candice
[California rest in peace] => Ellis

Date d'inscription : 07/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: California rest in peace (pv Calvin)   Ven 11 Avr - 21:13

  • 12h30. Une couette est repoussée d'un coup de pied et un jeune homme se redresse dans son lit, avant de s'étirer, en baillant. Il jette un regard nonchalant à son réveil, une bonne grasse matinée, rien de tel pour bien commencer la journée. Ce week-end il était retourné chez lui pour profiter un peu de ses parents. Il passa une main lasse dans ses cheveux avant de se lever, il regarda sur sa table de nuit la photo ou il était présent avec Kailah, sa petite amie, le jeune homme dont nous parlons est Calvin Walker, le blondinet par excellence. Un sourire furtif se glisse sur ses lèvres, il faudra qu'il l'appelle tout à l'heure, il a tellement envie d'entendre sa voix, même si ce n'est que pour quelques minutes. Une douche s'impose avant de descendre rejoindre ses parents, pas question d'apparaître négligé pour le déjeuner, oui parce que vu l'heure qu'il est, il n'est même pas question de prendre un petit déjeuner sachant que chez les Walker, le déjeuner est servi à 13h précises. Il se dirige donc vers sa salle de bains personnelle et allume le robinet de la douche ainsi que les jets massants. Le temps que l'eau chauffe, il enlève son caleçon Pull In avec lequel il a dormi et se glisse ensuite sous l'eau tiède et vivifiante. Il passe la main dans ses cheveux, profitant du bien être de l'eau sur son corps nu. 10 minutes plus tard, le jeune homme sort de la douche et passe une serviette autour de sa taille avant de se placer devant la vasque du lavabo et de sortir son rasoir électrique. Calvin sort ensuite de la salle de bains et ouvre son placard d'ou il sort un jean noir, un caleçon Dim et un tee shirt Calvin Klein. Aprés avoir passé le tout, il enfile une paire de chaussettes puis ses mocassins en cuir noir. Un dernier coup d'oeil à la glace, avant de passer sa ceinture et sa chaine en argent autour de son cou, le jeune homme sort ensuite de la chambre. Il est 12h55.


  • Le blondinet descend les grands escaliers de la grande demeure des Walker et aperçoit sa mère installée dans le canapé, entrain de lire un de ses chers livres de psychologie qui l'aident souvent à essayer d'analyser ses proches et tout particulièrement Calvin et son père. Durant l'adolescence de Calvin, plus précisément pendant sa mauvaise période, elle avait dévoré au moins une centaine de bouquins, posant de temps en temps des questions à Calvin. Elle avait finalement conclut que Calvin souffrait d'un manque affectif, et aprés lui avoir offert une nouvelle voiture s'était sentie rassurée et lui avait fichu la paix. Calvin eut un sourire et alla l'enlacer par dessus le canapé. Sa mère posa une main sur l'avant bras de son fils avec un sourire et lui indiqua d'un signe de tête que son père se trouvait au bureau. Elle lui annonça ensuite qu'ils mangeraient dans 5 minutes, comme prévu. Calvin passa dans la salle à manger ou les domestiques s'activaient, il les salua en souriant et ils lui répondirent gentiment. Calvin avait toujours été proche d'eux, ou plutôt il ne s'était jamais sentit supérieur et les traitaient d'égal à égal. Il frappa à la porte du bureau de son père, et aprés avoir entendu la voix de son père l'autoriser à rentrer, il poussa la double porte en chêne massif et penetra dans la pièce. Son pére était assis comme à son habitude sur son fauteuil en cuir, un verre de whisky sur le bureau, les lunettes sur le nez et il épluchait les rapports de son entreprise minutieusement. Ils discutèrent pendant quelques minutes avant que Haylie, une des domestiques et accessoirement l'ancienne nounou de Calvin leur apprennent que le repas était servi. Les deux hommes sortirent donc du bureau et rejoignirent la salle à manger ou Madame Walker était déja installée.


  • 18h30. Un bruit sourd se fait entendre dans le bureau de son père, Calvin s'y précipite, bientôt suivit par sa mère, mais fausse alerte, son père a maladroitement fait tomber un tiroir du bureau en voulant l'ouvrir trop rapidement. C'est hallucinant comme il peut être maladroit parfois. Rassurés, Calvin et sa mère retournèrent au salon. Elle lui demanda des nouvelles du pensionnat, de Kailah, de ses études et en retour il lui demanda ce qu'elle avait fait de sa semaine. 23h30. Ses parents étant partis se coucher, Calvin monta également dans sa chambre, il se laissa tomber sur son lit en soupirant. Une pluie battante tombait depuis plusieurs heures et les éclairs éclataient de temps à autre. Lui qui avait programmé sa soirée à l'avance était bien embêté, il devait revoir son planning, pas question de sortir par un temps pareil. Il prit donc son I-Phone et composa le numéro de Kailah, un sourire radieu sur les lèvres. Ils discutèrent pendant environ une heure, et Calvin se rendit compte aprés avoir raccroché que la pluie avait cessé. Il décida donc de sortir maintenant, aprés tout il avait seulement décalé son programme d'une petite heure. Il prit donc sa veste en cuir Giovanni, son portefeuille et les clés de sa Porsche et sortit de la maison. Il ne savait pas vraiment ou aller et décida finalement de se rendre au Foolish Bar pour se boire un whisky, il rencontrerait peut-être des connaissances là bas, des étudiants, et au pire il rentrerait aprés avoir avalé le contenu de son verre.Il y a une petite demi-heure de route de la demeure familiale au bar, et Calvin descendit donc de sa Porsche aux alentours de 1h du matin. Il donna sa clé au voiturier avec un signe de tête de remerciement et entra dans la salle principale du bar. Il y avait une bonne ambiance, une musique en fond et pas mal de gens, mais il ne voyait personne qu'il connaissait, ou du moins à qui il avait envi de parler. C'est pourquoi il se dirigea naturellement vers le bar ou il s'installa sur un tabouret et commanda un Whisky-Coca.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
California rest in peace (pv Calvin)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calvin
» Vegan Peace
» Green-Peace Canada
» l'histoire de calvin
» Shanti Mantra (peace)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WAVERLY BOARDING SCHOOL__* :: >> LOS ANGELES CITY >> :: << |LOS ANGELES CITY| >> :: [Foolish Bar]-
Sauter vers: