WAVERLY BOARDING SCHOOL__*


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]

Aller en bas 
AuteurMessage
Bryce Bellamy
Symphony for Broken Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Langues & Option Musique
[ Passions et Loisirs * ] : La Musique ( Piano, Guitare & Violon)
[ Ton Humeur * ] : Lunatique.
Classe : Troisième Année
Phrase Perso : Ne vas jamais voir un docteur pour un problème de coeur, il ne comprendrait rien.
Topics en cours :
>> Le Parc ft. Chris
>> Starbucks ft. Thalia
>> Le terrain de foot -Libre
>> Le club des Etudiants ft. Jérémy
>> La salle de fêtes ft. tous
>> Le centre commercial ft. Spencer
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Sam 5 Avr - 17:57

    Bryce sortait de ses cours. Il devait être dix sept heures environ lorsqu'elle sortit de ce bâtiment où elle passait ses journées presque entières. Ca ne faisait presque pas de temps qu'elle était arrivée ici, à Los Angeles, et elle en avait déja marre. Marre de ne pas se trouver de vrais amis, avec qui partager sa passion, marre de devoir travailler pour remplir le temps vide en dehors des cours, marre de cette ville où tout était si différent de chez elle, marre d'être loin de chez elle, loin de tout ... Oui, c'était indéniable, Londres lui manquait. Au début, lorsqu'elle venait d'arriver avec sa famille, elle s'était dit que ce déménagement était peut-être l'occasion de recommencer une nouvelle vie, avec un passé qu'elle pouvait désormais cacher si elle le désirait, plutot qu'avoir tout le monde qui s'agglutinait autour d'elle pour lui dire de vagues "désolé" ou autres "si tu as besoin, je suis là".... Des phrases qu'elle avait trop entendues, et même si le temps passait et semblait peu à peu effacer cette sombre histoire qui avait croisé sa route, les gens avaient parfois de la pitié ou de la tristesse pour elle, et elle ne supportait plus ça, à Londres. Et pourtant, Londres, son pays, c'était tout pour elle, là où elle avait grandi, là où elle avait appris et nourrit sa passion pour la Musique, là qu'elle avait ses meilleurs amis, là qu'elle avait vécu sa vraie et unique relation amoureuse ... Là qu'elle avait échoué parfois... Mais tout cela lui manquait, sortir dans Londres et ses banlieues le soir, les rues de sa ville ...

    Et pourtant elle n'avait pas de quoi se plaindre. Los Angeles était une ville bien différente mais en bien des points, ces différences étaient plutot à prendre dans le bon sens. C'était une ville animée, où les gens ressemblaient plus à sa famille que ce n'était le cas à Londres, même si là-bas déja elle fréquentait des écoles privées. Ici la richesse s'étalait beaucoup plus et même si l'orgueil gouvernait surement ce pensionnat, elle s'y sentait presque plus à sa place. Et pourtant, la jeune fille savait bien qu'elle ne ressemblait en rien à toutes ces minettes prétencieuses et sans cervelles... Du moins, elle l'espérait! Elle espérait aussi trouver des gens qui lui ressemblaient autant pour la fortune de ses parents- le contraire aurait d'ailleurs été impossible dans ce pensionnat!- que dans son caractère. Car même si elle était fêtarde et joyeuse comme pas mal des élèves, elle avait une maturité qu'elle ne trouvait pas vraiment chez eux, et elle esperait qu'ils ne faisaient que la cacher, au moins pour certains d'entre eux ... Dans ce pensionnat, elle avait trouvé des gens du même milieu qu'elle, et se sentait moins complexée par la fortune de ses parents qu'à Londres, où les élèves le cachaient plus, mais toute cette superficialité, il fallait avouer que l'étudiante commençait à en avoir marre...

    Voilà pourquoi ce soir-là la jeune fille était sortie du bâtiments, sa guitare sur le dos pour aller s'assoir et décompresser, oublier ce monde, se souvenir de sa bonne vieille Londres et tous ses bons souvenirs - en essayant d'éliminer les mauvais, cela va de soi. Lorsqu'elle prit place dans l'herbe fraiche du soir, elle sortit immédiatement sa guitare et la posa sur ses jambes croisées. Ah, sa guitare, sa bonne vieille guitare. La seule amie qui l'avait accompagnée si loin de chez elle. Elle commença à jouer doucement, histoire de ne pas attirer l'attention sur elle. Sa guitare qui l'avait tant aidée dans ses moments difficiles, et continuait encore. La guitare, dont elle avait appris à jouer avec Matt, celui qu'elle avait tant aimé. Elle espérait que de là où il était, il pouvait la voir et se dire qu'il était fier des progrès qu'elle avait fait en quelques années d'apprentissage... Elle s'était déja énervée à cause de cette passion pour la Musique, bien sur, perfectionniste comme l'était devenue, mais jamais, au grand jamais elle n'avait pensé à arrêter de la pratiquer et de l'écouter en permanence ... Non, elle n'imaginait vraiment pas sa vie sans musique. Son père était musicien professionnel, elle l'était devenue elle aussi et vivait quotidiennement sans flancher grace à ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Bellamy
Beautiful avatar

Masculin Nombre de messages : 24
[ Matières Préférées * ] : Maths and piano
[ Passions et Loisirs * ] : Surf and musique
[ Ton Humeur * ] : Good for the moment
Classe : 3 ème année
Phrase Perso : Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Topics en cours : Rencontre ~~> Esthel Benett
Histoire de familles ~~> Bryce Bellamy
K. Claire ~~> Claire Karter
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Sam 5 Avr - 18:17

    Depuis quelques jours Chris n'avait pas croisé sa soeur adoptive. Elle devait sans doute être en train d'errer quelque part en clamant qu'elle était anglaise et pas heureuse d'être dans ce bout d'Amérique. Il pouvait la comprendre mais ça ne les rapprocherait pas. Elle ne l'aimait pas, pour la simple raison qu'il ne devait pas être comme elle ou quelque chose comme ça. De toute façon des soeurs il en avait plein le coeur mais elles étaient loins c'était le seul soucis.
    Sortant de son cours de maths, Chris décida de faire un petit détour par le parc avant d'aller manger un petit truc. Il entendit un son de guitare qui le guida vers une personne assise par terre. Il resta à l'écart, il reconnut Bryce. Maintenant, que pouvait-il faire? L'épaule contre un arbre et les bras croisés il l'observa pendant un moment. Elle aimait vraiment la musique et c'était sans doute le seul point commun qu'ils avaient. Finalement, lassé de rester planté là à rien faire, il se dirigea vers et vint s'assoir à côté d'elle sans faire de bruit. Il ne voulait pas la déranger.

    Les notes formaient une belle mélodie qui traduisait une certaine douleur sur son visage. Chris n'était pas vraiment au courant des histoires de Bryce, il était arrivé peu avant que tout cela se produise donc il n'avait pas voulu jouer le fouteur de trouble en essayant de s'incruster dans sa vie. De toute façon elle s'était ermétiquement fermée face à lui. Au bout d'un moment il se décida à lui dire un truc, un truc gentil mais il ne savait pas quoi encore avant que les mots ne franchissent ses lèvres.


    « Pourquoi les jolies filles sont-elles toujours tristes? Quelque chose ne va pas ici en Amérique? » demanda-t-il d'une voix douce.

    C'était pas facile pour lui de lui parler de cette manière étant donné que les seuls fois où ils se parlaient c'était pour se dire "bonjour", "au revoir" ou "libère la salle de bain". Mais bon avec le temps il parviendrait peut-être à percer le mystère de cette mine éternellement triste. Il le voulait absolument et il y mettrait l'effort necessaire. Car même si c'était dur pour elle de se l'avouer ils étaient frère et soeur, le destin en avait fait ainsi. Bon ok, le destin n'a pas joué grand chose dans leur lien de famille mais tout de même un petit peu. Il regarda Bryce en attendant une réponse même sèche de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryce Bellamy
Symphony for Broken Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Langues & Option Musique
[ Passions et Loisirs * ] : La Musique ( Piano, Guitare & Violon)
[ Ton Humeur * ] : Lunatique.
Classe : Troisième Année
Phrase Perso : Ne vas jamais voir un docteur pour un problème de coeur, il ne comprendrait rien.
Topics en cours :
>> Le Parc ft. Chris
>> Starbucks ft. Thalia
>> Le terrain de foot -Libre
>> Le club des Etudiants ft. Jérémy
>> La salle de fêtes ft. tous
>> Le centre commercial ft. Spencer
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Sam 5 Avr - 18:41

    Bryce continua de jouer de la guitare, ne percevant pas la présence de son frère d'adoption. Elle continua de jouer cet air qu'elle aimait tant et qui lui rappellait tellement de souvenirs Londoniens ... non elle ne clamait pas qu'elle était Londonnienne, et ne le disait pas à qui voulait l'entendre. De toute façon, qui l'aurait voulu ? Elle était arrivée en cours d'année, comme un cheveux sur la soupe, directement en troisième année, alors que les élèves se connaissaient déja tous et avaient déja tous leurs propres relations, pourquoi prendraient-ils la peine d'écouter les moments de tristesses de la jeune fille ? Oui elle était fière d'être Londonnienne, mais il n'y avait même pas besoin de le rappeler. Dès qu'elle ouvrait la bouche pour sortir ne serait-ce que quelques mots, on percevait son accent bien anglais. Pas besoin d'en rajouter... Si elle voulait se faire accepter, il fallait bien qu'elle accepte sa nouvelle situation, pas le choix ... A présent elle était aux Etats-Unis. D'ailleurs, elle n'avait pas de quoi s'en plaindre, pas mal de jeunes gens de son âge rêveraient d'être à sa place! Alors même si son petit bout de pays lui manquait, il fallait qu'elle fasse avec. Elle ne faisait pas sa prétencieuse ni quelque chose dans le genre, elle se contentait d'être là et de s'habituder, d'être sympa avec ces nouvelles têtes, elle qui voulait refaire sa vie, trouver des amis, elle n'allait pas se refermer sur elle-même ... De toute façon, elle avait toujours été sociable, elle n'allait pas changer sous prétexte qu'elle avait déménagé! Ce serait absurde, ce pays n'était pas si différent du sien ....

    Enfin elle aperçut le jeune homme. Son frère d'adoption. Que dire de lui ? Elle ne l'avait jamais vraiment aimé, ni vraiment détesté. Disons qu'elle n'avait pas compris pourquoi son père avait tant tenu à l'adopter, pourquoi il s'était tant attaché à lui. Mais jamais elle ne s'était opposée à sa décision, elle avait confiance en son père. S'il voulait accueillir quelqu'un de nouveau sous son toit, elle l'acceptait. C'était ce qu'elle avait fait. Bryce n'avait jamais été méchante avec lui. D'ailleurs, quand il était arrivé à Londres, elle pensait devenir amie avec lui ... mais les évènements l'en avaient empêchés ... Il fallait avouer qu'elle n'y avait pas mis du sien ... Elle savait qu'elle était en partie responsable de leur relation plus que minimale, mais ne savait pas quoi faire pour arranger les choses. Elle avait tellement eut de sujets auxquels réfléchir pendant ces années suivant l'arrivée de Chris dans sa famille! Tellement de changements dans sa vie, peut-être que pour elle l'arrivée de Chris signifiait inconsciemment le début des problèmes, avec le suicide de Matt qui avait suivi ... Et pourtant elle le respectait. Il était musicien, voilà peut-être le seul vrai point commun qu'ils avaient. Elle ne lui avait jamais vraiment adressé la parole. Pourquoi ? Elle s'en voulait parfois. Il débarquait fraichement, changeait radicalement de mode de vie, et elle se complaisait dans sa petite vie de fille de bourge... Elle ne voulait pas être égoïste, elle ne voulait pas être comme toutes ces filles ... Ce respect, en le voyant arriver, elle le voulait le transformer. Elle ne savait pas si dans sa tête, un jour, elle pourrait se dire qu'il était son frère. Mais elle voulait au moins être son amie, essayer de réparer ses erreurs, redevenir Bryce, celle qui aidait les autres, plutot que celle qui se renfermait sur elle-même plutot que de parler pour se libérer de ses tourments ...

    La jeune musicienne arrêta progressivement de jouer, puis leva les yeux vers lui. Elle eût un sourire. Non elle n'était plus aussi malheureuse qu'il avait pu le voir. Un jour elle le lui raconterait toute l'histoire, parce qu'un jour ils seraient amis. Elle se le promettait.


    " Parce qu'elles sont étranges et incompréhensibles, même pour elles-mêmes ..." répondit-elle simplement.

    Oui il fallait l'avouer, elle ne se comprenait pas toujours. Actuellement elle déprimait plutot, remusait son passé dans tous les sens. Mais elle souriait. Pourquoi ? Parce que c'était Chris, un visage familier ? Elle ne savait pas exactement ... peut-être qu'elle avait juste besoin de contact humain, en réalité ... Peut-être que ce qui lui manquait le plus, ici, à Los Angeles, c'était ça ... Et que son passé, toute cette douloureuse histoire, n'avait pas un rôle tellement important dans cette mauvaise passe ... Après tout, elle s'y était fait, depuis le temps, elle avait accepté tout ça, cette mort ...


    "Ca va ?"

    Question banale, mais elle était sincère. Elle ne savait pas comment il pouvait aller. Arriver à Londres, puis partir peu de temps après s'être habitué, ça devait être difficile, bien plus que pour elle. Elle ne connaissait pas réellement ce frère d'adoption, elle n'était même pas capable de dire s'il se faisait vite des amis ou pas, donc si cette situation se révélait dure ou pas pour lui ... Oui, elle avait des erreurs à réparer avec lui, et même si ce ne serait pas facile, elle y arriverait parce que cette histoire avec Matt était à enterrée. D'ailleurs, elle était déja enterrée, même si des fois les souvenirs remontaient à la surface comme ça semblait être le cas actuellement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Bellamy
Beautiful avatar

Masculin Nombre de messages : 24
[ Matières Préférées * ] : Maths and piano
[ Passions et Loisirs * ] : Surf and musique
[ Ton Humeur * ] : Good for the moment
Classe : 3 ème année
Phrase Perso : Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Topics en cours : Rencontre ~~> Esthel Benett
Histoire de familles ~~> Bryce Bellamy
K. Claire ~~> Claire Karter
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Sam 5 Avr - 19:01

    Chris souria en voyant qu'elle n'avait plus cette petite mine déprimée sur le visage. C'était tellement dommage de la voir ainsi, elle était plutôt jolie mais depuis qu'elle avait perdu un ami cher elle s'enfermait dans une éternelle tristesse. Il aurait voulu arriver plus tôt pour qu'ils suffisament proches à ce moment là pour qu'elle lui explique ses peurs. Mais bon il était arrivé comme un cheveux sur la soupe. Il finirait par s'y faire.
    Chris s'allongea complétement dans l'herbe fraîche. Ce n'était pas un truc habituel, lui qui était habitué aux building informes de Taiwan mais ce n'était pas pour le moins agréable. Il aurait bien aimé rester là assis à côté d'elle sans avoir besoin de parler pour la comprendre. Comme ça lui était déjà arrivé avec des amis proches mais ce n'était pas le cas encore pour le moment. Il y mettrait l'effort en temps voulu pour le moment la question était de redonner le sourire à sa soeur adoptive.


    « C'est trop complexe pour moi aussi! Sinon ça va je me fait des amis, c'est plus facile pour moi de recommencer à nouveau une vie que pour toi. Dis moi plutôt comment ça se passe pour toi? Tu te fais chambrer avec ton accent british? A ce qu'il parrait je l'ai aussi mais en plus bizarre vu que j'ai toujours ma pronociation chinoise en tête. » dit-il en tentant de détendre l'atmosphère, un sourire aux lèvres.

    Il regarda la guitare qu'elle tenait dans ses mains avec un regard envieux. Lui ne jouait que du piano car c'était le seul instrument qu'il avait put trouver pour jouer à l'orreille. Car contrairement à Bryce il n'avait jamais reçut de vrais cours. Il l'avait déjà entendu jouer du violon, de la guitare ou même du piano aussi. Et à chaque fois il ressentait une certaine jalousie à son égard. Ca lui rappellait ce que ses amis lui avaient toujours dit: "on ne sera jamais comme ces gens, même si on se fait adopter par une famille riche." Ils avait eut raison et lui le subissait un peu aujourd'hui.
    Tout comme Bryce, Chris ne savait pas pourquoi il avait intégré cette famille anglaise. Il n'en avait pas eut réellement envie pendant un moment mais la perspective d'une famille l'avait fait rêver. Lorsqu'il regardait Bryce il voyait ses rêves d'enfant. Une larme commença à se former dans le coin de son oeil et il se dépêcha de la chasser avant de lui parler.


    « Tu sais Bryce, je suis jaloux de toi. Quand je te vois jouer aussi bien de cet instrument je me dit que la vie est injuste avec les gens. Pareil avec les parents, ils m'aiment bienmais pas autant que toi et même si je t'ai haïs pendant les premiers jours je me suis dit que c'était pas de ta faute si t'as eut la chance que j'ai pas eut. Ta une vie bien malgré quelques obstacles. Il y a pire, crois-moi. » dit-il en pensant à son nom qu'il avait hérité à sa naissance, le seul souvenir d'une mère fuyante.

    Il n'avait rien de son père. C'était triste à dire mais il se sentait comme nu dans ces conditions là. Au moins Bryce savait qui elle était, son nom, ses parents, sa vie... Une vie, il en avait une que depuis quatre ans depuis que John Bellamy l'avait remarqué en train de jouer sur un piano au beau milieu des décombres d'une maison. Il devait tellement à cette famille qu'il était prêt à essuyer des défaites avec Bryce car elle ne voulait pas de lui. C'était la moindre des choses qu'il pouvait faire, lui redonner le sourire et lui montrer que la vie n'est pas aussi chienne que ce qu'elle voudrait qu'on croit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryce Bellamy
Symphony for Broken Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Langues & Option Musique
[ Passions et Loisirs * ] : La Musique ( Piano, Guitare & Violon)
[ Ton Humeur * ] : Lunatique.
Classe : Troisième Année
Phrase Perso : Ne vas jamais voir un docteur pour un problème de coeur, il ne comprendrait rien.
Topics en cours :
>> Le Parc ft. Chris
>> Starbucks ft. Thalia
>> Le terrain de foot -Libre
>> Le club des Etudiants ft. Jérémy
>> La salle de fêtes ft. tous
>> Le centre commercial ft. Spencer
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Sam 5 Avr - 19:39

    Elle le vit s'allonger dans l'herbe fraiche de ce début de soirée. Elle ne fit pas pareil que lui à cause de sa guitare, mais ce n'était pas l'envie qui lui manquait. Les aprems allongés dans l'herbe à parler de tout et de rien, se raconter sa vie - aussi ingnifiante soit-elle- ça la connaissait. Avec n'importe qui que ce soit, ses amis les plus proches, sa bande d'amis du lycée, sa promotion, tout le monde y était déja passé ...

    Il fallait l'avouer, l'arrivée de Chris n'avait pas arrangé les choses face à ses problèmes personnels. Mais jamais elle ne se pardonnerait d'avoir chanég au point d'à peine lui adresser la parole. C'était un type bien, sinon il ne serait pas sous le même toit qu'elle, il n'aurait pas le même nom de famille qu'elle, il ne serait même surement pas en train de lui parler alors qu'elle devait avoir une tête de déprimée éternelle ... Peut-être qu'ils avaient plus de points communs qu'elle ne le pensait... Lui aussi devait avoir souffert, bien que ce devait être d'une façon bien différente d'elle-même, elle en était certaine... Le coup de l'accent british, par contre, lui arracha encore un sourire et elle se tourna vers lui pour lui répondre:


    " Oui je me suis faite chambrer, sinon ce serait pas drôle... Par contre niveau potes, pas de rencontre vraiment super-motivante pour le moment ..."

    Elle savait que son accent devait être encore plus "bizarre" que le sien comme il le dit, parce qu'en plus de devoir s'adapter à l'accent des Etats-Unis, il avait déja dû apprendre la langue dans sa forme pure et dure de Londres. D'ailleurs en ça elle l'admirait car elle ne savait si elle pourrait apprendre une lange aussi rapidement. Bien sur il n'avait pas eu le choix, mais c'était tout de même impressionant ... Sa vie devait avoir radicalement changé, même si elle ne savait pratiquemment rien de sa vie précédente. Elle savait seulement qu'il avait eu une vie difficile. En fait elle savait exactement la même chose que ce qu'elle avait sû sur Matt avant son suicide. Elle espérait que lui ne finirait pas les veines taillées un jour ou l'autre ...

    Elle continua de jouer à moitié en pensant en même temps à tout ça, à ces histoires avec ce frère débarqué quelques années auparavant, à sa famille, aux chances qu'elle avait que lui n'avait pas eu dans sa jeunesse, à celles qu'elle n'avait jamais eu, comme celle de réussir par elle même et non par son nom et son argent par exemple. Elle ne remarqua donc pas l'ébauche de larme qui se formait dans le coin de son oeuil...Mais lorsqu'elle entendit ses paroles, elle sentit tout ça, toute cette tristesse qu'il s'efforcait au possible de cacher derrière sa pointe de jalousie... Oui ce devait être difficile pour lui. Mais il essayait de lui remonter le moral en venant la voir, alors elle se donna le même but pour lui. Au moins, lui n'y allait pas par quatre chemins pour dire ce qu'il pensait, ça enlevait déja une épine du pied ... Et puis, après tout, ils étaient de la même famille, non ?


    Tu sais l'argent ne fais pas tout... c'est pas parce que j'ai des cours que tu joues moins bien que moi, il suffit d'essayer ... Tu es un bon musicien toi aussi, réussir comme tu le fais à l'oreille c'est déja énorme, prends en conscience!"

    Puis elle arrêta de jouer de la guitare, se tourna à nouveau vers lui,et la lui tendit. Si elle savait en jouer, il pouvait apprendre. Seul ou pas. Elle l'aiderait s'il le fallait. Lui aussi aimait la musique, ils étaient passionés tous les deux par elle, quoi de mieux pour se rapprocher qu'une passion commune ? Et puis elle voulait l'aider, lui prouver que tout n'était pas perdu parce qu'il n'avait pas toujours vécu dans les mêmes conditions qu'elle. Il en était capable, elle le savait, et elle le lui prouverait. Elle n'était pas une grande professeur diplomée, mais elle estimait en savoir assez pour l'aider à son maximum, et au moins lui apprendre les bases.

    " Et pour ce qu'il y aie des parents, sache que mon père t'aime comme il aimerait son propre fils. Il ne l'a jamais dit, mais je sais qu'il a toujours voulu un fils, et tu es celui qu'il cherchait. Et sache que mon père ne s'attache pas aussi vite à tout le monde. Mes parents ne te le montrent peut etre pas suffisamment parce qu'ils ne te connaissent pas depuis aussi longtemps que moi, mais ils t'aiment, sinon on ne serait pas en train de parler. Quand ils font quelque chose, c'est parce qu'ils le veulent à 100%. Si t'adopter avait été un caprice, ils auraient laissé tombé avant la fin de la procédure d'adoption, crois moi... Tu n'as pas de quoi être jaloux de moi, je suis faite uniquement par le fric, sans ça je ne suis rien ..."

    Elle ne savait pas si ces mots l'aideraient, après tout, elle ne le connaissait pas assez pour lui remonter le moral et le réconcilier avec lui-même. Mais elle ésperait qu'il la croirait. Elle savait que son père avait beaucoup d'estime pour lui, sinon il ne l'aurait pas ramener de son voyage. Il avait eu un coup de coeur pour ce garçon qui apprenait la musique de lui-même, pour son courage. Et rien ne changerait ça.

    Et puis, à présent elle savait qu'il l'avait détestée à ses premiers jours à Londres. Elle ne l'avait jamais vu, dans son regard, dans ses paroles, dans quoi que ce soit, rien n'avait percé. Mais elle ne comprenait que trop bien. Elle se dégoutait parfois, fille de riche qui avait tout ce qu'elle voulait, mais qui trouvait le moyen de se plaindre. Avant ces histoires de suicide de Matt, elle se plaignait de l'absence de son père. Après aussi d'ailleurs ... Mais elle se rendait bien compte que c'était absurde. Elle connaissait son père, c'était déja une chance, et son père était quelqu'un de génial, passionné, qui lui avait transmis sa passion, quoi de plus beau ? Elle avait toujours eu une vie stable, avec ses deux parents qui l'aimaient. Elle avait parfois des caprices de riche. Elle avait toujours eu les meilleurs enseignements possibles, elle avait eu une vie sans embûche, voilà peut-être aussi pourquoi elle avait tant souffert à cette épreuve du suicide de celui qu'elle avait aimé.

    Elle ajouta simplement pour conclure:


    "Toi au moins tu connais la vraie vie, celle qui n'est pas rose et qui n'est pas comme on la demande ..."

    Et pourtant elle ne se plaignait pas de sa vie, loin de là, elle avait ce qu'elle voulait... mais elle se rendait compte de la superficialité dans laquelle elle se retrouvait souvent parce que la vraie vie lui était cachée par ce monde de bourges et de fric ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Bellamy
Beautiful avatar

Masculin Nombre de messages : 24
[ Matières Préférées * ] : Maths and piano
[ Passions et Loisirs * ] : Surf and musique
[ Ton Humeur * ] : Good for the moment
Classe : 3 ème année
Phrase Perso : Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Topics en cours : Rencontre ~~> Esthel Benett
Histoire de familles ~~> Bryce Bellamy
K. Claire ~~> Claire Karter
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Sam 5 Avr - 20:01

    Chris se redressa sur ses coudes pour la regarder. Elle lui ouvrait son coeur comme ça. Bon lui aussi avait vraiment dit ce qu'il pensait mais il ne se serait jamais douté qu'elle en ferait autant. Avec un sourire au coin des lèvres il l'écouta attentivement. Une fois qu'elle eut finit il se sentit un peu con. Dans une vie en or ou le contraire il y a toujours des imperfections même s'il en avait toujours eut un peu conscience, jamais il ne l'avait réellement réalisé. Il avait toujours envié les sourires foculs des gens riches qui font la une des journaux à scandales. Mais au final, était-il vraiment malheureux dans son petit trou avec des amis aussi pauvres, un piano pour seul divertissement et un job à temps plein peu valorisant. Si on lui demandait aujourd'hui d'y retourner il ne dirait pas non car il savait ce qu'était la vie de luxe et il n'avait pas eut les même éclats de rire après une belle connerie de faite. Un pincement au coeur lui rappella la simplicité de ses relations avec les autres. Maintenant tout cela était différent, il fallait sourire à tout le monde et dire que ce qu'il fallait dire pas plus... C'était vraiment prise de tête.

    Il se redressa complètement et posa sa main sur celle de Bryce, celle qui pincait les cordes. Il posa sa tête doucement sur son épaule. Pour lui une famille c'était avant tout de la chaleur humaine et en faisant ce geste il voulait montrer à Bryce qu'il était prêt à rentrer dans son moule pour qu'ils soient plus proches l'un de l'autre. D'une voix douce il murmurra quelques paroles.


    « On a de la chance tout les deux. Nos vies ont beau être radicalement opposées on a chacun nos mérites. La vie dans la rue n'est pas si difficile qu'on peut le croire alors que sur un tapis rouge c'est tout autre chose. Tu mérites mieux qu'une simple mélodie Bryce, je t'ai observé longuement depuis que j'ai emmenagé à Londres et j'ai vu à quel point tu te torturais pour les autres. Si ton père est quelqu'un de réfléchit et d'assidut, tu es la même. Tu fais rarement les choses pour rien. Et même si je ressent toujours de la jalousie je suis content de te connaître parce que tu mérites qu'on te parle. » dit-il en regardant le ciel encore clair.

    Ne pas se prendre la tête c'était dur quand on débarque dans un monde nouveau. Elle venait de comprendre ce que lui avait enduré à ses débuts en Angleterre mais c'était peut-être moins dur vu qu'elle connaissait à peu près la langue.
    Des gens passèrent, faisant du bruit mais il ne leur accorda pas un regard. Son coeur et sa tête étaient concentrés sur Bryce. Il avait beau ressentir de la tristesse lui aussi il voulait que les choses changent. Il voulait qu'elle soit heureuse car déjà si cela se produisait un poid de moins serait dans son coeur.


    « Tu m'apprendras à jouer de la guitare un jour? C'est cool comme instrument je trouve. Tu sais j'ai rencontré une fille de la classe et j'aimerai bien lui montrer que je suis un musicien. Je suis sûr que ça la ferait craquer, tu crois pas ? » dit-il en rigolant et en s'éloignant un peu d'elle.

    Il était toujours assis proche d'elle mais sa tête n'était plus sur son épaule et il ne lui tenait plus la main, pour la laisser jouer de la guitare. C'était vraiment agréable de parler de tout cela. Au moins ils avaient mis quelques petites choses au clair. Pour cela, jamais il ne s'en voudrait d'être venu ce soir là et de s'être assis à côté d'elle. Car sans cela ils auraient encore passé des mois sans s'adresser véritablement la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryce Bellamy
Symphony for Broken Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Langues & Option Musique
[ Passions et Loisirs * ] : La Musique ( Piano, Guitare & Violon)
[ Ton Humeur * ] : Lunatique.
Classe : Troisième Année
Phrase Perso : Ne vas jamais voir un docteur pour un problème de coeur, il ne comprendrait rien.
Topics en cours :
>> Le Parc ft. Chris
>> Starbucks ft. Thalia
>> Le terrain de foot -Libre
>> Le club des Etudiants ft. Jérémy
>> La salle de fêtes ft. tous
>> Le centre commercial ft. Spencer
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Sam 5 Avr - 20:37

    Bryce sentit la tête de son frère se poser sur son épaule, ainsi que sa main réconfortante contre la sienne. Elle ne savait pas exactement ce qu'étais avoir un frère, et dans la famille, l'amour ne se montrait pas comme ça. Alors elle découvrait une partie de la vie qu'elle ne connaissait pas, un frère qui lui apporterait énormément, elle en était à présent convaincue... Oui leurs vies étaient totalement différentes, et elles avaient chacune leur lot de bons et de mauvais moments, de difficultés ... Son coeur se serra lorsqu'elle entendit la suite des paroles de Chris. On lui avait rarement dit ce genre de mots ... Oui, dans ce monde, tout ou presque sonnait faux, et entendre ces mots sincères lui faisaient plus de biens qu'elle n'aurait plus l'imaginer ...

    "Mais je confirme que tu n'as pas à être jaloux, tu as la même vie que moi, et ce mélange de cultures t'apporteras énormémement parce que tu connaitras des styles de vie différents, et tu sauras distinguer le bien du mal, le sincère du faux, tout ça ..." dit-elle d'un air tout sauf triste. Elle ne se plaignait pas en disant ça, elle essayait de le rendre fier de lui. Parce qu'il le méritait, et elle le savait, il n'avait pas de quoi être jaloux d'une fille que lui. S'il voulait la même vie que lui, il l'avoir, mais avec un plus : il en avait eu une autre avant, une qui lui avait appris la vraie vie, ce qui était vraiment important ...

    Elle savait que sa condition lui avait donné beaucoup d'avantages. Elle avait toujours eu tout ce qu'elle demandait, dans n'importe quelles conditions, quoi qu'elle aie fait, ses parents lui avaient prouvé leur amour souvent grace à leur argent, et elle ne s'en plaignait pas. Statistiquement elle avait plus de chances de réussir qu'un enfant de classe sociale moins aidée, malgrès l'égalité des chances que pronaient les démocraties actuelles. Mais ce monde était fait de faux, de strass et paillettes où les gens se cachaient le plus important, où l'argent était roi. Les liens sincère que Chris avait dû avoir dans son passé, les gens du milieu des Bellamy ne l'avaient pas souvent. Chris savait dire aux gens ce qu'il ressentait sans aucun ton faussement vrai, et il connaissait la vraie vie. Mais pourtant, quoi que le jeune homme aie pu dire, elle l'admirait parce qu'il avait vécu dans la rue et s'en était bien tiré. Il était quelqu'un de bien, qui avait nourri sa passion pour la Musique grace à un piano qui lui avait servi de compagnon. La vie dans la rue ne devait pas être simple non plus. Chaque vie avait son lot de difficultés, mais aucune ne valait réellement mieux que l'autre. Il vallait mieux vivre dans la dure réalité que dans un faux bonheur, non ? Et pourtant, Bryce ne se plaignait pas de sa condition, elle était heureuse de manière générale, quand on ne comptait pas cette embûche qui avait empiété sur son terrain ...

    La jeune fille voulait se rapprocher de Chris, parce que finalement ils étaient semblables. Elle voulait aussi prouver qu'il n'y avait pas de quoi être jaloux d'elle, parce qu'elle jaloux devait bouffer une partie du bonheur de la personne, quoi qu'elle en dise. Chris était quelqu'un d'épanoui, qui savait différencier le mal du bien, qui s'en était sorti seul et avait énormément de mérite, même si Bryce ne connaissait pas toute son histoire. Elle voulait qu'ils soient frère et soeur, même si ce serait dur pour elle, qui venait de débarquer dans une nouvelle réalité, où elle parlait à ce jeune homme qu'elle connassait à peine mais qui pourtant avait le même nom qu'elle, et où elle recommençait sa vie. A présent, elle ne recollait plus les morceaux de son passé à Londres comme elle y était parvenue. Elle recommençait tout. Bien sur son avenir amoureux était plus que hors de question, mais sa vie allait etre belle, avec un frère à ses côté pour tout partager. Elle avait envie de dire tout ça, de le prendre dans ses bras. mais elle n'avait pas l'habitude, alors elle dit tout dans son regard... Ils allaient être heureux, tous les deux. Tout recommencer...


    " Bien sur que je t'apprendrais! J'ai jamais donné de cours, mais je sais que tu seras pas trop sévère avec moi hein! répondit-elle avec amusement et air faussement apeuré.

    Et puis, il avait repéré une fille ? Il allait falloir qu'elle fasse sa connaissance, elle ne connassait même pas le style de fille qui le faisait craquer! la honte! mais ils en parlaient tous les deux, là, dans le parc, et ça c'était déja énorme pour la jeune fille.


    " Oui, un mec qui joue de la guitare ou du piano, ou les deux encore plus, ça fait craquer les filles je confirme"ajouta-t-elle avec un sourire. Pas un sourire triste, et pourtant elle pensait à Matt, qui lui avait appris la guitare, oui ce mec l'avait fait craqué, pas seulement parce qu'il était musicien, mais une passion commune aidait toujours, et de toute façon, c'était universel, un mec musicien, ça plaisait aux filles en général ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Bellamy
Beautiful avatar

Masculin Nombre de messages : 24
[ Matières Préférées * ] : Maths and piano
[ Passions et Loisirs * ] : Surf and musique
[ Ton Humeur * ] : Good for the moment
Classe : 3 ème année
Phrase Perso : Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Topics en cours : Rencontre ~~> Esthel Benett
Histoire de familles ~~> Bryce Bellamy
K. Claire ~~> Claire Karter
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Dim 6 Avr - 2:14

    Tout était plus serein d'un coup. Dire toutes ces choses avaient détendues l'atmosphère et le fait d'avoir montré à Bryce ce que signifiait, pour lui, le lien familiale semblait avoir eut un impact énorme sur cette jeune femme qui n'était pas habituée à recevoir une telle affection. Maintenant, ils pouvaient partir sur de nouvelles bases, bien meilleures car ils n'avaient plus aucun apriori l'un sur l'autre. Avec un sourire il l'écouta parler de la vie, il ne voulait pas vraiment en parler. Voler pour se nourrir n'est pas un truc qui s'avoue aussi facilement mais peut-être qu'un jour il lui raconterait. Quand elle serait prête à lui dévoiler sa vie à son tour.
    Il avait changé de conversation pour éviter qu'ils en arrivent là trop tôt. Car discuter c'est bien mais il y a des choses que l'on ne peut pas se délivrer facilement. Il allait donc prendre son temps pour qu'elle lui fasse confiance, que lui lui fasse confiance. Rien ne devait se faire à la hâte ou au hasard car c'est le meilleur moyen pour mettre en l'air tout l'effort qu'ils viennent de fournir. Il lui avait dit ce qu'il pensait, il faisait rarement le contraire car l'honnêteté est une chose de rigueur dans son ancien milieu et il le respecterait toujours. Du moins, l'espérait-il car il serait peiné de se rendre compte combien il est devenu faux dans ce monde de luxe.

    Elle lui parla des cours qu'elle accepterait sans problème de lui donner. Rien que cette idée lui donnait envie de hurler de joie. La guitare l'avait toujours attiré car on a une possibilité de sons à jouer fantastique et il ne voulait pas passer à côté de ça. Il lui souria gentilment pour lui faire comprendre qu'il serait pacient.


    « La première chose que j'ai apprise dans la vie, c'est apprendre. Donc ne t'en fait pas je saurais attendre que tu trouves les bons pour m'expliquer ce que tu dois. » dit-il en souriant.

    Ce n'était pas vraiment dans sa nature de sortir des phrases philosophiques comme ça mais il avait repensé à une vieille phrase d'un moine qui lui avait dit que la première chose que l'on doit savoir pour apprendre c'est comment apprendre. Alors on lui avait enseigné et dans cette rigueur il avait développé ce don de tout capter autour de lui. La musique est issue de cette facilité à être attentif.


    « Elle est dans notre classe, elle est plutôt mignone et assez timide avec moi. Je crois que j'ai une chance de la séduire avec ma tête de citron. » dit-il en rigolant.

    Ses origines étaient toujours sujètes à rigolade même s'il ne voulait pas que ça serve d'arme à des gens qui voudraient le blesser. Car il y avait toujours du respect même dans ses blagues vis-à-vis de ses origines asiatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryce Bellamy
Symphony for Broken Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Langues & Option Musique
[ Passions et Loisirs * ] : La Musique ( Piano, Guitare & Violon)
[ Ton Humeur * ] : Lunatique.
Classe : Troisième Année
Phrase Perso : Ne vas jamais voir un docteur pour un problème de coeur, il ne comprendrait rien.
Topics en cours :
>> Le Parc ft. Chris
>> Starbucks ft. Thalia
>> Le terrain de foot -Libre
>> Le club des Etudiants ft. Jérémy
>> La salle de fêtes ft. tous
>> Le centre commercial ft. Spencer
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Dim 6 Avr - 14:04

    Elle ne savait pas vraiment pourquoi, ou pas dans l'immédiat, mais Bryce allait mieux. Comme un fardeau dont on l'avait libéré. Pourtant elle avait juste parlé. Parlé à son frère d'adoption, celui que son père avait choisi pour devenir son propre fils aux yeux de tout le monde comme de la loi, celui qui portait le même nom qu'elle depuis quelques années. Peut-être commençait-elle enfin à réparer son erreur, celle qu'elle avait faite de se fermer à sa famille pendant un moment, dont à lui, qu'elle avait à peine eu le temps de connaitre. D'ailleurs, dire qu'elle le connaissait était un bien grand mot. Non, elle ne le connaissait pas, les quelques mots qu'ils s'étaient échangés en quelques années étaient affolamment banals ... Et elle ne voulait plus être cette fille fermée qu'elle avait été, parce qu'elle aurait été à la place de Chris, elle en se serait pas supportée et elle en était consciente à présent. Cette discussion représentait énormément parce que c'était enfin le moment où ils prenaient conscience de leurs valeurs communes, leur famille, leur passion, les épreuves qu'ils avaient traversées, différentes mais qui pouvaient les rapprocher quand-même ...

    Mais malgrès tout Bryce lui fut reconnaissante de changer de sujet, parce que se livrer d'un coup, ce n'était pas une bonne idée, elle avait déja testé. C'était de cette manière qu'on avait plus e chance d'être trahi, elle ne savait pas pourquoi. Il fallait mieux se connaitre et s'apprécier, sinon ça sentirait le faux à plein nez, même si c'était sincère, parce qu'ils ne se connaissaient pas encore assez. Elle savait que c'était un type bien ce frère, mais ils n'avaient pas encore suffisamment établi une relation de confiance, et il en était aussi conscient, alors tant mieux. Au moins ils étaient déja sur la même longueur d'onde, et ça, ça comptait aussi ... Un frère et une soeur devaient être capables de parler de tout de toute façon, et là c'était ce qu'ils faisaient...

    Elle lui rendit son sourire. Bien sur qu'il allait être patient, c'était un type bien qui ne se foutait pas des gens, mais Bryce n'avait jamais donné de cours. Demander des conseils à leur père ? Non, parce que ça prouverait qu'elle n'était capable de rien sans lui, son exprience et son fric. Elle y arriverait toute seule, lui apprendre avec sa passion, ça devait déja être beaucoup, et lui avait déja des bases de musique après tout! Ils allaient former une paire de bons musiciens, tous les deux passionnés, en tant que frères et soeurs, et ça lui réchauffa le coeur encore une fois. Cette idée qu'elle n'était plus seule dans la famille ou même en cours, ça lui faisait du bien. Elle savait qu'un jour, elle pourrait se confier à lui, et qu'ils allaient devenir complices, comme elle l'était avec Daniel autrefois. Ils allaient avoir une relation privilégiée et ça lui donna de l'espoir pour la suite. Une nouvelle vie oui, mais avec une personne qui était avec elle depuis plusieurs années et qu'elle découvrait seulement ...


    "De toute façon je suis sure que tu comprendras vite. T'es déja musicien après tout, après tout sera question de travail et de répétitions de mouvements ..."

    Et oui, dans la musique, la passion ne faisait pas tout. Il fallait de la patience et de la perseverence. Mais comme Chris était pianiste, il le savait, et mieux que quiconque car il avait été autodidacte et avait dû trouver les méthodes de travail de lui-même ...

    " Ah j'ai pas repéré trop les gens de la classe ... pas plus les mecs que les filles d'ailleurs" répondit-elle avec un sourire complice. Et oui, ils parlaient de tout, mais déja avec de la confiance dans la voix. Il lui disait sur qui il craquait, et elle supposait qu'il ne l'hurlait pas sur les toits ... Elle n'avait pas de nom à donner, mais en même temps elle ne comptait pas à nouveau éprouver des sentiments pour quelqu'un ...

    Lorsqu'il parla de sa tête de citron, Bryce ne sût pas trop comment réagir. Elle esquissa un autre sourire, mais elle avait peur que certains se servent de ce qui étaient pour lui des blagues, comme d'une arme. Le racisme, elle avait peur que dans ce monde de gosses de riches, ça soit des blagues entre potes, mais qui étaient contre les élèves concernés .... mais ce qui était sûr, c'était que oui, il avait du charme son frère. Chris était beau garçon, tête de citron ou pas.


    "Si elle est timide avec toi, moi jdis que t'as toutes tes chances! Surtout que t'es pas trop moche" ajouta-t-elle avec un sourire en coin. Bien sur qu'il était loin d'être moche, mais elle n'allait pas lui sortir cash qu'il était un beau mec! Ils en étaient encore seulement à leur première discussion, et elle ne voulait pas qu'il croit qu'elle se foutait de lui ni quoi que ce soit dans le genre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Bellamy
Beautiful avatar

Masculin Nombre de messages : 24
[ Matières Préférées * ] : Maths and piano
[ Passions et Loisirs * ] : Surf and musique
[ Ton Humeur * ] : Good for the moment
Classe : 3 ème année
Phrase Perso : Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Topics en cours : Rencontre ~~> Esthel Benett
Histoire de familles ~~> Bryce Bellamy
K. Claire ~~> Claire Karter
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Jeu 10 Avr - 23:09

    Chris regarda sa soeur en haussant un sourcil. Si elle continuait à ne pas sourire de cette manière elle risquait d'attrapper des rides bien plus tôt que prévu. En froncant les sourcils il s'approcha d'elle en la regardant dans les yeux. Il s'efforcait de rester sérieux, finalement lorsque son visage fut à quelques centimètres de celui de Bryce il fit mine de tirer sur deux fils qui tenaient chacun le coin des lèvres de la jeune fille. Bien sûr elle ne devait pas connaître donc ça ne fonctionnerait pas mais au moins il la ferait réagir. Toujours en froncant les sourcils il s'éloigna d'elle pour se remettre en position normale avant de lever les yeux au ciel.

    « Tu vas finir pas nous faire une déprime si tu continues à tirer la gueule comme ça. Allez je sais pas pense à un truc de drôle! Fais un effort! » dit-il en faisait mine d'être profondément énnervé.

    Il croisa les bras avant de s'allonger dans l'herbe, les yeux rivés vers le ciel il songea que la guitare ne devrait pas trop lui poser de problème s'il prennait le temps de bien apprendre. Mais comme pour les cours de musique il se poserait le problème des partitions, il ne savait toujours pas utiliser des notes sur un bout de papier. Pour lui ça voulait absolument rien dire. Il était d'ailleurs collé à cause de ses notes en musique. Mais cette vieille harpie ne voulait pas comprendre qu'il ne savait que jouer. Et puis elle lui tapait aussi sur le système quand elle reprennait chaque phrase pour corriger les fautes qu'il faisait. On le comprennait un minimum c'était tout ce qui lui importait pas la peine de le reprendre sur une prononciation à la $%*
    Il retrouva le sourire lorsque Bryce lui annonca qu'il n'était pas moche. Il se mit sur le côté. Le coude dans l'herbe et la tête posée sur sa main. Il regarda sa soeur avec un sourire de dément! Elle aurait peut-être pas dû lui dire ce genre de chose. Il allait commencer à partir dans des délires compréhensibles de lui uniquement.


    « Et ouais je sens aussi que c'est déjà dans la poche. Je vais m'arranger pour la croiser en dehors des cours. Mais tu devrais te faire des amis, un petit ami je dis pas mais des copains histoire d'avoir quelqu'un à qui parler. Me dis pas que tu comptes rester seule pendant toute cette année. Tes parents ont pas l'air motivé pour bouger ailleurs maintenant donc bon faudras que tu te fasses à cette vie complétement superficielle. Ca me fait penser que j'ai croisé une fille qui en avait plus sur la face que dans le cerveau sans doute. Pas très agréable à vivre. » dit-il en repensant à ses rencontres d'infortunes. Il avait pas de chance des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryce Bellamy
Symphony for Broken Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Langues & Option Musique
[ Passions et Loisirs * ] : La Musique ( Piano, Guitare & Violon)
[ Ton Humeur * ] : Lunatique.
Classe : Troisième Année
Phrase Perso : Ne vas jamais voir un docteur pour un problème de coeur, il ne comprendrait rien.
Topics en cours :
>> Le Parc ft. Chris
>> Starbucks ft. Thalia
>> Le terrain de foot -Libre
>> Le club des Etudiants ft. Jérémy
>> La salle de fêtes ft. tous
>> Le centre commercial ft. Spencer
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Jeu 10 Avr - 23:38

    Bryce le regarda aussi dans les yeux lorsqu'il s'approcha d'elle. Elle ne savait pas à quoi s'attendre et fût surprise par son geste qui ne la fit pas réagir sur l'instant. Il fallut que Chris lui parle de la tronche qu'elle tirait pour qu'elle réalise vraiment, ce qui lui arracha un sourire sincère et amusé. Elle ne pouvait pas réagir autrement face à cette tentative de son frère pour la faire sourire, même si elle ne faisait pas une déprime en cet instant précis plus qu'à un autre moment , elle était d'ailleurs plutôt heureuse. Heureuse de retrouver son frère, qui semblait prendre un position de protecteur vis à vis d'elle. Le faux air énervé de Chris ne fit qu'insister sur le sourire de Bryce, où on pouvait lire aussi une pointe de remerciement. Pour quoi exactement, elle-même ne le savait pas, mais elle lui était reconnaissante de ne pas l'avoir rejetée à son tour comme elle l'avait fait avec lui auparavant.

    En réalité, ils avaient quelques mois de différence, elle était née en avril et lui en août, et normalement elle était donc sa grande soeur, et pourtant lui tenait une place de grand frère protecteur et aimant. Et pour ça elle lui en était déja infiniement reconnaissante. Retrouver une petite partie de famille qu'elle ne connaissait qu'à peine, apprendre à connaitre ce jeune homme qui lui semblait être le frère idéal, bon pote, sérieux mais pas trop non plus. Il voulait la faire sourire, et rien que ce geste en lui-même lui donnait envie de sourire, et c'était ce qu'elle faisait. Pour lui, pour elle-même également, pour cette journée pourtant banale qui leur avait déja bien permis de se rapprocher et de se parler comme jamais ils ne l'avaient fait auparavant en quelques années. Et qu'est-ce qui pouvait plus illuminer sa journée que ça ? Elle qui se sentait seule et presque abandonnée il y a quelques instants, à présent elle se retrouvait avec un frère qu'elle avait osé ignorer durant des années entières, avec quelqu'un qui pourtant prenait soin d'elle comme peu de monde l'avait fait avant lui ...


    "Désolée, c'était pas de la déprime, un petit moment d'égarement" finit-elle par répondre toujours avec le sourire, qui durait, et pourtant elle ne forcait pas le moins du monde.

    Puis il continua avec cette fille. Elle se demandait à quoi elle pouvait ressemblait, quel était le style de filles de Chris. Elle était blonde, brune, ou rousse ? Pas trop superficielle, elle l'imaginait bien, parce que Chris, finalement, avait une éducation plus proche de la sienne que celle de toutes ces groupies ou pimbèches de ce pensionnat superficiel. Il fallait quelqu'un d'assez simple et honnête, sympa, et pas trop capricieux pour coller au caractère du jeune homme. En tout cas c'était ce qu'elle imaginait avec ce qu'elle savait de lui ...

    Lorsqu'il parla d'amis, elle ne sut encore une fois pas comment réagir. Des amis, des mecs, oui elle devait pouvoir s'en faire, mais il fallait dire qu'avec sa timidité qui avait repris le dessus ces derniers jours, ele n'avait pas fait attention à sa classe, alors à la gent masculine ... Mais la question qu'elle se posait de temps en temps et qu'elle essayait de chasser de son esprit, il fallait bien l'avouer, c'était si elle pourrait rencontrer quelqu'un qui pourrait la faire passer à autre chose sentimentalement. Et pourtant, au fond d'elle-même, elle s'était promis de ne plus recommencer, de ne plus tenter une nouvelle histoire susceptible de couler. Déja accorder sa confiance à des inconnus lui était dur, comme toutes ces nouvelles têtes américaines, mais alors accorder son coeur ... En tout cas, des amis toutr court, elle en avait déja un minimum ...


    "Je m'entends déja bien avec mes colocs, et j'ai déja parlé à quelques personnes de la classe ..." commença-t-elle. C'était un bon début, mais elle savait que ce ne serait pas suffisant pour recommencer une nouvelle vie intégralement... Puis elle continua sur la lancée de Chris en ce qui cocnernait la superficialité de certaines personnes en le taquinant légèrement: "Tu crois que y'a que des filles qui sont comme ça ou quoi ? J'ai vu un mec, je sais pas combien de kilos de muscles il devait avoir, mais pas beaucoup de poids doit venir du cerveau ..."

    Puis elle finit avec le sourire sur le sujet de la jeune fille, celle qui apparamment plaisir à son frère et qu'elle espérait vite rencontrer :

    "Oui, enfin ne pars pas en te disant que c'est acquis, sinon tu risques de tout perdre, les filles aiment pas ça, enfin c'est des conseils de fille ... N'empêche qu'au fond, t'as raison, vu c'que tu me dis , je dirais pas que c'est dans la poche mais presque ... oublie pas de me tenir au courant ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Bellamy
Beautiful avatar

Masculin Nombre de messages : 24
[ Matières Préférées * ] : Maths and piano
[ Passions et Loisirs * ] : Surf and musique
[ Ton Humeur * ] : Good for the moment
Classe : 3 ème année
Phrase Perso : Le moyen d'aimer une chose est de se dire qu'on pourrait la perdre.
Topics en cours : Rencontre ~~> Esthel Benett
Histoire de familles ~~> Bryce Bellamy
K. Claire ~~> Claire Karter
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Lun 14 Avr - 3:29

    Voir un sourire s'éttaler sur un beau visage, c'était un véritable rayon de soleil. Chris le savait depuis longtemps mais de voir sa soeur sourire de cette manière lui rappella combien c'était beau. Parce que les sourires superficiels qu'il croisait toute la journée finissait par lui donner la nausée. Comment de si jolie fille pouvait oublier ce qui était véritablement beau? Chris avait finit par arrêter de se poser la question lorsqu'il avait vu combien ce genre de filles étaient sans intérêt.
    Elle lui avoua qu'elle n'était pas déprimée mais juste dans la lune, il rigola parce que ce genre de moment lui arrivait souvent en cours à cette jeune fille. Il l'avait remarqué car pour la première fois depuis qu'il faisait partie de sa famille il était dans sa classe et qu'il pouvait l'observer en espérant en apprendre un peu plus sur elle sans avoir à lui infliger sa présence.


    « Tu sais ça me fait plaisir de pouvoir te parler comme une soeur. J'attendais ce moment depuis le premier jour. J'ai jamais eut de vrai soeur, enfin je veux dire c'était toujours de bonnes amies que je protégeais et donc que je considérais comme des soeurs mais bon il n'y avait que cette proximité qui faisait de nous une famille. Maintenant j'ai une soeur dans le coeur et sur les papiers, c'est cool. Toi t'as jamais espéré avoir un frère ou une soeur avec toi pour te protéger ou pour t'en occuper? » demanda-t-il en repensant à toutes ces filles qu'il avait appellé petite soeur.

    Dans la rue on a besoin d'une famille dans le coeur et il l'avait trouvé mais cette famille d'adoption c'était encore mieux même si jusqu'à présent il avait manqué cette complicité entre lui et Bryce. Maintenant le problème était résolu et il pouvait savourer cette situation en toute tranquilité même si tout n'était pas acquis.
    Elle lui fit d'ailleurs la remarque sur ce qui est acquis par rapport aux filles. Il n'avait pas l'impression d'être le vantard de base mais il est vrai que des fois il se laissait aller à des vantardises plutôt minimes. Mais dans ce cas là il avait l'assurance d'avoir croisé un regard qui s'embrase après avoir remarqué qu'il la regardait. Enfin bon cela ne veux pas forcément dire qu'elle voudrait de lui lorsqu'elle en saurait un peu plus sur lui. Après tout il traînait une valise plutôt lourde derrière lui, tout un passé qui est inconnu à ces gosses de riches qui n'ont vu que la vie pleine de strass et de pallettes.


    « Je garde les pieds sur Terre c'est juste que j'ai l'intuition qui me dit que cette fille est faite pour moi. Je l'ai observée pendant les cours, ça doit être la seule fille de la classe excepté toi qui n'est pas du genre superficielle! » dit-il en repensant à son style classe mais pas non plus demonstratif d'une grande richesse.

    Elle restait simple malgré l'argent de ses parents. C'était le premier truc qu'il avait remarqué et apprécié en elle et après il avait put voir comment elle était avec les gens, gentille et honnête. Pas comme toutes ces filles hypocrites qui finissaient par toute se haïr mais en restant bonnes amies pour la forme. C'était pitoyable pour lui qui ne pouvait pas supporter l'hypocrisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bryce Bellamy
Symphony for Broken Heart
avatar

Féminin Nombre de messages : 206
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Langues & Option Musique
[ Passions et Loisirs * ] : La Musique ( Piano, Guitare & Violon)
[ Ton Humeur * ] : Lunatique.
Classe : Troisième Année
Phrase Perso : Ne vas jamais voir un docteur pour un problème de coeur, il ne comprendrait rien.
Topics en cours :
>> Le Parc ft. Chris
>> Starbucks ft. Thalia
>> Le terrain de foot -Libre
>> Le club des Etudiants ft. Jérémy
>> La salle de fêtes ft. tous
>> Le centre commercial ft. Spencer
Date d'inscription : 04/04/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   Lun 14 Avr - 13:58

    Bryce regardait Chris comme son frère, avec une envie de le prendre dans ses bras. Elle qui s'était toujours considérée comme une file unique, comme une fille qui se retrouvait souvent seule chez elle, à penser à un douloureux passé qui la bouffait, alors que celui avec qui elle était semblait être un mec formidable, avec qui elle aurait pu passer des moments inoubliables et redécouvrir un amour familial dont, finalement, elle manquait. Car même si sa mère était souvent présente dans leur chez soi, que ce soit à Londres où à Los Angeles- même si Bryce avait a présent son propre appartement à Waverly-, son père, lui, voyageait durant parfois quelques longs mois à travers le monde pour assouvir sa passion pour la musique et le violon. Il n'était pas un grand violoniste pour rien ! Il fallait bien qu'il en fasse, des sacrifices! Lorsqu'il était chez eux, il travaillait parfois des journées entières, à essayer des morceaux, réessayer, échouer, recommencer, retravailler, réadapter pour lui ... et passait donc peu de temps avec eux, en réalité. Bien sur il aimait sa famille, Bryce était persuadée, que ce soit sa femme ou Chris comme Bryce, la jeune femme savait bien que chacun occupait une place importante dans le coeur du grand Bellamy.

    Et oui, bien sur qu'elle avait toujours rêvé d'avoir un grand frère, mais qui n'en rêve jamais ? Avoir quelqu'un à qui se confier, avec qui passer du bon temps, une épaule sur laquelle pleurer en cas de problème, mais aussi dans le sens inverse si c'était necessaire ... Bryce était prête à s'investir dans une nouvelle relation familiale, de toute façon elle en avait bien besoin il lui semblait. Ils n'étaient pas frère et soeurs de sang, ils ne se connaissaient pas depuis tellement longtemps à vrai dire, d'ailleurs, ils ne se connaissaient pratiquemment pas ... Mais une chose était sure, il serait un bon frère. Même s'il n'avait pas eu la même enfance qu'elle, il lui apporterait justement les richesses du monde qu'elle n'avait pas pu découvrir dans son petit cocon familial. Elle voulait mieux le connaitre, pour partager, découvrir, passer des instants inoubliables, et avoir un amour fraternel dont elle avait tellement besoin. Autrefois il y avait eu son meilleur ami qui lui servait à oublier ses problèmes, il était devenu comme un frère pour elle. D'ailleurs ses parents l'avaient toujours aimé, ils avaient grandi dans le même quartier ensemble. Mais il était loin, il allait avoir sa propre vie, quoi qu'il advienne . Bryce ne cherchait pas à la remplacer, elle voulait juste ce frère dont elle avait au fond toujours rêvé, mais qu'elle venait à peine de découvrir. Elle prendrait soin de lui, l'aiderait s'il en avait besoin. Elle serait là, comme une soeur.


    "J'avais mon meilleur ami qui me servait de frère à Londres, mais bien sur que j'ai toujours rêvé d'avoir quelqu'un à qui me confier, avec qui être, pour l'aider s'il en a besoin, quelqu'un de ma famille! Agrandir cette famille où chacun a sa petite vie ... j'ai toujours été fille unique, et te voir débarquer dans ma vie, c'est une bonne chose. Notre relation nous apprendra beaucoup, et tu seras mon frère jusque toujours, sur les papiers comme dans mon coeur."

    Quoi que puisse sembler penser son frère d'adoption et de coeur, Bryce ne le jugerait pas. Ils avaient un passé, une histoire différente, mais jamais plus elle ne le considerait comme un inconnu comme elle avait pu le faire. Elle regrettait tellement cette réaction. Elle qui ne supportait pas les gens qui s'enfermaient dans leur bulle qu'ils considéraient si parfaite, elle avait été ce genre de personne un moment ... Et elle voulait rattrapper tout ça, découvrir ce frère, devenir proche de lui ... Et ça semblait bien parti ...

    "Oui, la superficialité domine le monde ici ... Je te fais donc confiance pour ton choix! D'ailleurs je pense voir de qui tu parles, même si je suis pas sure ..."

    Etait-ce une de ses chères colocs avec qui elle s'entendait bien ? Oui, elle avait eu du bol, il fallait l'avouer, de tomber sur des colocs qui sortaient du lot par leur sympathie et anti-superficialité. Les gens biens étaient rares à Waverly, mais possibles à trouver, elle avait quand-même pu le constater. Maintenant, ils s'éffacaient tellement par rapport aux autres que ne pas les voir parmi cette foule d'hypocrites était beaucoup plus que probable ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la famille s'en mêle ... [PV Chris]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exégèse de la sourate 4 : Les femmes
» Maladie orpheline? Quand on a l'appui d'une Grande Famille
» Saint Marius et sa famille, Saint Canut et commentaire du jour "Le sabbat a été fait pour l'homme"
» La famille de Jésus
» Réunion de famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WAVERLY BOARDING SCHOOL__* :: >> WAVERLY OUTSIDE >> :: << |LE PARC| >>-
Sauter vers: