WAVERLY BOARDING SCHOOL__*


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mar 1 Avr - 7:07

    Ce matin-là, encore, Derek Von Walsh se réveilla en sursaut, recouvert d'une fine pellicule de sueur. Il avait encore fait un cauchemar. Le jeune homme passa la main dans ses cheveux, puis garda ses yeux clos de toutes ses forces. Ça lui arrivait si souvent ces derniers temps, qu'il avait presque du se trouver lui-même une manière de se réconforter. Parce qu'évidemment, un garçon n'a jamais peur, ne craint rien. Le jeune homme glissa ses mains sur son visage puis les laissa tomber mollement sur chaque côté de son corps, puis tourna la tête à sa gauche, remarquant le lit vide, ce matin-là encore. La place d'Ashlee Bass, sa copine, enfin, ancienne copine. Celle qui l'éveillait avec ses mains sur son visage, caressant doucement sa joue pour le faire sortir de ce mauvais rêve, sans penser une seule seconde qu'il en vivrait un éveillé comme assoupi si peu de temps après. La perdre.

    Il faut perdre quelqu'un pour se rendre compte de sa valeur. Eh bien, il ne fallait pas si bien dire dans le cas de Derek. Se redressant, il contracta les muscles de ses épaules pour le délasser. Il n'était pas à son meilleur ces derniers temps, et négligeait l'entraînement, et y allait avec trop de fougue le lendemain. Résultat : d'horribles courbatures. Heureusement pour lui, on était samedi. Heureusement pour lui, il avait passé son vendredi soir à bûcher sur sa chimie. Eh oui, au lieu de sortir s'amuser et boire, il avait travaillé, comme seul compagnon le joint immense qu'il s'était envoyé pour se calmer les nerfs.

    Pourtant, il avait envie plus que jamais de s'occuper l'esprit. De sortir se changer les idées, tenter de baumer sa douleur avec un rire franc. Derek songea immédiatement à Lohélia, sa petite soeur chérie, mais elle semblait préoccupée ces temps-ci, et comme elle n'était pas aveugle au malaise de son frère, il n'avait pas envie de se faire consoler. Il avait simplement besoin de se vider l'esprit. Sa cousine? Exclue, elle semblait avoir disparu de la surface de la Terre. Les gars ? Poseraient des questions sur les compétences de Lauryn ou encore soulever la relation qu'entretenait Benjamin et Ashlee, selon les rumeurs. Il réprima une envie de rendre ce qu'il avait mangé la veille...

    Sortant de la douche, il s'observa dans le miroir. Ses yeux étaient agrandis par le manque de sommeil, légèrement rougis par ce qu'il fumait constamment, une mince couche de barbe recouvrait son menton, le rendant plus viril, comme s'il le cherchait. Derek traversa l'endroit en boxer en allumant la télé. L'annonce de ce super film passa au même moment, et comme les deux heures sonnaient, il pouvait se permettre de passer au cinéma. Qu'on soit seul ou accompagné, quelle importance, vu qu'on était pris dans un film ?



~~

    Il se tenait debout, avec ce pull bleu royal qui rehaussait la teinte saphir de ses yeux et un blouson en cuir, dans la file qui menait à l'entrée de la salle de cinéma. Derek avait salué deux ou trois personnes, mais guère davantage. Appelons ça une thérapie, mais il semblerait que l'épreuve se devance toujours, quand on fréquente constamment les mêmes lieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mar 1 Avr - 17:08

    Ce fut par une sonnerie stridente de téléphone fixe que la belle Ashlee fut extirpée de son sommeil. Là, il y avait comme un problème, comment se faisait-il qu’elle ne soit pas réveiller comme chaque matin par LosAngelesRadio. La belle californienne ouvrit un œil à la recherche de ce téléphone énervant, tant bien que mal une fois celui-ci trouvé, elle le décrocha et sortit un ‘allo’ à peine audible :

    Le Plaza hôtel, il est 9 heures !!

    Le quoi ?? Mais qu’est ce qu’elle foutait au Plaza ? Quand elle sentit quelqu’un bouger à côté d’elle, elle flippa légèrement. Qu’avait-elle fait la nuit dernière ? Mais pour l’heure il était impossible de s’en rappeler, elle avait trop mal au crâne. Alors fébrilement elle tourna la tête pour voir qui était allongé à côté d’elle. Quel ne fût pas son soulagement quand elle vit son amie Lexie Parker. Là, tout lui revint d’un coup, le retour de la belle Parker d’Italie, la plage où les deux amies s’étaient croisées, la boîte de nuit où elles étaient allées, bien sûr l’alcool qu’elles avaient imbibées, et enfin leur décision de prendre une chambre plutôt que de rentrer au pensionnant totalement soule et risquer de tomber sur la directrice ! Par contre ce qui lui échappait, qui avait dit au maître d’hôtel de faire sonner le téléphone à 9 heures ! Surtout qu’aujourd’hui on était samedi !

    Une demi heure plus tard, la belle Ashlee sortit de la douche vêtue de ses vêtements de la veille, elle ingurgita le petit déjeuner qu’on lui avait apporté et se demanda ce qu’elle allait faire de sa journée. Ce qui était sûre, c’est qu’elle ne passerait pas une minute de plus dans cette chambre, elle allait profiter de sa journée. Elle déposa un petit mot à l’attention de Lexie sur la table de nuit, et sortit. Une fois dans la rue, elle héla un taxi, et se rendit chez elle, dans les quartiers chics de Los Angeles pour se changer. Ses parents étaient absents pour le week-end, elle avait donc la villa pour elle toute seule, elle aurait pu en profiter, mais comme Ben était lui aussi absent, elle préféra aller faire un tour en ville. Pourquoi faire ? Elle ne le savait pas encore…

    Finalement après avoir revêtue, un jean slim, un top Gucci et ses escarpins Manolo Blahnik, elle sortit de chez elle, avec l’idée d’aller au cinéma. Ca faisait un bail qu’elle n’y était pas allée, et donc elle allait sûrement passer l’après midi à enchaîner plusieurs films, comme elle le faisait avant avec Derek. Quand elle pénétra dans le cinéma, elle sentit un vent de nostalgie l’envahir, mais celui-ci partit vite quand elle vit une fille de première année qui n’arrêtait pas de la coller. Vite, il fallait qu’elle se cache, mais où ? Elle jeta un regard dans la file d’attente, par chance il y avait des grands, alors sans réfléchir, elle se dirigea vers le premier qui se trouvait de dos et lui dit :

    Désolée, je vous emprunte votre corps !!

    Mais à peine avait-elle les mains posées sur la veste en cuir du jeune homme qu’elle reconnu Derek, en plus de se rappeler du vêtement, la jeune fille n’oublierait jamais l’odeur de son ex petit ami, ce parfum qu’elle avait aimé par-dessus tout ! Une fois qu’il se retourna et lui fit face, il n’y avait plus aucuns doutes, il était là en face d’elle, celui avec qui elle avait cru passer le reste de sa vie, celui qu’elle aimait à un point qu’elle ne savait même pas qu’on pouvait aimer quelqu’un autant, les lèvres tremblantes, elle ne put que dire :

    Derek…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mer 2 Avr - 5:25

    Le jeune homme tapait du pied d'impatience. La patience n'avait jamais été son point fort et malgré tous les efforts qu'il avait fait pour faire taire ce défaut passablement irritant, il n'y parvenait pas, ces derniers temps encore moins que jamais. C'était horrible de se sentir comme ça. Jamais Derek Von Walsh n'aurait songer un seul moment se sentir aussi... aussi minable. Pitoyable. Et franchement, ça ne faisait que commnecer. Pourtant, il se tombait constamment sur les nerfs, ce qui l'irritait encore plus, et le rendait encore plus impatient. Un cercle vicieux, tout ça. Il pouvait resasser longtemps le comment du pourquoi, la réponse était si évidente, si voyante qu'elle lui brûlait les yeux. Il avait perdu une partie de lui même récemment, et bon Dieu que c'était dur à admettre (ah, l'ego masculin), le meilleur de lui même semblait s'être éclipser à la dernière larme qu'Ashlee Bass avait verser pour lui...

    Il savait que les regrets et les remords ne changeraient rien. Il savait pertinemment que de sans cesse avoir la jolie brunette en tête ne la lui ramènerait pas. Il savait que de s'enfoncer dans ses souvenirs ne feraient pas revenir ce temps si doux, si merveilleux, où il pouvait passer à son bon vouloir ses doigts dans la chevelure souple et soyeuse de la belle externe. Mieux encore, il savait que penser à elle ne lui faisait simplement que plus mal, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Il se détestait aussi pour ça. Bon Dieu, il était quoi, sans elle ? Il se posait encore la question. Encore quelque chose qui lui manquait, sa manière à elle de répondre à ses interrogations et de lui montrer la voie à suivre.

    Derek songea au joint à peine entamé dans sa poche et y glissa le bout des doigts, le caressant doucement comme un précieux joyau. Il passa ensuite la main dans sa chevelure déjà en bataille, puis fit quelques pas vers l'avant, laissant une ouverture béante derrière lui. Soudain, il sentit une personne s'y faufiler comme pour éviter une mauvaise rencontre, ce qui afficha un léger sourire amusé sur les lèvres du jeune homme en dernière année. Le monde n'avait pas changé, et même si le temps pour lui semblait s'être arrêté ces derniers temps, ces petits jeux l'amusaient autant. Ashlee se cachait, et Derek mettait peu de temps à la découvrir, enfouie derrière un meuble. Il la prenait dans ses bras, la blottissait contre son coeur et se demandait si elle le sentait battre à la chamade...

    Une voix vint troubler ce souvenir. D'abord ennuyé de s'être fait sortir de cet état second qui était devenu une deuxième maison, le ton, le timbre de voix le fit frissonner. Il l'aurait reconnu parmis des centaines, des milliers. Cette voix douce, légèrement amusée, un brin aigü quand elle trahissait un léger tracas. Comble de l'horreur, Derek sentit des mains se poser contre son dos au même instant. Ça ne pouvait être qu'elle. Il hésita à se retourner, à faire face à cette jeune femme qui, encore maintenant, faisait battre son coeur à un rythme effrené. Il l'aimait. Follement. Derek se retourna lentement, et sa mine s'effaça, son sourire s'estompa pour laisser une mine soucieuse qui n'allait pas avec son dynamisme purement Von Walsh-ien.

    «Ashlee»

    Comme il avait apprécier entendre son nom d'entre ses lèvres, mais ne le laissa pas trop apparaître. Il sentit naître Remord en son sein, et Derek regarda à droite, puis à gauche. Il hésitait à fuir devant cette réalité qu'exprimait la jeune femme. Elle était rayonnante, radieuse, et ce n'était pas à cause de lui. Au contraire, elle venait de s'assombrir à sa simple vue. Son coeur cessa de battre soudainement et, d'une voix timide, demanda simplement.

    «Tu préfères que je parte?»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mer 2 Avr - 16:27

    Clouée sur place voilà comment on peut définir comment était Ashlee à ce moment précis, impossible de faire un pas en avant, encore moins probable d’en faire un en arrière, elle ne pouvait absolument pas bouger. Pourtant, elle essayait tant bien que mal de faire un quelconque mouvement, mais elle n’y arrivait pas. Mêmes ses lèvres refusaient de bouger. Alors elle ne pouvait que regarder Derek dans le blanc des yeux, comme elle le faisait autrefois, elle s’asseyait n’importe où et passait des minutes entières à le regarder…Néanmoins quand il lui demanda si elle préférait qu’il parte, son bras droit eut un mouvement, il se posa sur le bras gauche de Derek pour le retenir, et comme par miracle, ses lèvres arrivèrent à sortir quelques mots:

    Je t’en prie reste !

    Cet endroit était pour elle un lieu neutre, de plus ils y avaient partagés tellement de souvenirs, qu’Ashlee ne voulait que le cinéma devienne le lieu où elle avait dit à Derek de partir. Il fallait quand même qu’elle réagisse plus que ça, elle qui d’habitude n’arrêtait pas une minute, avait l’impression que rien que de faire un pas allait lui causer une crise cardiaque. C’est simple si elle voulait allée de l’avant dans sa vie, il fallait qu’elle tourne une bonne fois pour toute la page ‘Derek Von Walsh couche avec Lauryn Hamilton’. Même si aujourd’hui elle ne se sentait pas encore capable de lui pardonner cette tromperie, elle ne voulait pas le perdre. Elle ne pouvait tout simplement pas oublier un an de sa vie, et sûrement pas quand cette année avait été aussi intense !

    On pourrait regarder un film comme avant !!


    C'est-à-dire, prendre un gros seau de pop corn, s’asseoir tout au fond de la salle, et passer la séance, tout sauf à regarder le grand écran. Une fois même, ils avaient carrément acheté les places de toute la salle pour l’avoir rien qu’à eux. En fait c’est ce qu’Ashlee allait faire une fois de plus aujourd’hui. Elle lâcha le bras de Derek se dirigea vers le guichet, regarda les différentes séances. Cette semaine il faisait une rétrospective sur la carrière de Wes Craven, et today était à l’affiche Scream !

    *Parfait* pensa Ashlee

    En effet, elle savait d’avance que pas grand monde voudrait le voir, car tous connaissaient déjà ce film, et quel est l’intérêt de voir un film d’horreur deux fois ? Elle regarda le vendeur en face d’elle lui sortit son plus joli sourire, lui expliqua son plan et sortit sa carte de crédit pour payer. La séance était salle ‘Horreur’, vachement original mais bon, en même temps logique, elle retourna vers Derek et lui dit :

    Faut qu’on parle, donc je nous ai loué une salle de cinéma...

    Elle le regarda attendant sa réponse, il n’avait pas le droit de lui dire non, il lui devait des explications, et elle voulait mettre les choses aux clairs avec lui, ce qui en ressortirait de cette conversation, elle ne le savait pas encore. Elle savait juste qu’à ce moment précis, elle pouvait l’entendre parler, alors autant qu’il en profite avant qu’elle ne change d’avis…

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mer 2 Avr - 17:33

    C'était bien ironique de croiser la jeune femme ici, au cinéma, où tant et tant de fois il l'avait amené, bras dans le bas dans son dos, humant son parfum délicat et déposant des baisers dans ses cheveux longs et souples. C'était bien plus difficile de la voir rayonnante, brillante, heureuse, maintenant qu'il n'était plus là pour en être la cause. C'était tellement difficile d'admettre qu'elle était bien, sans lui, alors qu'il se rendait compte qu'il n'était rien, sans elle. C'était blessant, mais c'était la réalité. Son coeur se tordit, puis il se força à afficher une mine réjouie. Ashlee semblait heureuse, et vraiment, ça lui faisait autant plaisir que possible. Ne pas en être la source perdait de son importance, et ne voulant pas troubler cet état d'esprit, il lui proposa timidement de disposer.

    Il eut à peine le temps d'esquisser un mouvement vers la droite que la jeune femme lui attrapa le bras immédiatement. Il entendit à nouveau sa voix, provoquant de nouveaux tremblements dans les membres de Derek. L'avait-elle senti? Elle lui demanda de rester là, simplement. Il s'immobilisa, puis croisa à grand peine son regard. Elle l'évitait, et c'était légitime. Ça lui faisait mal, et c'était légitime. Il se détesta d'en être la cause. Il se détestait depuis ce fameux soir. Il survivait grâce à la nicotine, caféïne, alcool et petit extra. Derek eut honte d'en avoir un sur lui, à ce moment même. Il se rappelait parfaitement avoir tout arrêté ou presque pour elle.

    «Tu es sûre que c'est ce que tu veux? Il est pas trop tard, je peux toujours te laisser...»

    Il ne termina pas sa phrase, se rendant compte de l'opportunité qui se présentait. Ashlee ne lui avait pas parlé depuis le coup de téléphone de Lauryn, et c'était la première fois qu'il entendait sa voix, non pas elle qui hurle, qui crie et qui pleure à cause de lui, lui muet et tête basse, mais sa voix, douce et agréable à son oreille. Écouter un film comme avant, comme avant. Combien de fois Derek avait penser à ce avant. Elle quitta son bras pour s'élancer vers le guiche. Il la regarda faire, l'observant, nostalgique. Elle lui manquait tellement.

    «Qu'est-ce que..?»

    Il l'entendit à peine parler au garçon des tickets, puis l'imagina faire son grand sourire impossible à résister. Derek Von Walsh lui même n'avait jamais réussi. Elle était parfaite, tellement parfaite. Il avait réussi à tout gâcher, tout, et perdre la seule personne à qui il tenait vraiment. La voyant se retourner et reprendre la parole, Derek hésita entre angoisse et contentement. Passer un moment en sa compagnie serait douloureux, affreusement douloureux, mais il le lui devait bien. Il lui avait fait mal, et il en avait conscience.

    «Et on va voir quoi?» dit-il, en souriant légèrement, sachant pertinemment que le film importait bien moins que le fait de se trouver face à face à nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mer 2 Avr - 19:43

    La jeune fille pouvait être fière d’elle, elle venait de faire un grand pas en avant, elle pouvait s’adresser à Derek sans avoir envie de le taper, ou de lui crier dessus, elle était elle-même étonnée par son calme. Elle ne pensait pas être aussi zen, bien sûr à l’intérieur d’elle tout dysfonctionnait, elle sentait ses jambes tremblées, son cœur s’accélérer, mais peu importe elle se devait de continuer. Bien sûr qu’Ashlee avait sentit les tremblements dans le bras de son ex petit ami, elle le connaissait par cœur, et c’est ce qui rendait la situation d’autant plus difficile. Car ils avaient tellement partagé de chose ensemble, qu’ils leur suffisaient d’un regard pour qu’ils se comprennent.

    Le jour où Ashlee avait su que Derek était l’homme de sa vie, c’était quand elle l’avait invité à un dîner à la maison, ses parents avaient tellement insisté pour le rencontrer que la jeune fille avait fini par céder. C’était la première fois qu’elle présentait un petit ami à son père et sa mère. Le repas s’était excessivement bien passé, elle avait lu dans le regard de ses parents qu’ils adoraient Derek. Une fois celui-ci terminé Patrick et Carrie Bass s’absentaient pour passer quelques jours à Chicago. Ashlee&Derek avaient donc la villa pour eux tous seuls, et c’est pile quand ils étaient dans la piscine, qu’Ashlee s’était rendu que c’était Derek Von Walsh l’homme de sa vie, parce qu’il la faisait rire, qu’elle adorait la manière qu’il l’avait de la regarder, mais surtout parce qu’elle l’aimait tellement qu’elle voulait connaître ça, toute sa vie…
    Alors forcément quand on décroche son téléphone pour entendre de la voix d’une blondasse que l’homme qu’on aime par-dessus tout vous a trompé, on tombe de haut !

    Scream dit elle en réponse à la question du jeune homme et ravie de voir qu’il acceptait sa proposition.

    Ce film datait déjà de la fin des années 90, et la première fois que la belle Bass l’avait vu s’était avec Leslie et Ben. Ashlee était une grande trouillarde, et Ben et Leslie n’avait pas arrêté de lui faire peur durant tout le film ! Du coup Ashlee avait ce film en horreur, c’était le cas de le dire, mais bon là, elle savait que Derek ne l’embêterait pas, d’ailleurs ils auraient encore été en couple, elle aurait passé la séance dans ses bras, comme elle le faisait à chaque fois qu’ils allaient voir ce genre de film !! En pénétrant dans la salle, Ashlee eut un flash-back qui la fit légèrement rire:

    Oh tu te rappelles la dernière fois qu’on est venu ici !

    Mais aussi dit, elle regretta ses paroles, car elle était sûre qu’il s’en rappelait. En effet, Ashlee avait été prise par une envie soudaine de s’envoyer en l’air avec lui, elle avait souvent ce genre de pulsion ce qui généralement ne déplaisait pas au gars qui était avec elle, enfin bref, ils étaient bien partis pour le faire, mais malheureusement ont été surpris par le directeur, et jetés dans la rue à moitié nu. Sur le coup ça avait été plutôt gênant, mais par la suite ils en avaient bien ri…
    Une fois assise à sa place préférée, c'est-à-dire dans le fond en plein milieu, elle demanda en essayant d’être le plus détaché possible :


    Alors quoi de neuf dans ta vie ?

    Même si l’unique question qu’elle avait envie de lui poser était pourquoi t’as tout foutu en l’air ???

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Jeu 3 Avr - 8:27

    Si aujourd'hui Derek Von Walsh regardait son passé en retrait, il pourrait aisément se convaincre que sa vie avait perdu une bonne partie de son sens quand il avait fait la pire erreur de sa vie. La pire, qui lui avait coûté la plus belle chose qu'elle y contenait, la magnifique jeune femme qui, d'un calme olympien, parvenait à lui faire face. C'était énormément de force, que de se tenir fermement, sans plier, devant celui qui nous a briser le coeur en mille morceaux. Eh oui, Derek en était conscient, et ne s'en sentait que plus dégueulasse. Il ne s'en sentait que plus coupable, et à ses propres dires, c'était bien fait pour lui. S'il y avait une seule chose que le jeune homme aurait voulu faire, ça aurait été de ne pas lui faire de mal. Il n'était pas capable de la supporter les larmes aux yeux, ayant comme réflexe premier de vouloir la blottir contre son coeur. Mais cette époque, son apogée, était révolue, elle n'avait plus besoin de lui, et il sentit son coeur se briser à son tour. C'était horrible...

    Les tremblements témoignaient bien de l'état précaire dans lequel le jeune homme se trouvait. Son corps et son esprit n'était pas passer par-dessus, se languissant parfaitement d'Ashlee Bass, de sa présence et sa douceur, ses rires et ses malices. Derek croisa le regard de la jeune femme, et eut le réflexe de baisser les yeux. Ce n'était tellement pas dans ses habitudes, mais il n'était qu'une loque. Une loque, rien de moins. Pas l'ombre du garçon pétillant, exubérant et extraverti qu'il était. Parce que privé de son coeur, tout lui paraissait insurmontable.

    Beaucoup plus difficile que de passer l'épreuve du constat parental avec elle, serrant sa main pour prendre du courage, et se pendre à ses lèvres, encore et encore, pour partager sa force. Derek Von Walsh, habituellement à l'aise et brillant, avait, cette fois encore, étinceler grâce au support et à la confiance indéfectible d'Ashlee en lui. Souvent, il s'était demander s'il en était digne, comment il pouvait avoir une fille aussi géniale dans sa vie. La réponse lui était venue toute seule, elle méritait mieux. Un garçon plus réservé, plus, ce mot lui tordit les entrailles, fidèle et loyal, comme elle l'était sans borne. C'était terrible de prendre conscience de tout ça.

    «Choix intéressant.»

    Il ne faisait pas l'ombre d'un doute qu'il hésitait entre le malaise qu'il ressentait, puisant et évaporant le courage qu'il avait et le fait de tenter désespérément d'être quelqu'un, et pas le gars pitoyable qu'il était devenu. Pour elle, simplement pour lui facilité la tâche. Derek ne voulait pas qu'elle se sente coupable de son état actuel, il était le seul et unique responsable, il ne voulait pas de sa pitié, ce serait le comble de l'horreur. Simplement qu'elle soit heureuse, et même si son coeur s'arrêta et finissait dans un malaxer en y songeant, même sans lui. Derek Von Walsh lui devait bien ça...

    Ce fut avec un léger rire que l'atmosphère changea radicalement. La dernière fois, le jeune homme ne s'en rappelait que trop bien. Un sourire, un vrai, plutôt rare ces derniers temps, apparu sur son visage. Comment Derek aurait-il pu oublier ce manège envoûtant qu'ils avaient pris à s'embrasser fougueusement, se dévêtir pour mieux se faire aggripper puis sortir du cinéma. Il ne lui restait que ses boxers, et on avait bien voulu laisser à Ashlee une camisole. Derek, s'étouffant de rire, avait offert sa veste de cuir, la même qu'il portait présentement, aux épaules découvertes d'Ashlee, après les avoir embrassées doucement. Ils avaient finis par finir ce qu'ils avaient commencer sur sa voiture, bordé par un drap d'étoiles.

    «Je m'en rappelle parfaitement...»

    La nostalgie transperçait ses mots, dégoulinaient de ses mots. Derek suivit la jeune femme jusqu'à leur place attitrée, tout juste sous le projecteur, et les gens brillèrent par leurs absences. Il comprit parfaitement, à ce moment-là, ce qu'Ashlee Bass avait fait. Des siennes, certes, mais avec sa manière bien à elle. Derek passa la main dans ses cheveux, ne sachant qu'en faire assise près d'elle. Alors qu'il la passait habituellement autour de ses épaules, taquinant une mèche de cheveux et lui souriant, il était perplexe.

    «De neuf? Eh bien rien digne de mention ces derniers temps.»

    Les évènements n'étaient pas au rendez-vous, et Derek était tout simplement incapable de se concentrer là-dessus, à quoi bon?

    «Et toi, tu vas mieux, je veux dire, tu te portes bien, comment ça se passe ?»

    Les mots se bousculaient, et Derek voulait mordicus savoir comment il en allait pour elle. C'était beaucoup plus vital que ses petites affaires à lui. C'était une montagne, en comparaison...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Ven 4 Avr - 22:02

    [désolée pour le retard, mais je n'étais pas chez moi..]

    Alors qu’il y a quelques instants, Ashlee se sentait fière d’elle, tout à coup la pression retomba. Certaines questions lui brûlaient les lèvres, elle se faisait atrocement violence pour ne pas les poser. Quand il lui dit qu’il se rappelait parfaitement de cette soirée, ça la fit à son tour sourire. Dans ces moments là, ils étaient tellement en osmose, que le ciel aurait pu leur tomber sur la tête, ils ne s’en seraient pas rendu compte. Mais tout cela était du passé, bien sûr c’était nostalgique, bien sûr Ashlee s’en rappellerait toute sa vie, mais il fallait passer à autre chose, pourtant, elle voulait des réponses, car depuis ce fameux coup de téléphone quelque chose s’était brisée en elle…Derek lui posa une question, mais celle-ci était tournée tellement bizarrement, qu’elle perdit son sang froid et déclencha à contre cœur les hostilités !

    Si je vais mieux ? Attends que je réfléchisse ! Hum j’ai passé des journées entières à pleurer dans ma chambre, à me demander, qu’est-ce que j’avais bien pu faire de mal pour que le gars que j’aimais comme une folle me trompe…

    Car c’était ça qui la faisait vraiment souffrir, où avait-elle merdée pour que son mec aille voir ailleurs ? Et elle avait beau eu retourner la question mille et une fois dans sa tête elle n’avait pas trouvée la réponse ! Tout se passait bien dans leur relation, au niveau des sentiments, elle était sure et certaine que Derek éprouvait la même chose qu’elle, et au niveau physique, ça marchait tellement entre eux, qu’ils passaient toutes leurs nuits ensemble !

    …j’ai besoin que tu me dises ce que j’ai mal fait Derek, sinon j’arriverais jamais à refaire confiance aux hommes !!


    Faire confiance aux hommes, sujet de sa première dispute avec Ben ! Ah il pouvait être fier Mister Von Walsh, à cause de lui, Ashlee serait toujours sur ses gardes quand une fille s’approcherait de trop près de son mec, alors qu’avant certes elle faisait sa jalouse, mais elle avait une confiance tellement aveugle envers ses ex qu’elle ne cherchait pas à créer des disputes pour rien !

    Comment ça se passe depuis que tu as couché avec l’autre blondasse ? Hé bien, comme dis précédemment j’ai pleuré pendant des journées entières, et après que Lexie et Elyhanna m’aient ramasser à la petite cuillère, j’ai décidé qu’il était temps que je relève la tête !


    Elle avait donc repris peu à peu goût à la vie ! Certes tous ses espoirs de passer le restant de sa vie avec Derek étaient tombés à l’eau, certes, elle avait le cœur brisé en mille morceaux, mais avec une force qu’il lui venait d’elle ne sait où, elle avait réussi à surmonter tout ça…Et il y avait eu ce fameux soir, où elle avait croisé Ben dans un bar, et une chose en entraînant une autre, ils avaient couché ensemble pour finir par se rendre compte qu’au bout de toutes ses années d’amitié, ils voulaient plus que ça!

    Et tu sais ce que m’énerve le plus dans tout ça, c’est que je voudrais te rayer définitivement de ma vie, tourner la page une bonne fois pour toute, mais je n’y arrive pas…

    Elle ne remettait pas en doute les sentiments qu’elle avait pour Ben loin de là, c’est juste qui lui était impossible d’oublier Derek, elle avait vécu trop de chance intense avec lui, pour le zapper totalement. Et qui sait peut qu’être qu’inconsciemment, elle espérait un jour pouvoir pardonner à Derek son erreur…

    Ah oui, sans oublier que je me fais traiter de salope parce que j’ai décidé de refaire ma vie ajouta t-elle, mais cette fois ci avec les larmes aux yeux

    Quelques filles qui était certainement jalouse qu’Ashlee sorte avec Ben, n’avaient pas hésité à la traiter de tous les noms, soi disant, qu’elle n’avait jamais été amoureuse de Derek sinon elle ne serait pas sortie aussi rapidement avec Ben ! Même si elle avait toujours été habituée à la jalousie féminine, les propos de ces garces la blessait quand même, car dans l’histoire, elle n’y était pour rien !!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Sam 5 Avr - 8:25

[J'espère que ça sera pas trop nul, mais je tiens à te répondre maintenant]

    Ils n'eurent qu'à faire quelques pas pour que la batterie de Derek Von Walsh tombe à plat. En temps normal, c'est-à-dire celle où il est en couple avec Ashlee Bass, il lui suffisait de noyer sa main dans sa chevelure douce et parfumée, d'embrasser sa nuque et de caresser doucement la paume de sa main pour en apprécier la douceur satinée. C'était une fois assis qu'il s'en rendit réellement compte, puisque la routine était brisée, rompue, éventrée. Il n'y avait plus de baisers, ni de caresses, et encore moins de «comme la dernière fois». C'était un peu chacun pour soi, et cela lui fit mal à nouveau. Bon Dieu, cette douleur ne cessera donc jamais? Derek n'en avait pas l'impression, plus il la chassait, plus elle s'intensifiait.

    Les mots bloquaient, Derek suffoquait. Il manquait de l'air que lui apportait la jolie brunette, la présence rassurante de celle-ci quand il se réveillait, en sueur et en sursaut, après un inombrable cauchemar. D'ailleurs, il butait sur chaque syllable, ce qui ne lui était jamais arrivé. Excellent orateur, c'est avec surprise qu'il sentit les mots se bousculer dans sa bouche pour les diffuser faiblement dans la salle vide. Ils étaient assis, mais Derek eut l'impression de tomber quand Ashlee perdit son sang froid et lui jeta froidement ce qu'elle avait sur le coeur depuis déjà trop longtemps. La fixant sans ciller, il fut d'abord sans voix. Que répondre?

    «Aimais»

    Ce fut la seule chose qu'il en retint. Le reste lui était insupportable, certes, mais celui-là, celui-là. L'héritier Von Walsh eut la sensation horrible qu'une lame froide s'insinuait dans sa poitrine pour couper net son coeur en plusieurs, infimes morceaux. D'un côté, il était anéanti, détruit, cassé, de l'autre, il espérait que cela lui permette de panser sa blessure un peu plus vite, ce qui était évidemment loin d'être son cas. Il l'écoutait, s'activant les doigts, les faisant craquer en se voulant discret, signe de son anxiété croissante.

    «Tu n'as rien fait, c'est moi et moi seul qui est naze. Un crétin fini, un imbécile, quoi!»

    Il était furieux. Furieux contre lui même. Furieux de s'être laissé entraîné par Lauryn. Furieux d'être lui même. Furieux d'être devant le fait accompli et dans l'impossibilité d'y changer quoi que ce soit. Il détestait ce sentiment qui le mettait cartes sur table, sans moyen de se racheter. Rien ne parviendrait à justifier ni à rendre pardonnable cette erreur monumentale. Plus il écoutait Ashlee, plus il s'enfonçait dans son siège, désormais incapable de croiser son regard. Honte, il avait tellement honte.

    «C'est pour ça que je t'aime...»

    Il hésita entre regretter les mots qui lui étaient venus automatiquement. Derek passa la main nerveusement dans sa chevelure blonde, puis n'eut aucune difficulté à justifier mentalement ses propos. Parce qu'elle savait ce qu'elle voulait, qu'elle savait qu'elle avait tout et pouvait tout avoir si elle le désirait, parce qu'elle était plus forte qu'il ne le serait jamais, plus forte et plus téméraire que Derek ne pourrait que vaguement l'imaginer. Le jeune homme détourna la tête quelques instants, faisant mentalement le point.

    Elle désirait l'effacer, l'irradier de sa vie. Nouveau pincement horrible au coeur. Il la comprennait, du moins, croyait, mais cela lui faisait mal. Tellement mal. Terriblement mal. Comment lui faire comprendre qu'il regrettait chaque seconde, chaque fois qu'il respirait ce geste stupide qu'il avait posé quelques semaines à peine auparavant. Comment lui expliquer qu'il l'avait constamment à l'esprit et qu'il aurait aimé, tellement aimé, se rendre compte avant de tout ce qu'elle représentait pour lui.

    «Dis moi ce que tu veux que je fasse pour t'y aider, et je le ferai. Tu mérites d'être heureuse. D'être tellement heureuse.»

    Sa gorge était nouée, sèche. Il était brisé, disloqué, le coeur en miettes. Un mot de sa part, et il s'évanouirait dans la nature pour lui permettre de l'oublier et de la laisser vivre en paix. Derek en avait les larmes à l'embrissure des yeux, pour la première fois depuis des années, mais les ravala, conservant précieusement cet ultime acte de fierté pour lui-même. Peu certain de pouvoir rester longtemps comme maintenant, il se concentra sur ses paroles. La voir, au bord des larmes, fit changer sa peine en colère. Inconsciemment, il effaça une larme qui roulait près de son nez du bout de son pousse.

    «J'ai essayé de les faire taire, de leur dire, à tous, la vérité pour qu'elles te laissent toutes tranquilles. Il semble que cela ne fut pas suffisant...»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Sam 5 Avr - 15:39

[Nul, tu déconnes ??? J'adore.]

    Aimais, oui, c’était au passé qu’elle devait prononcer ce mot maintenant. Jamais une seconde avant leur rupture, elle n’aurait pensé qu’un jour elle emploierait le passé pour décrire les sentiments qu’elle éprouvait pour Derek. C’était triste, et même si c’était affreux à dire c’était comme ça ! Bien sûr elle éprouverait toujours quelque chose pour Derek, même si elle l’avait trahi, elle aurait toujours un sentiment fort, un de ses sentiments qu’on ne peut pas décrire, c’est juste qu’il y a certaines personnes qui marque tellement vos vies que même si elles vous ont déçu, elles garderont toujours une place dans votre cœur ! Mais si ça n’était pas de l’amour alors c’était quoi ??

    Ashlee ne savait pas comment prendre les paroles suivantes de son ex petit ami, il lui disait qu’elle n’avait rien fait, pourtant il l’avait trompé ! Franchement qu’est ce qu’il lui avait prit d’aller coucher avec cette pétasse ? Ashlee ne l’avait toujours pas croisé depuis leur dernière conversation téléphonique, à croire que la blonde craignait la réaction de la belle brune, avec raison, fallait mieux pas pour miss Hamilton qu’elle se retrouve face à face avec Ashlee, car elle allait passer le pire moment de sa vie. Ashlee Bass n’était pas du genre à se faire marcher sur les pieds.


    Ca c’est clair que t’es un crétin, en une nuit tu as foutu en l’air un an d’une relation, brisé deux cœurs, et détruit à jamais ma confiance envers les hommes ! Tout ça pour une pétasse…


    Elle y était allée un peu fort, mais elle avait gardé ces mots tellement longtemps pour elle, qu’aujourd’hui ils avaient besoin de sortir. Inconsciemment, elle se disait qu’en lui faisant mal, elle souffrirait moins. Bien sûr elle se trompait, en plus elle se faisait passer pour quelqu’un qu’elle n’était pas car ce n’était pas son genre de blesser les gens. Donc aussitôt avait-elle sorti ces mots qu’elle les regretta !
    Ensuite il lui dit qu’il l’aimait, la première fois qu’il lui avait dit, elle ne l’avait jamais oublié, et aujourd’hui était certainement la dernière fois où elle l’entendrait prononcer ses paroles, et là, non plus elle ne l’oublierait pas…

    Tu n’as pas le droit de dire que tu m’aimes, tu m’as fait trop mal et normalement on ne blesse pas les personnes qu’on aime…Et en admettant que tu le fasses, fais le en me regardant dans les yeux…

    De rage elle se rapprocha de Derek, il n’avait pas le droit de détourner le regard, elle prit son menton entre son pouce et son index, et le fixa intensément, pour qu’il voie à travers ses jolis yeux tout le mal qu’il lui avait fait, et elle ajouta :

    Oui, j’ai le droit d’être heureuse, et même si je ne le montre pas forcément aujourd’hui, je le suis.

    Cette fois ci les larmes coulaient sur son visage. Elle pensait avoir déjà pleurer toutes les larmes de son corps pour lui, mais à priori il lui en restait encore. Elle lâcha le menton de Derek, et donna un coup de poing de rage dans le fauteuil qui se trouvait devant elle, une fois de plus il avait réussi à la faire pleurer ! Quand elle avait reprit le dessus, elle s’était promise solennellement de ne plus verser de larmes pour lui, mais elle venait à l’instant même de briser cette promesse, et elle s’en voulait. Comment allait-elle pour avancer dans sa vie, si à chaque fois qu’elle le voyait, elle réagissait comme ça ?

    En ce qui concerne les filles qui se moquaient, elle venait de décider à l’instant même qu’elle allait tout simplement les zapper. Et se trouvait stupide de ne pas avoir réagi comme ça avant, depuis quand Ashlee Bass s’occupait de ce que pouvait raconter les autres sur elle ? Qu’elles racontent ce qu’elles veulent sur elle, à partir de cet instant, elle n’en avait plus rien à faire…

    Ce que j’aimerais savoir, c’est qu’est ce qu’on fait maintenant ? Je veux dire on est quoi l’un pour l’autre ??

    Ils n’avaient jamais été amis, ils étaient passés du stade de rencontre à celui de couple. En effet, Lohélia la sœur de Derek avait présenté celui-ci à Ashlee lors d’une soirée, et ça avait été le coup de foudre, qu’ils étaient repartis ensemble à la fin de la fête, et ne s’étaient jamais plus quittés pendant une année entière ! Donc seraient-ils capable d’être de simple amis ou pas ??

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Sam 5 Avr - 16:22

    Aïe, ça faisait tellement mal. C'était ça, un coeur brisé alors? Derek Von Walsh n'aurait jamais cru pouvoir sentir ses entrailles se tordre comme ça, offrir des picotements si désagréables qu'il dut se faire violence pour ne pas gigoter sur sa chaise. Évidemment, il l'avait cherché, évidemment, il avait tout gâché. Bien sûr, dans un monde idéal, il aurait effacer cette nuit fatidique où il avait tout foutu en l'air, mais c'était physiquement impossible. Dans un monde idéal, il aurait voulu, souhaiter si fort, qu'elle finisse, un jour, par lui pardonner. Dans un monde idéal, il aurait voulu que ce soit lui qui finisse par la consoler, la bercer encore et encore, et non pas Benjamin Taless. Son meilleur ami, son petit ami, maintenant.

    Les larmes menaçaient de quitter le nid de ses yeux en l'entendant de nouveau prendre la parole. Cette fois, on pouvait dire que les mots tranchaient aussi finement son coeur qu'une lame effilée. Alors qu'il ne pouvait pas imaginer les douleurs du coup de téléphone de Lauryn, eh bien, ça, ça lui en bouchait un coin. Les mots étaient durs, frappants, parce qu'ils étaient si vrais, si authentiques. Une larme unique roula sur sa joue, et il put à peine relever la tête. Que répondre, que dire? Il ne pouvait rien pour tenter d'apaiser la colère légitime de son ancienne petite-amie. La femme de sa vie.

    «Je...»

    Impossible d'aller plus loin, sa voix se cassait. Deux coeurs brisés par une seule mauvaise décision. Il pouvait bien s'en mordre les doigts jusqu'aux coudes. Le jeune homme n'était que l'ombre de lui même. Jamais il n'aurait cru ne pas pouvoir la regarder dans les yeux, lui sourire, s'émerveiller de sa beauté. Encore moins verser une larme de rage et d'impuissance, de tristesse et de colère. Puis, comme il était légitime de s'attendre, Ashlee Bass sembla déversre un peu de son flot de colère quand il lui dit, malencontreusement, qu'il l'aimait. Encore. Toujours.

    «Je sais, mais c'est plus fort que moi.»

    Elle prit son menton entre ses doigts en s'approchant de lui, ce qui lui procura un autre frisson. Ashlee le fixa intensément, et il resta plongé de longues secondes dans son regard. Derek eut l'impression qu'une éternité s'était déroulée depuis le jour où il y avait vu ses premières étincelles, le soir où Lohélia la lui avait présenté.

    «D'où tires-tu ta force, Ashlee?»

    Si elle était heureuse, ça enlevait un infime poids sur les épaules du jeune homme. Il n'avait pas supporter de ne pas la voir, elle si fière, les premiers jours suivant le coup de fil. Il n'aurait pas pu la voir l'éviter, longer les murs pour ne pas le voir, et disparaitre au tournant d'un couloir pour ne pas lui voir le visage qu'elle avait tant regardé, tant embrassé, tant souris. Derek était encore fixé dans son regard, et tentait désespéremment de lui dire, dans les yeux, qu'il l'aimait encore. Les mots bloquèrent dans son oesophage. Il n'avait pas le droit de lui faire ça, elle avait raison.

    «Je.. je... je t'ai.. t'aime.»

    À quoi bon les garder pour lui? Peut-être était-ce la dernière fois qu'elle lui adressait la parole. Il avait réussi, cependant, la première chose dont il soit fier depuis plusieurs semaines. Les larmes coulaient sur les joues légèrement rose de colère et de peine de la jeune femme. Il n'en fallu de peu pour qu'il ne tente de la blottir tout contre lui, à la calmer avec le battement presque régulier de son coeur. Ah, Ashlee Bass. La plus belle chose qui lui soit arrivée.

    «Je n'en sais rien.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Sam 5 Avr - 17:41

    La soirée de leur rencontre vint tout à coup frapper les tempes de la belle Ashlee. C’était un samedi, et comme tous les soirs de la semaine, il y avait une fête à L.A. Mais cette fois ci Ashlee n’était pas très motivée pour y aller, elle préférait rester dans son lit à mater un vieux film à la télévision. Mais quand on a une meilleure amie du nom de Leslie, impossible. Celle-ci avait donc convaincu la miss Bass de s’y rendre, même si elle avait rechigné, une fois sur place elle n’avait pas regretté. C’était dans une villa en bord de mer, il y avait pleins de monde, et une ambiance de folie. Et c’était pile à 23h44 qu’Ashlee avait fait la connaissance de Derek. En effet, Ashlee s’était retrouvée au bar en même temps que Lohélia, et celle-ci en avait donc profité pour lui présenter son grand frère ! A peine avait-elle posée son regard sur lui, qu’elle avait totalement craqué…

    Bien sûr, elle avait passé le reste de la soirée avec lui, assit sur le sable blanc de la plage, à parler de tout et de rien. Et quand il était venu le moment de se quitter, naturellement elle s’était approchée de lui et l’avait embrassé. Elle se rappellerait toujours la sensation qu’elle avait eu quand ses lèvres avaient touché celle de Derek, ses jambes s’étaient mises à trembler, son cœur s’était emballé, et elle avait cette impression de légèreté qu’elle n’avait jamais connu avant. Elle avait eu du mal à arrêter le baiser. Et quand finalement elle avait réussi, s’était pour proposer à Derek de venir chez elle, car elle ne voulait pas que ça s’arrête là. Bien qu’Ashlee n’était pas le genre de fille à le faire le premier soir, là, elle n’avait eu aucun doute, et n’avait pas regrettée car elle avait passé une des plus belles nuits de sa vie…


    Retour dans le présent, son face à face avec Derek était si intense que si la terre s’était mise à trembler, ça ne l’aurait pas étonnée…


    Ma force je la dois aux gens qui m’ont soutenu…

    C'est-à-dire à Leslie, Elyhanna et Ben, et dernièrement surtout à Ben. Celui qui lui avait fait croire de nouveau en l’amour. Celui qui depuis qu’elle avait poussé ses premiers cris à la maternité avait toujours été là pour elle, celui qui la faisait rire, et celui qu’elle aimait maintenant.
    Quand Derek lui dit dans le blanc des yeux qu’il l’aimait, elle posa délicatement une de ses mains sur ces lèvres, comme pour l’empêcher de parler, et dit d’une voix presque inaudible :


    Derek, arrête de faire ça !


    Tous deux étaient dans une impasse, car Ashlee avait besoin de la présence de Derek dans sa vie, même si elle avait passé les dernières semaines à le détester, une chose certaine en était ressortie, il lui avait manqué.

    Moi non plus j’en sais rien, mais une chose est sûre c’est que je ne veux pas revivre des journées entières sans te voir dit elle les larmes coulant toujours sur son visage

    C’était un fait, elle avait besoin de lui dans sa vie quotidienne, mais comme c’était impossible qu’il soit son petit ami, peut être qu’avec le temps, ils arriveraient à être amis. Même si à cet instant précis ça paraissait impossible à Derek, elle espérait qu’il essayerait quand même.

    Peut être qu’on pourrait être amis ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Dim 6 Avr - 1:02

    Il y avait tellement de souvenirs qui le liait à la belle Ashlee Bass que Derek était submergé. Le silence imposé par les larmes qui roulaient sur les joue de la jeune femme le laissait à son désarroi et à sa nostalgie. Il y avait vraisemblablement le jour où tout avait commencé, dans ces soirées folles qu'il n'y avait qu'ici, à Los Angeles. Tous les endroits possibles et imaginables de la Cité des Anges permettaient débauche réussie sans l'ombre d'un doute. Celle de cette villa somptueuse sur le bord de la mer, ce soir-là où la lune était pleine et la soirée étrangement douce pour un printemps, Derek Von Walsh avait fait la connaissance d'Ashlee Bass et depuis, jusqu'à ce coup de fil, ils ne s'étaient pas séparés.

    Ils avaient tout fait ensemble, ils avaient tout partagés, joie, peine, angoisse. Il se rappelait parfaitement de son premier jour en tant qu'interne à l'hôpital. D'abord stressée, il l'avait réconfortée en la rassurant, la blotissant contre lui et lui assurant que tout irait bien. Elle avait surclasser quiconque dans la même situation, apprenant à un rythme effrené et assoiffée de connaissances.Derek se rappelait qu'elle passait sa main dans ses cheveux quand il se réveillait après ces cauchemars, et l'embrassait pour le faire taire. Ashlee se blotissait ensuite contre lui pour faire cesser ses tremblements, et il pouvait refermer les yeux en toute quiétude, elle était là...

    «Une force que je t'envierai toujours.»

    Il enviait sa force et son sang froid. Son sourire rayonnant même dans les pires moments. Sa capacité d'assimilation et sa fierté qui ne l'empêchait pas de vivre avec ses sentiments et ses émotions. La regarder encore et encore au fond de ses prunelles creusa le manque qu'il avait d'elle. Jamais, jamais depuis un an il ne s'était passé deux jours sans qu'il ne la voit, ni ne l'embrasse. Voilà trois semaines qu'il n'était plus que l'ombre de lui même. Ça aurait fait un an et deux mois dans six jours. C'était gravé en lui, comme un calendrier. Même maintenant, il les comptait toujours.

    Le fait qu'Ashlee posa doucement ses doigts sur lèvres, lui indiquant silencieusement de se taire, Derek Von Walsh se fit violence pour ne pas y déposer un baiser. À la place, il se mordit la lèvre inférieure, puis écouta la voix faible de la jeune femme. Il aimerait pouvoir lui dire qu'il ne le fera plus, mais ce serait se mentir à lui même, et Derek n'était pas encore, pour l'instant, tomber aussi bas.

    «Je t'aime Ashlee, que veux-tu que j'y fasse?»

    Sa voix fut à peine persceptible, on y percevait clairement l'impuissance et la résignation. Il la regarda à nouveau, dans toute sa splendeur, puis ne put rester de marbre quand, lorsqu'elle reprit la parole, elle fondit à nouveau en larmes. Des larmes dignes, la tête haute, mais des larmes. C'était déjà trop insupportable, qu'il s'avança pour l'enlacer doucement. Ménageant une tendresse qui le submergeait, mais qui l'aurait fait fuir, il accota simplement sa tête contre son coeur comme il avait habitude de le faire pour la calmer. Il posa sa main dans sa chevelure, puis après une légère caresse, la déposa sur le siège.

    «Je suis d'accord.»

    Elle lui manquait, plus que de raison. Plus que toute autre chose, même. C'était comme s'il n'était plus tout à fait lui, sans elle. C'était indescriptible. Lorsqu'elle reprit la parole, Derek s'éloigna lentement, et le mot «amis» lui broya à nouveau le coeur. Son ami. Il n'avait jamais été ami avec la jeune femme, d'ailleurs, ils avaient commencés à tomber amoureux l'un de l'autre à la minute exacte où leur regard s'était croisé. Comment pensait-elle pouvoir remédier à cela maintenant, cette attirance immédiate qui avait résulté à un an de pur bonheur.

    «On en a jamais été capable, tu sais, être ami.»

    Se devant d'être franc envers elle.

    «Et j'ignore si moi, je pourrais m'en accomoder.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Dim 6 Avr - 13:51

    Certes elle avait toujours eu une grande force et certes, elle pouvait faire face à pas mal de situation la tête haute, mais à ce moment précis, elle n’en menait pas large. Elle devait se battre pour ne pas exploser en sanglots, cet homme qui était assis à côté d’elle, elle l’avait tellement aimé qu’à chaque fois qu’elle le regardait, ça lui rappelait à quel point elle souffrait de ne plus l’aimer. Il y a quelques semaines elle lui en voulait tellement qu’elle aurait pu le tuer elle l'aurait fait, mais aujourd’hui tout était différent, même si elle n’était pas encore prête à lui pardonner sa faute, elle sentait qu’à l’intérieur d’elle quelque chose se passait.

    Cette force Derek, c’est dans tes yeux que je la puisais !


    Bien sûr, maintenant encore elle avait encore cette force qui la faisait déplacer des montagnes, mais plus avec la même ardeur qu’avant. Néanmoins, elle restait une excellente interne à l’hôpital, et arrivait à se débrouiller dans n’importe quelle situation qui se présentait à elle. Elle étonnait beaucoup ses chefs, ils se demandaient tous, de où lui venait cette capacité à rester neutre dans toutes les situations, avant elle aurait répondu, qu’il lui suffisait de penser à son petit ami, maintenant, elle répondrait que ça lui venait de ses meilleur(e)s ami(e)s.


    Derek arrête de me dire que tu m’aimes, ça me fait trop mal !

    Ca lui faisait mal car au fond d’elle, elle était persuadée qu’il était son âme sœur. Ashlee devait bien être une des seules filles de son âge qui croyait encore à ce genre de trucs, mais qu’est ce que vous voulez, elle était comme ça, elle était sure et certaine que chaque personne sur terre devait finir sa vie avec quelqu’un d’autre. Car à quoi sert celle-ci si vous ne connaissez pas le grand amour ?


    On est au moins d’accord sur une chose
    dit elle quand il la prit dans ses bras

    Tout deux voulaient continuer à se voir. Ashlee resta quelques instants, blottie contre Derek, et jeta un œil vers le grand écran. Le film était déjà bien entamé. La scène se déroulait dans un garage et la meilleure amie de Sydney, Tatum alias Rose McGowan, allait se faire trucider par son petit ami. Ashlee fit une grimace et instinctivement tourna les yeux, et s’accrocha au bras de Derek pour ne pas voir la scène !

    Quelle horreur !


    Une fois la scène passée, elle se détacha de son ex petit ami, et l’écouta lui dire qu’ils n’avaient jamais été capables d’être amis. Sur ce point ils avaient tout à fait raison, mais pourtant il faudrait qu’il essaye si il voulait avoir une chance de garder Ashlee dans sa vie.


    Derek, je t’en prie, essaye au moins…

    Les larmes ne coulaient plus sur son visage, bien sûr elle avait encore envie de pleurer, mais elle se retiendrait et craquerait sûrement plus tard dans les bras d’une autre de ses amies adorées Lexie Parker, celle avec qui elle avait passée la soirée la veille, et celle qu’elle considérait comme sa best depuis que Leslie l’avait plus ou moins rayé de sa vie.

    …fais le pour moi.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Dim 6 Avr - 17:57

    La force d'Ashlee Bass. Eh oui, Derek pouvait bien avoir été relativement gâté par dame Nature qu'il était totalement humain, avec ses qualités et ses défauts. Intelligent, mais pas souvent assez déterminé. Brillant, mais pas toujours réfléchi. Amoureux, mais pas assez simplement. Arrogant, mais toujours prêt à aider les autres, et en particulier quand il s'agit d'un être qui lui est cher, et on pouvait sans mentir dire que la jeune femme faisait partie de cette catégorie. Il se demandait même si, un jour, il parviendrait à penser à autre chose qu'à elle. Ashlee faisait tellement partie intégrale de son existence depuis longtemps qu'il ne se voyait plus vivre sans la savoir dans les parages, alors s'imaginer l'avoir perdu pour toujours l'avait complètement décimé.

    «Ashe...»

    Tiens, son petit surnom qu'il lui donnait. À croire que ce moment relevait de la nostalgie complète. Sans les pleurs et en n'écoutant pas les mots qu'ils échangeaient, on aurait presque cru être il y a un mois, peut-être deux, quand leur amour déplaçait des montagnes, qu'il aurait tué pour elle, ce qui n'avait cependant pas changé et qu'il ne lui avait pas encore fait autant mal. Derek Von Walsh, sensible, mais sans coeur. Jamais il n'avait songé qu'un jour, leur chemin se séparerait, et c'était d'autant plus une cassure au fond de lui qu'il ne s'y était jamais préparé.

    «Ça me fait mal aussi. Je prends conscience que j'ai perdu la femme de ma vie, et qu'elle glisse hors de ma portée.»

    Il croisa son regard, puis battit des paupières pour chasser les perles de larmes.

    «Et franchement ça me tue.»

    Il repensa à ce que lui avait dit Elyhanna. Derek aurait tellement aimé pouvoir savoir si Ashlee lui pardonnerait un jour son erreur monumentale de jugement, qu'elle ne l'avait pas totalement rayée de sa vie, et que le terme ami ne s'appliquait qu'au sens littéraire sur les deux jeunes gens. Le jeune homme en était persuadé, il ne pourrait jamais la voir comme une simple amie, pas après tout ce qu'ils avaient partagés. Ce fut l'étreinte légère, qu'il ponctua savamment, qui le lui révéla. Son poul s'accéléra, ses jambes étaient molles et sa bouche sèche. L'amour. Il l'aimait tellement, tellement fort. C'était idiot, mais sincère.

    «C'est un début» dit-il, en esquissant un sourire.

    C'est alors que, quelques secondes à peine après qu'il l'est relâché, elle s'accrocha fermement à son bras, comme jadis, pour cacher les scènes où on y voyait la barbarie et l'horreur de ces meurtres peu scrupuleux. Derek Von Walsh sourit légèrement, puis détourna ses yeux de l'écran pour se tourner vers la jeune femme.

    «Ça m'étonnera toujours de te voir te cacher quand tu vois une scène ensanglantée et meurtrière. Où est ton courage, mademoiselle l'interne?»

    Puis la jeune femme lui demanda d'essayer. Elle le suppliait. Ashlee Bass ne suppliait jamais personne, elle les inspirait. Il la regarda dans les yeux, et ne put que les baisser légèrement. Malgré toute son estime pour elle, tout l'amour qu'il lui portait, Derek avait une difficulté incroyable à l'imaginer à côté d'elle, comme maintenant, et ne pas pouvoir la toucher, l'embrasser, la serrer dans ses bras et contre son coeur.

    «Tu sais que je ferais n'importe quoi pour toi, mais ne me demande pas l'impossible.»

    Son ton était légèrement supplicatif, car Derek n'était pas prêt à la rayer, il en était incapable. Jamais il n'en serait prêt. Elle était la sienne, la femme de sa vie, son âme soeur. Avant de la rencontrer, il ne croyait pas à ces conneries, mais Ashlee leur en avait donner un sens qu'il n'aurait jamais pu imaginer.

    «Je t'aime toujours, Ashe.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Dim 6 Avr - 20:51

    Ashlee sentit tout son corps vibrer, c’était la première fois que Derek lui disait qu’elle était la femme de sa vie. Même si elle s’en doutait légèrement, elle ne l’avait jamais entendu le prononcer. Elle se sentait toute bizarre, parce que c’était quand même énorme que quelqu’un dise de vous que vous étiez la femme de sa vie. Ca veut dire jusqu’à la mort, c’est le genre de parole, qu’on ne prononce pas à la légère. Elle le regarda un instant, mais qu’est ce qu’il lui avait prit d’aller coucher avec cette bitch, bordel !!!!! Une fois de plus il fallu qu’elle s’énerve.

    Non mais tu ne crois pas que ça me tue moi ? Je vais te dire ce que tu as perdu Derek, tu as perdu une fille qui aurait tué pour toi, une fille qui ne dormait que d’un œil la nuit pour être éveillée à la seconde où un cauchemar te prenait, une fille qui voulait passer le restant de ses jours avec toi…


    Elle se rapprocha pour être bien en face de lui et ajouta


    …mais par-dessus tout, tu as perdu une fille qui t’aimais tellement, d’un amour sincère, pur, éternel ! Je t’aimais à un point si tu savais…

    Ca c’est fait, elle lui avait dit, forcément elle savait que ça allait lui faire mal, mais il n’avait pas le droit de lui qu’elle était la femme de sa vie. Pas maintenant, qu’elle reconstruisait sa vie avec Ben. Elle voulait donner une vraie chance à cette relation, mais Derek avec ses paroles venait tout remettre en doute. Et ça, c’est le genre de truc qu’elle ne supportait pas. Avoir des doutes, c’était encore pire que mater un film d’horreur !!! Oui enfin la comparaison est mal choisie, mais tout le monde à compris…


    Ouais, tu parles d’un début, le seul point sur lequel on arrive à être d’accord, c’est qu’on ne peut pas se passer l’un de l’autre.


    Elle poussa un gros soupir, peut être qu’elle se plantait du tout au tout en fait. La solution était peut être de totalement rayer Derek de sa vie, ne plus jamais lui adresser la parole, l’éviter si elle le croissait dans les couloirs. Mais bon elle avait beau y penser pas une seule seconde elle le voulait ! Quelle poisse !!!

    Entre nous, je préfère 1000 fois me retrouver en plein milieu d’un bloc, à opérer un cœur ou un foie que de regarder une blonde se faire charcuter par un tueur avec un masque, c’est trop…


    Elle ne finit pas sa phrase car elle avait eu le malheur de regarder une fois de plus l’écran et cette fois ci la blonde en question était à moitié coincée dans la porte du garage, en plus coincée là où c’était le chat qui était censé passer. Ashlee secoua les épaules, c’est juste impossible qu’elle regarde une seconde de plus !!
    De plus, elle reporta vite son attention sur Derek quand celui-ci lui dit qu’il ne pouvait pas être son ami. Là, elle sentit une fois de plus son monde s’effondrer, s’il ne pouvait pas être qu’un simple ami, ils devraient alors cesser de se voir.


    Donc si je comprend bien, on est en train de vivre notre dernière conversation, qu’à la fin de ce maudit film, on ne sera plus que des étrangers l’un pour l’autre.


    Pour la seconde fois de la journée, elle sentit les larmes coulées sur son visage, pourquoi il ne pouvait pas juste accepter le fait d’être amis ? Ca serait tellement plus simple, mais à priori la simplicité n’était pas au programme aujourd’hui…


    C’est vraiment ça que tu veux Derek, ne plus jamais me voir ??

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Dim 6 Avr - 23:55

    Derek Von Walsh réalisa à l'instant, subitement, comme si un camion-citerne lui avait foncé dedans l'ampleur de sa bêtise. Peut-être était-ce le fait d'extérioser son sentiment qu'Ashlee Bass était, est et restera la femme de sa vie. La seule, l'unique, celle de qui il savait ne jamais se lasser, ne jamais douter, ne jamais craindre les réactions et surtout, ne jamais pouvoir ne pas regarder avec amour et fierté de l'avoir à ses côtés. Il se rappelait leur première rencontre, le coup de foudre, et sa manière à elle de transformer son univers débraillé en conte de fée idyllique. Elle avait réussi à rendre le jeune homme assidu, concentré et rêveur. Alors qu'elle aspirait à la médecine,lui s'était mis à rêver à la recherche et la tête d'une troupe de chercheurs qui auraient trouvés des remèdes aux maux qui affligent le monde.

    Derek Von Walsh venait de réaliser, violemment, comme dans un mur dans lequel on fonce la tête baissée, qu'il avait perdu celle qui faisait battre son coeur. Celle qui le faisait sourire et espérer, celle qui le faisait rire et pleurer. On dit que les pensées sont fortes, mais les mots le sont davantage. Prendre conscience d'un tel fait le foudroya encore plus, si c'était humainement possible. Il se trouva sans voix, le regard dans le vide, les lèvres légèrement entrouvertes et les bras tombés sur les appuis. Derek était face à Ashlee, mais il constata qu'au fond, il était si loin, tellement loin d'elle. Il avait besoin de cette proximité de la dernière année, la plus belle, et de loin, de sa vie. Il avait besoin de sentir son coeur s'emballer quand elle le voyait. Il avait besoin d'elle, tout simplement.

    Comme de raison, cette déclaration et prise de conscience sembla permettre à nouveau à Ashlee de s'emballer, avec raison. Il l'écouta, en se concentrant, tout en regardant d'un oeil presque nouveau ce qu'il avait perdu en faisant le con avec Lauryn Hamilton. Derek ne pouvait que s'en prendre à lui-même, mais ne parvenait pas à renoncer à elle, celle avec qui il pourrait aisément vivre le restant de ses jours. Il crut bon de réaliser qu'il était prêt à n'importe quoi, n'importe quel compromis, pour qu'elle le pardonne, un jour ou l'autre. Derek ne pouvait pas se passer d'elle, c'était.. impossible. L'écouter parler n'attisa que davantage cet état d'esprit.

    «Et celle qui me donnait envie de me lever le matin, de sourire en la voyant dormir blottie contre moi, celle qui me permettait d'avancer et voir le monde différemment, celle qui me donnait un peu de sa force pour croire en moi.»

    Il la fixa, soudain d'un sérieux inébranlable.

    «Je sais, maintenant, et comme tu le disais à l'instant, ça me tue, me consume à petit feu...»

    À son tour de profité de leur face à face haut et riche en émotions, et Derek eut un mouvement qu'il reffréna avant d'atteindre sa cible. Comme d'un automate, sa main s'était relevée pour caresser la peau douce de la pommette saillante d'Ashe, comme il l'avait fait tant et tant de fois, pour la calmer, la rassurer, lui répété une fois de plus qu'il tenait à elle et qu'il l'aimait, oh oui il l'aimait.Il se recula légèrement pour ne pas la gênée avec des réflexes dont Derek ne réussissait pas à se départir, bien que leur relation eut bien changé depuis quelques semaines. La dernière fois, il avait eu droit à un baiser, et à une gifle magistrale, avant de la voir partir en pleurs. Ça avait été certainement le pire moment de son existence.

    «C'est au moins une certitude, et l'une des seules d'établi, je crois.»

    La fille qui l'aimait d'un amour pur, sincère et éternel. Non seulement avait-il récemment utilisé ces termes pour qualifier leur amour que cela lui pinça le coeur. Le passé lui faisait peur, et de mettre ses émotions au passé de cette manière, Ashlee avait le don de lui procurer des frissons, maintenant de crainte. Le contraire qu'elle avait toujours fait, mais jamais, un seul instant, elle ne l'avait laissé indifférent. Même s'ils se disputaient parfois, cela se finissait souvent par sa main sur son bras ou dans sa paume, puis un baiser qui taisait tout doute. L'amour dépassait les mots, l'entendement, la conscience.

    «Trop immoral et sadique. Je comprends.»

    Il jeta l'un des rares coups d'oeil à l'écran pour voir l'ombre du meurtrier s'approcher dangereusement de la victime. Derek remarqua le mouvement d'épaules d'Ashlee, mais se contenta de lui redonner toute son attention quand elle reprit la parole. Rien que l'idée d'une dernière conversation le fit frémir et ses yeux s'agrandirent de surprise. Déception et horreur pour le jeune homme. Pourtant, il lui était impensable de l'imaginer comme une copine, une simple copine. Ça serait comme lui demander d'aller diner avec Leslie, Ben et elle. Sentant que le trop plein d'émotions se changerait en colère s'il songeait à ce «meilleur-ami-nouveau-petit-ami», la fureur l'emplissait, et il n'avait pas la moindre envie de songer au garçon.

    «Tu.. tu es.. sérieuse?»

    Le monde s'effondra sous les Puma du jeune homme. Elle n'admettait aucune autre option, et cela le brisa à nouveau. Il n'aurait jamais cru pouvoir se briser tant de fois. À vrai dire, Derek Von Walsh dépassait tout ce qu'il avait pu concevoir depuis le début de sa vie. Se savoir amoureux, fou de bonheur, avide de rêve et d'avenir, puis se retourner sur une réalité morne, dont il était le seul et unique coupable. Jamais un jour il n'aurait cru qu'un mot pouvait lui faire autant de mal. Amis. Rupture. Ashlee.

    «C'est la dernière chose au monde dont j'ai envie, Ashlee. La dernière putain de chose.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Lun 7 Avr - 23:02

    Petit retour dans le passé, on en était donc resté à ce fameux soir où Derek et Ashlee étaient sortis ensemble. S’en était suivit une nuit de folie, la belle s’en rappelait bien, car elle n’avait pas beaucoup bu à la fête et donc avait tous ses sens en éveil. Ils étaient en totale harmonie, ils savaient y faire tous les deux, et donc tout avaient été parfaits. Et le réveil le lendemain avait été magique. Ashlee se rappellerait toujours le regard que lui avait lancé Derek, et en parfait gentleman il avait préparé le petit déjeuner, et donc quand celle-ci avait ouvert les yeux, elle avait un plateau, mais surtout un regard posé sur elle, que toute sa vie elle n’oublierait jamais. Le genre de regard dans lequel vous vous sentez vivante, dans lequel, vous avez l’impression d’être invincible…

    Quelques semaines plus tard, était venu le premier "je t’aime" qu’Ashlee avait dit à Derek. Comment l’oublier, c’était à cet endroit même. La miss Bass avait cette sale manie d’arriver devant le stand de pop corn est de ne pas en vouloir, mais une fois qu’elle était dans la salle, et qu’elle voyait les autres qui en avait, elle en voulait. Donc à chaque fois, c’était Derek qui s’y collait, et à chaque fois il lui ramenait un énorme seau de pop corn mais aussi une serviette pour qu’elle s’essuye les mains, et c’est con mais c’est cette fameuse serviette, qui avait provoqué les trois mots fatidiques. Ashlee avait regardé son petit ami et lui avait tout simplement dis "c’est pour ça que je t’aime". Comme ça, elle lui avait sorti, puis elle l’avait de nouveau regardé et avait ajouté, "en fait, je t’aime depuis la première seconde où je t’ai vu".

    Derek, tout ce que tu viens de dire, je le pense sur toi aussi. J’adorais te sentir contre moi le matin, j’aimais quand on décidait de passer la journée au lit, je…

    Elle s’arrêta, à quoi bon remuer le passé, ça faisait encore plus mal ! Une souffrance qu’il faut vivre pour comprendre à quel point ça éclate le cœur en mille morceaux ! A quoi bon ressasser des souvenirs, qui n’auront plus jamais lieu d’être. Mettre une telle histoire d’amour au passé, c’était tellement injuste, mais il fallait vivre dans le présent, bien que ça soit difficile pour certain, la réalité était que Derek avait trompé Ashlee, et ça, pour l’instant elle aurait beau faire tous les efforts du monde, elle ne pourrait lui pardonner. C’était vraiment trop dur ! Pourtant...

    Est-ce que tu étais soul quand tu as…enfin…tu vois avec Lauryn …

    Elle voulait juste savoir si il l’avait fait en âme et conscience ou si il était tellement bourré qu’il ne se rendait même pas compte de ce qu’il faisait. Non pas que la réponse allait changer l’opinion d’Ashlee, le mal était fait, mais disons que si il lui sortait qu’il était ivre, la pilule aurait peut être plus de facilité à passer.

    Derek…

    Impossible pour elle d’en rajouter, elle éclata littéralement en sanglots, elle se croyait assez forte pour se retenir, mais à priori ça n’était pas le cas. Pourquoi n’arrivait-elle pas tout simplement à tourner la page ? A cet instant précis, elle était totalement perdue, elle ne savait absolument plus quoi dire ou quoi faire…


    Derek reprit elle entre deux sanglots, qu’est ce qu’on va faire ?


    Elle posa cette question sans en avoir elle-même la réponse, elle voulait juste qu’à la fin de ce film, que son ex petit ami et elle, sache exactement où ils en étaient. Mais comment le savoir alors qu’elle-même était en train de douter sérieusement sur les sentiments qu’elle avait sur son petit ami actuel.
    Résumons, Ashlee n’avait pas pardonné à Derek de l’avoir trompé, mais elle ne voulait pas le perdre, et en plus de ça, alors que ce matin encore elle pensait vouer un amour sans faille à Ben, là elle n’en était plus si sure!!
    Une fois de plus elle s’en prit à Derek, mais cette fois ci au lieu de frapper le fauteuil devant elle, elle donna un coup sur l’épaule de mister Von Walsh.

    Pourquoi il faut que tu fasses ça Derek ? Pourquoi faut-il que tu viennes remettre ma vie actuelle en question ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mar 8 Avr - 7:13

    Leur première nuit ensemble. Dans la tête de Derek Von Walsh, c'était comme si c'était hier. La première fois qu'il avait passé sa main dans sa nuque pour l'embrasser fougueusement, mais avec la douceur qu'éveillait un premier vrai baiser. Il avait eu alors la sensation que tout ce qui était venu avant était si futile en comparaison, et qu'il ne parviendrait plus jamais à s'en lasser. Jamais. À la minute même où elle l'avait invité chez elle, il avait su que c'était la jeune femme avec qui il voudrait faire sa vie. Bien sûr, il ne l'avait pas admis tout de suite, et il avait fallu à Derek qu'il la perde pour s'en rendre effectivement compte et en aviser avec les mots le reste du monde, dont elle, principale concernée, Ashlee Bass.

    Le premier baiser, chez elle, puis les choses en amenant une autre, il l'avait prise dans ses bras, comme la princesse qu'elle était, puis l'avait monté à sa chambre, avec un grand fou rire, car en étant à sa première visite, Derek ne savait trop où aller. Il était tombé amoureux de son éclat de rire et de ses baisers qui le parsemaient, lui recréant mille et un frissons. Puis, il l'avait déposé sur son lit et, ensuite, ils avaient passés une nuit magique ,fantastique, incomparable. La plus belle de sa vie, sans nul doute.

    «Je sais, je suis pareil. Ça me manque, Ashe, ça me manque tellement.»

    Il n'avait jamais passé plus de deux nuits sans l'avoir auprès de lui durant l'année qui venait de passer. En voilà une vingtaine dans lequel, nuit après nuit, il accumulait cauchemar et réveil en sursaut, en sueur, et même une fois, en larmes. Derek sentit une boule dans sa gorge qui annonçait rien de bon. Ça ne lui arrivait pas souvent, habituellement sûr de lui et en pleine possession de ses moyens, Derek n'était plus tout à fait le même. Sans Bass, Von Walsh était différent, moins fort, mais surtout, moins heureux.

    Puis elle lui posa LA question. Combien de fois s'était-il demander pourquoi, putain, pourquoi il s'était laissé prendre dans les filets de Lauryn Hamilton, puisqu'il en connaissait ses manières peu orthodoxes et son manque de pudeur qui lui valait une sale réputation. Combien de fois avait-il voulu rejeter le blâme sur l'alcool et sur la jeune femme, pour tenter de s'en sortir blanc comme neige. Oui, Derek avait bu, plus que de raison depuis qu'il avait Ashlee dans sa vie. Oui, il avait succomber, mais s'en était mordu les doigts jusqu'au coude.

    «J'avais bu, plus que j'avais habitude de le faire depuis que tu étais dans ma vie.»

    Ça lui fit mal de commenter la pire erreur de sa vie. Argumenter avec soi même et blâmer sa conscience était autre chose que d'en discuter avec la victime de cette mauvaise décision, ce beau gâchis, au fond. Derek Von Walsh avait bu cette nuit-là, mais n'était pas insconscient. Bon Dieu, il aurait du bouger au lieu de se laisser entraîner dans la luxure. Pourquoi ne l'avait-il pas fait? Combien de fois il avait repoussé les effets platoniques de l'alcool, avant qu'Ashlee freine ces pulsions autodestructrices? Puis elle prononça son nom. Entre ses lèvres, son nom semblait revivre, exister de nouveau.

    À travers ses larmes et ses sanglots, Derek Von Walsh se sentit le dernier des derniers, le connard de première, le crétin en chef, l'idiot, le tout ce que vous voulez, mais coupable. Jusqu'aux bouts des ongles, et ça le tuait. À petit feu, à chaque verre qu'il buvait, à chaque joint qu'il consumait et à chaque larme qu'il ravalait, il se détruisait davantage. Dans l'impossibilité de la consoler, dans l'impossibilité de chasser cette peine qu'il lui causait, il la regarda, avec douceur et une certaine tendresse. Derek détestait odieusement la voir dans cet état.

    «Je n'en sais rien, Ashlee, je n'en sais rien, mais j'aimerais bien savoir.»

    Savoir s'il a raison d'espérer que, un jour ou l'autre, elle lui pardonne, qu'il puisse avoir une chance de prouver que ce gars-là qui s'était laissé prendre au jeu n'était pas le Derek qu'il voulait être pour elle. Qu'il voulait tout laisser tomber, l'alcool et la drogue, à nouveau, définitivement, pour elle. Qu'il ne pouvait admettre quelqu'un d'autre qu'elle dans son existence, à défaut de ne jamais se sentir complet. Il espérait secrètement qu'elle ne l'est pas complètement oublié, rayé, même si c'était égoïste de sa part. Il espérait qu'elle n'avait oublié qu'elle était tout pour lui, et qu'il l'aimait sincèrement toujous.

    Puis, dans un élan de colère, elle lui balança violemment un coup sur l'épaule. Tout en la regardant, Derek la regarda se défouler contre son épaule à peine engourdie, puis écouta tristement son court monologue. Le poids sur ses épaules s'alourdit, et il crut que le monde s'effondrait. Il lui faisait mal, encore. À nouveau, mais d'une toute autre manière. Derek désirait qu'elle cesse de souffrir, mais c'était faux de dire qu'il voulait qu'elle l'oublie totalement. D'un ton faible, il répliqua faiblement.

    «Parce que je t'aime encore, et parce que je suis tellement, tellement désolé. Je m'en veux à chaque minute qu'il m'est donné de vivre, et parce que je survis simplement depuis la dernière fois...»

    Il soupira, la dernière fois. Elle l'avait embrassé, puis lui avait demandé la vérité. Derek le lui avait dite, et elle était partie, sans un mot, simplement des larmes et son regard, son âme brisée. Il s'en rappelerait toute sa vie.

    «Je t'aime»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mar 8 Avr - 15:37

    La vie vous jouait de sacré tour parfois, vraiment, alors que hier soir elle faisait la fête avec son ami Lexie, insouciante, à danser comme deux gamines, aujourd’hui, Ashlee avait l’impression d’être une grande personne, bien sûr elle savait qu’à présent qu’elle était majeure, elle devrait assumer ses choix et ne pas fuir devant les responsabilités, mais là, elle ne savait absolument plus où aller. Elle n’avait que dix neuf ans, mais avait l’impression d’avoir déjà vécue toute la vie sentimentale qu’une femme pourrait avoir. En effet, quand on sait que sa première relation sexuelle, elle l’a eu avec un homme qu’elle avait épousé un mois plus tard, pour ensuite divorcée trois jours après. Ensuite, il avait eu quelques petits amis, mais rien de vraiment sérieux, c’était juste histoire de ne pas être seule. Puis il y avait eu Derek, et là le grand chamboulement, avec lui, elle avait connu le véritable sens du mot amour, et enfin il y avait Ben, son meilleur ami, actuel petit ami, avec qui elle se sentait tout simplement bien !

    En fait du haut de ses dix neuf ans, même si elle n’y croyait pas encore, Ashlee était déjà une jeune femme active… Elle avait l’impression que c’était hier quand sa mère l’avait prise à part pour lui faire le fameux discours sur les garçons et les précautions qu’il fallait prendre, Ashlee avait rétorqué à sa mère que de tous les sens, elle ferait comme ses parents, elle en choisirait un, elle l’épouserait et passerait le restant de sa vie avec, mais la vie en avait décidé autrement, et Ashlee regrettait parfois de ne pas pouvoir remonter le temps, et retourner à ce moment précis, dans sa chambre d’adolescente, juste se blottir dans les bras de sa mère et ne penser à rien d’autre. Mais elle ne le pouvait pas et donc devait faire des choix…

    Ca me manque aussi Derek.

    Ca lui faisait vraiment bizarre de l’appeler par son prénom, quand ils étaient encore ensemble, elle l’appelait ‘mon cœur’. Ca lui avait pris un matin, et elle n’avait plus cessé de l’appeler comme ça, devant ses amies, devant ses parents, devant ses potes à lui, c’était toujours ‘mon cœur’, ça avait le don d’en faire rire certain, mais c’était comme ça, le cœur de Derek lui appartenait, et elle voulait le faire savoir au monde entier.

    Alors il avait bu, certes ce n’était pas une excuse, mais disons que la faute était plus pardonnable, si pardonnable elle était bien sûr !! C’était vraiment le pire truc qu’on pouvait faire pour mettre fin à une relation, mais surtout l’erreur la moins excusable, comment pardonner à l’homme qu’on aime, le fait qu’il ait touché, embrassé, effleuré, une autre fille ??


    Si un jour je croise cette blondasse, je la tue, elle a foutu ma vie en l’air !!

    Parce qu’il fallait être deux dans l’histoire, et Lauryn Hamilton savait très bien que Derek Von Walsh n’était pas un homme libre, tout le pensionnat savait pertinemment que les deux jeunes gens étaient en couple, donc Ashlee n’avait pas trop comprit pourquoi Lauryn s’en était prise à elle, car il faut le dire la belle Bass avait pris ça comme une attaque personnelle de la blondasse, pourquoi prendre le gars d’Ashlee alors que le pensionnait regorgeait de mecs célibataire ? Il ne fallait vraiment pas qu’elles se croissent un jour, car Ashlee serait capable du pire !

    Bon, hé bien restons dans cette salle de cinéma à vie ....


    Ashlee avait tenté un peu d’humour mais le cœur n’y était pas. Et puis elle ne pouvait pas resté là éternellement, il y avait quelqu’un dehors à qui elle tenait, même si en ce moment elle n’était plus sure de rien, elle ne pouvait pas lâcher Ben sous prétexte qu’elle avait encore des sentiments pour Derek…

    Moi aussi je t’aime encore Derek, je crois même que je t’aimerais toute ma vie… Je croyais que ses sentiments étaient à mettre au passé, mais je me suis trompée…

    Ca par contre c’était la seule certitude de la journée, quoi qu’elle fasse, elle aimerait toujours Derek, malgré le fait qu’il lui avait brisé le cœur, elle ne pourrait jamais l’oublier, et même si elle l’avait détesté, et ne croyait plus l’aimer, elle s’était royalement trompée, et ça lui faisait d’autant plus mal.
    Dans un moment de relâchement, elle se jeta dans les bras de Derek, et après une minute, elle se retira et dit tout simplement:


    Vas pas croire que je te pardonne, c’est juste que pendant une minute, je voulais me rappeler…

    C'était horrible de faire ce genre de chose, mais elle avait toujours fonctionnée comme ça, par pulsion...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mer 9 Avr - 6:42

    Il est amusant de remarquer à quel point certains moments vous font dégriser. Alors que le jeune homme, en arrivant au cinéma, avait pour plan d'aller chasser cette nostalgie qui lui collait à la peau en allant fumer un joint discrètement dans la toilette des hommes avant d'écouter un film et de se réveiller à la fin, n'ayant écouter que le début et le générique de la fin. Très peu ambitieux, comme plan de soirée, mais il n'avait pas pu se résoudre à rester chez lui, dans sa chambre, à faire ses problèmes de physique. Il avait encore beaucoup trop de problèmes personnels sur le coeur pour avoir la moindre envie d'avoir l'esprit plein de cette matière qui lui rappelait Ashlee Bass. Son Ashlee. La femme de sa vie, et celle qu'il avait perdu pour une mauvaise décision.

    La femme de sa vie. Cela s'imprimait à même la chair dans son esprit. Jamais il n'avait perçu la vie de la manière dont elle la lui avait fait voir, personne n'avait jamais réussi à lui faire conjuguer son amour de la fête à ses études, en même temps de consacrer le moindre moment de libre à embrasser, caresser et sentir cette peau douce et nacrée dont il ne parvenait jamais à se lasser, et dont il se languissait présentement. Que ne donnerait-il pas pour pouvoir la prendre dans ses bras librement, l'embrasser, lui dire que ce n'était qu'un cauchemar et que cet horrible coup de téléphone n'a jamais existé. Il aurait tout donner, sauf sa propre vie, car il n'aurait jamais pu y goûter à cette pure définition du bonheur.

    «Ça me fait mal de ne pas pouvoir te dire que je vais tout arranger, comme avant...»

    Parce qu'il adorait être le prince charmant qui chassait les monstres, les malheurs et les peines de la jeune femme. Il l'avait déjà fait rire à en pleurer en s'affichant en preux chevalier, et bien qu'au début insulté, Derek avait finit par éclater de rire, et elle lui avait dit, il s'en souviendrait toujours, qu'il n'avait pas besoin d'artifices pour qu'elle soit sa princesse. Non, Derek la gâtait, l'aimait et la protégeait comme si, enfin, vu qu'elle était la prunelle de ses yeux. Alors qu'il l'appelait Ashe parfois, le jeune homme préférait l'impulsion du moment, mais elle, Ashlee, était fidèle à son semptentrionel «mon coeur». Difficile de ne pas s'en rappeler, elle le lui avait dit tant de fois. Pourtant, c'était maintenant qu'il en trouvait les subtilités...

    Il ne parvint pas à trouver les mots pour rétorquer à ses paroles concernant Lauryn Hamilton. Plus il tentait de comprendre, plus il s'embourbait. Il titubait, et ne trouvait jamais rien de concret. Peut-être simplement parce que ça n'avait pas de sens et qu'une partie de lui-même se refusait à croire qu'il avait pu commettre pareille atrocité. Derek était comblé en tout point par Ashlee, et il n'aurait jamais pu se plaindre de quoi que ce soit. Que cherchait-il en commettant l'irréparable? Il cherchait toujours.

    «N'importe où, avec toi.»

    C'était plus fort que lui, les mots se bousculaient pour passer le barrage de ses lèvres légèrement pincés, puisqu'il était un peu tendu. Se retrouver auprès d'Ashlee, si près, était un calvaire, un supplice. Il devait contrôler le moindre de ses mouvements pour ne pas laisser l'habitude prendre le dessus. Il nota l'humour, et avait mis le paquet pour y mettre un ton de légèreté à sa réplique, mais cela suintait de vérité. Dégoulinait de véracité. Derek n'osait pas fermer les yeux, de crainte de voir que ce moment était irréel, et qu'elle l'ignorait toujours.

    «J'en suis certain, je t'aimerai toujours. Il n'y a qu'avec toi que j'ai envie d'imaginer un futur...»

    C'était si égoïste de sa part, mais il était honnête et, pour la première fois de sa vie, se vidait le coeur avec une franchise troublante. Son ton était chevrotant, comme s'il luttait contre les larmes qui lui venaient aux yeux. Quelle ne fut pas sa surprise de la sentir se blottir contre lui, impulsivement, comme ça. Il ne put rien dire, et se contenta de serrer leur étreinte en accotant son menton dans son cou, comme il avait l'habitude de le faire, et de lui caresser doucement les cheveux. Derek sentit son rythme cardiaque diminué. Ashlee Bass était la seule qui le calmait. Ce magnifique moment, du moins il l'était pour lui, prit fin subitement, et il fut incapable de chasser la larme qui marquait la fin de ce rapprochement qui lui prouvait à quel point il l'aimait toujours.

    «Bien que ta méthode soit plus agréable que la mienne, il faut dire que tous mes souvenirs sont emmagasinés là, dit-il en pointant sa tête, mais plus particulièrement là», finit-il en posant la main sur son coeur, avant un léger sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Mer 9 Avr - 22:03

[je t'informe que je suis absente jusqu'à vendredi, donc je ne pourrais te répondre qu'à partir de vendredi soir! Et tant qui j'y suis, j'en profite pour te dire que j'adore tes posts!]

    Normalement quand une jeune fille se trouvait face à l’homme de sa vie, elle devait être heureuse, se sentir légère, imaginer son futur avec, mais malheureusement pour la belle Ashlee ce n’était pas le cas ! Elle ressentait de la frustration, elle ne pouvait pas prendre Derek dans ses bras, elle ne pouvait pas se cacher dans le creux de son épaule quand une scène l’effrayait, elle ne pouvait ni sentir ce parfum qui émanait de lui et qu’elle aimait tellement, en fait elle pouvait juste le regarder de là où elle était assise, et ça la lui faisait extrêmement mal. Mais ce qui était encore plus horrible c’était que rien ne l’empêchait vraiment de faire tout ça, Ashlee savait que si elle était encore prise d’une pulsion Derek ne la repousserait pas…


    Et moi ce qui me fait encore plus mal c’est que tu es mon âme sœur Derek et que logiquement, là je devrais être blottie dans tes bras, à flipper comme une malade devant ce film à la con…


    Elle replaça une mèche de ses cheveux derrière son oreille, et pensa à Ben. A cette fameuse soirée, où ils étaient passés du stade de simple ami à celui d’amant, et à cette discussion sincère devant un arbre dans le parc, où d’amants, ils étaient devenus un couple. Elle ne pouvait pas balayer tout ça d’un coup sous prétexte que celui qu’elle considérait comme l’homme de sa vie venait de nouveau de faire une entrée fracassante dans son coeur, bien qu’il n’en soit vraiment jamais sorti !

    Quelle poisse !


    C’est tout ce qu’elle arriva à dire, si seulement d’un claquement de doigt elle pouvait se retrouver sur une autre planète, là où elle n’aurait aucun problèmes, mais Ashlee était persuadée qu’en admettant qu’il y ait des vies, ailleurs que sur la terre, hé bien n’importe où dans l’univers il y avait des problèmes de cœur.

    Tu sais où on pourrait aller après? A la plage. Je ne sais pas ce qu’on est Derek, mais le temps d’une soirée, j’ai envie qu’on soit juste deux personnes qui traînent ensemble…


    Elle ne voulait pas penser qu’elle était Ashlee Bass, et lui Derek Von Walsh, le temps d’une soirée, elle voulait juste être une fille de dix neuf ans, qui passe tout simplement du bon temps avec un homme. Elle voulait un peu d’insouciance dans sa vie…


    Je te préviens tout de suite, t’as pas le droit de dire non, tu ne veux pas être mon ami ? Soit, mais si j’ai envie de passer un moment avec toi, tu n’as pas le droit de refuser !


    Elle émit un petit sourire, pendant un instant, elle s’était crue quelques mois en arrière. Elle avait toujours été comme ça, à donner des ordres, mais généralement, elle les accompagnait d’un petit baiser dans le cou, ou sur le front, toujours dans la tendresse, c’était elle, elle était douce, elle avait toujours été comme ça, certes elle avait un sacré caractère, mais la douceur reprenait toujours le dessus. Elle avait toujours vu sa mère d’une extrême douceur avec son père, et donc faisait de même avec ses petits amis !

    Quand elle eut finit son étreinte furtive, Ashlee vit la larme couler sur la joue de Derek, instinctivement, elle lui enleva avec le revers de sa main, et sentit un frisson lui parcourir tout le corps. Depuis qu’elle ne passait plus ses nuits avec lui, elle se demandait si il réussissait à dormir. Combien de fois elle n’avait pas fermé l’œil de la nuit pour être prête à tout moment, au cas où un de ces satanés cauchemars lui prendrait. Pendant une fraction de seconde, elle sentit son cœur se resserrer à l’intérieur de sa poitrine, même si elle lui en voulait encore, ça la brisait de l’imaginer entrain de se réveiller seul la nuit, son corps tremblant, sans personne pour le consoler !


    Tout ce qu’on a vécu, jamais je ne l’oublierais, et tout comme toi, ils sont là, dit elle en prenant la main de Derek dans la sienne, et en posant les deux mains sur son cœur à elle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Jeu 10 Avr - 5:05

[Je suis agréablement surpris de voir que tu m'avais répondu vu que j'avais lu ton absence & en passant, j'adore tes posts aussi I love you]

    La vie nous réserve constamment des surprises et, que celles-ci sont bonnes ou mauvaises, il y a toujours un équilibrement de la balance. Derek Von Walsh n'avait pas encore pu classer sa rencontre fortuite avec Ashlee Bass dans l'une ou l'autre des catégories, car pour lui, la jeune femme était inclassable. Elle était incomparable et ses manières, ses manies et ses phobies avaient toujours été à part, puisqu'il n'avait jamais ressenti quelque chose de si fort pour quiconque avant elle. L'amour, jamais Derek en avait été friand. Il préférait la simplicité d'une bonne entente, et bon, d'un coup d'amitié amélioré quand il n'y tenait plus, mais tout avait été chasser complètement à l'arrivée de la brunette dans sa vie. Si quelqu'un lui avait dit, il y a deux mois, qu'ils rompreraient d'ici peut, Derek lui aurait tout bonnement rit au visage. Maintenant, le rire était plutôt jaune...

    «Et si je n'étais pas si crétin, tu y serais, et je n'aurais jamais eu à vivre un calvaire de trois semaines à ne pas t'avoir constamment près de moi...»

    Car c'était purement et simplement un calvaire. De la savoir ailleurs, rayonnante, heureuse, et non pas à cause de lui. Parce qu'elle réussissait, mais ce n'était pas lui qui la prennait dans ses bras pour la féliciter. Parce qu'elle s'amusait, mais il n'était pas là pour la tenir dans ses bras quand elle n'en pouvait plus ,et la transporter chez elle, chez lui, ou encore au Plaza. Parce qu'elle était merveilleuse, et qu'il n'était plus là pour le lui rappeller constamment. C'est ce que Derek appelle l'Enfer. Il était inconvable pour le jeune homme d'être séparé d'elle, et cette soirée confirmait ses pensées. Von Walsh, amoureux fou. Éperdument amoureux. Fou amoureux. Indélibile amour qu'il ne parviendrait jamais à effacer, ni même à tasser, puisque son sentiment de sentir son rythme cardiaque s'accélérer, son poul augmenter, des jambes molles et le regard brillant, était tout aussi intense, même plus, qu'à leur première rencontre.

    Le jeune homme regarda Ashe passer une mèche de ses cheveux si doux, si souple, si odorant derrière son oreille. C'était un geste simple, mais fait comme il l'avait toujours vu, avec la même simplicité, la même efficacité. Derek avait l'impression qu'elle le connaissait mieux que lui même, et qu'il la connaissait jusqu'aux bouts de doigts, jusqu'à sa plus petite manie. Un an de vie commune, mais réellement commune. Il ne parvenait pas à se rappeler d'avoir passer deux jours d'affilé sans dormir tout contre elle, Ashlee Bass, son Ashlee. La femme de sa vie.

    «La plage...»

    Ils y avaient passés un bon moment, quelques temps après leur rencontre. La fête se donnait sur une villa près de la mer et, automatiquement, c'était l'endroit rêvé pour se retrouver en tête à tête. Il se rappellait que, de chez elle, ils avaient ouverts les yeux, le lendemain matin, lui en premier, pour ne pas changer, et il l'avait pris dans ses bras avant de l'amener sur la plage. Le soleil n'était pas encore levé. Derek l'avait assise entre ses jambes, lové contre son torse, puis ils avaient attendus ensemble le levé du soleil, tandis qu'il parsemait son coup de petits baisers aériens, doux, en la serrant contre lui. Un merveilleux moment.

    «
    Je n'ai jamais su te refuser quoi que ce soit, et je n'ai pas l'impression que ça changera.»

    Deux personnes, simplement, un homme et une femme. C'était un peu eux, mais sans tous les problèmes et le poids qui pesait sur eux deux. Simplement deux personnes qui s'entendent bien, qui échangent quelques paroles sous la lune claire dans la nuit douce, sur une plage de sable blanc à perte de vue, et une eau calme et peu vagueuse. Le vent s'était tu, en fin de journée. Le jeune homme eut envie de poser les lèvres sur celles d'Ashlee en la voyant sourire, avec un sourire discret et l'encourageant à l'écouter. Il n'avait jamais réussi à discuter les ordres mignons qu'elle lui donnait, et il s'attendrissait au moindre baiser ou caresse. Derek s'obstinait parfois quelques instants, puis levait le drapeau blanc quand elle embrassait son cou. Vilaine fille, mais elle le connaissait par coeur. Comment ne pas fondre ?

    «Ce n'est pas que je ne veux pas, c'est que j'en suis incapable..»

    Amis. Le mot sonnait caverneux dans sa bouche, pâteuse et bouchée par une énorme boule causé par la larme qui roula sur sa joue quand il quitta l'étreinte réconfortante comme le remède à tous ses maux. Elle était le baume à mettre sur ses plaies, celle qui lui donnait la force de se battre. Celle qui le voyait à son meilleur et dans son pire état. Quand il se réveillait, en larmes ou presque, le corps tremblant comme une feuille, brûlant. Quand il se réveillait après avoir entendu son propre cri, et glacé. Elle était là, et ne se plaignait jamais. Elle semblait prendre tellement au sérieux de calmer les peurs et les angoisses du jeune homme. Son coeur se serra, puis il écouta les dires d'Ashlee, et eut un fin sourire. Il ne put s'empêcher de caresser doucement la paume d'Ashe qui tenait la sienne contre son coeur. Il se calma d'emblée. Elle le calmait, l'apaisait, c'était indescriptible.

    «Je n'ai pas envie que ça cesse à tout jamais, Ashlee. Pas envie du tout...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashlee Bass
♥Lovely♥, Sexy&Smart
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
[ Matières Préférées * ] : Médecine
[ Passions et Loisirs * ] : Fêtes ♥ ♥ ♥ Cinéma ♥ ♥ Shopping ♥
[ Ton Humeur * ] : Lost
Classe : 3 ème année
Topics en cours : ¤Une heure de libre > Vanessa
¤Do The Dance > Lexie
¤Toute vérité n'est pas bonne à dire > Calvin
¤Once upon a time > Calvin
¤Soirée d'anniversaire de C.Walker > Everybody

¤Ashlee à la NBA ??? Surement pas.... > Ben
Date d'inscription : 04/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
71/100  (71/100)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Jeu 10 Avr - 16:46

[Merci. T'es adorable.
Surprise de nouveau, mon cours de cinéma est annulée du coup je peux te répondre...]

    Crétin, il l'était certes pour avoir couché avec Lauryn, mais plus le temps avançait, moins elle en était convaincue. Elle avait tant redoutée cette conversation, et maintenant que celle-ci était sur le point de se finir, elle ne voulait pas quitter Derek. C'est pourquoi, elle voulait continuer d'être avec lui, à cet endroit où tout avait commencé entre eux: la plage. Et où bon nombres de fois ils s'étaient échappés lorsque les fêtes devenaient ennuyeuses. Quand c'était le cas, Ashlee allait rejoindre Derek qui discutait avec des amis, elle passait derrière lui, glissait ses bras autour de sa taille, lui déposait un baiser dans le cou, signe qu'elle voulait un moment en tête à tête avec lui. Et là, ils partaient main dans la main, direction la plage. Généralement, ça finissait soit en bataille d'eau car Ashlee était très joueuse, ou alors en moment très intime parce que la miss Bass adorait le corps de son petit ami et qu'elle ne s'en privait pas. D'ailleurs combien de fois l'avait-elle fait raté les cours parce que les matins au réveil, elle ne voulait pas se séparer de lui.

    Je sais, la plage....

    Un simple regard, et ils se comprenaient. C'était tout simplement du gâchis qu'ils ne soient pas ensemble. Même quand ils se disputaient, comme tous les couples, ça ne durait jamais bien longtemps. La plus grosse dispute qu'ils avaient eu c'était pour un truc stupide, en plus c'était de la faute d'Ashlee. C'était le jour de l'anniversaire de celle-ci, Derek lui avait préparé une surprise, mais elle avait passé la journée avec ses amies, jusqu'à tard le soir et forcément quand elle avait rejoint Derek, elle était légèrement pompette, et du coup les réflexions avaient commencé à fuser dans tous les sens, et ça avait fini en grosse dispute. Quand Derek avait claqué la porte de sa chambre et qu'il était partit, Ashlee s'en était voulue à mort et pour se faire pardonner, elle était allée le réveiller d'une manière très coquine le lendemain.
    A la remarque de Derek, Ashlee eut une petite sourire malicieux.


    J'espère bien que ça ne changera jamais.

    Le générique de la fin du film retentit. Ashlee avait toujours la main de Derek collée contre son coeur. Elle resta quelques instants comme ça jusqu'à ce que son estomac fasse ses siennes, elle baissa la tête toucha son ventre, et dit comme si sa vie en dépendait:

    Ok avant, la plage, faudra passer chez le chinois car je meurs de faim, en plus Ziân, n'arrête pas de me demander de tes nouvelles....

    En effet, à chaque fois qu'elle allait chez ce traiteur pour prendre à emporter, il lui demandait toujours comment Derek se portait, car les deux jeunes gens passaient souvent ensemble chez lui quand ils avaient faim et prenaient toujours des plats à emporter. Mais ces derniers temps, Ashlee y allait toujours toute seule, et le propriétaire voulait savoir pourquoi Derek ne venait plus, mais comme la belle Bass n'avait pas le courage de lui dire qu'ils n'étaient plus en couple, elle racontait des conneries, prétextant que son petit ami était overbooké par les cours du pensionnat.

    Il faudra faire un détour par chez moi aussi, car je n'ai pas mon maillot de bain...

    En tant normal elle s'en serait foutu qu'il la voit nue, c'était bien le dernier de ses soucis, mais là ce n'était plus comme avant, elle ne savait déjà pas comment elle allait annoncer à Ben qu'elle avait passé la journée avec Derek, mais si en plus, elle devait lui dire 'au fait on est allé à la plage aussi, et comme j'avais pas de maillot de bain, je me suis baignée à poil'. C'est le genre de truc qui ne se disait pas...
    Ashlee se leva de son siège, à vrai dire elle ne savait pas vraiment ce qui allait découler de cette après midi, et surement de cette soirée, mais pour l'instant elle ne voulait pas se poser de question, elle souhaitait juste passer du bon temps, les questions, elle se les poseraient plus tard quand elle serait seule.
    Elle regarda Derek en souriant et lui demanda


    On y va ? Chinois à emporter, passage chez moi, et plage, ça te va ??

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Derek Von Walsh
Gαsp* He'sdαmn hot
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Physique et arithmétique
[ Passions et Loisirs * ] : Jouer le vilain garçon & perdre la bonne fille
[ Ton Humeur * ] : Nostalgique
Classe : Quatrième
Phrase Perso : The brave may dies, but the weak doesn't live at all
Topics en cours : >>Once Upon a Time [Ashlee]
>>Autour d'un café ... [Melody]
>>À prendre ou à laisser [Ellis]
>>Deux heures de colle >_< [Lauryn]
>>Gauche ou droite, tu dis? [Shawn]
>>Soirée d'anniversaire [Tous]

Date d'inscription : 26/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   Jeu 10 Avr - 23:12

[Merveilleuse surprise Razz & c'est bien normal ^^]

    Derek Von Walsh et Ashlee Bass. Normalement, ça aurait du rimer avec toujours, et c'était encore difficile d'avaler que ce n'était plus le cas, maintenant. Le blond était convaincu d'avoir fait la pire erreur de sa vie, et n'avait pas le moyen de la balayer ni de l'effacer. Le pire, c'était d'en être conscient. Le pire, c'est de voir l'ampleur des dégâts, et la perte de l'être qu'il aimait par-dessus tout était on peut dire, incontournable. Il avait eu beau crier, hurler, geindre, se plaindre, pleurer, rager, c'était fait, et malheureusement derrière lui. D'ailleurs, Derek ne cessait d'y penser, consciemment ou pas, car le royaume des Rêves ne l'avait jamais apaisé. À croire que sa tourmente n'en finisse pas, et encore moins le coeur gros devant elle...

    La plage, merveilleux endroit. Ils y avaient passés tant de temps, parfois à faire la fête, parfois simplement l'eux d'eux, parfois sous l'eau, parfois l'amenait-il dans ses bras quand elle refusait de le suivre, puis se laissait tomber, avec Ashe dans les bras, dans les vagues écumeuses de Los Angeles. Combien de fois savait-elle où le trouver quand, après un examen coriace, il venait s'étendre sur la plage et fermait les yeux, se reposant avec le bruit des vagues qui se laissaient mourir sur la plage. Combien de fois l'avait-elle surprise, à consommer avec des copains, et l'arrachait à ce cercle à coup de baiser et de caresse. D'innombrabres, c'était certain. Le jeune homme ne pouvait pas compter, et avait l'impression que la dernière année était plus pleine de souvenirs que toutes celles auparavant.

    «C'est plus pareil d'y aller, maintenant. Je n'ai plus l'impression agréable que tu viendras m'y chercher.»

    Il sourit faiblement, puis passa la main, celle libre, dans ses cheveux, comme il le faisait toujours quand il était troublé ou mal à l'aise. Ça lui faisait mal de la savoir si proche, mais si loin à la fois. Derek croisa le regard de la jeune femme et ne voulut plus en décrocher. Il reconnaissait Ashlee dans son regard, ses émotions et son esprit tourmenté. Derek recommençait à lui faire mal, cette fois, de manière non-intentionnelle. Le terminal avait besoin de lui faire part de l'amour qui ne diminuait pas, au contraire, qu'il ressentait toujours pour elle. Ça ne changerait pas. C'était une certitude. Le petit sourire malicieux qui apparut sur les lèvres fines de la jeune femme lui était si reconnaissable qu'il s'en amusa presque, en affichant un nouveau à la fin de ses paroles.

    «Moi aussi.»

    Il avait complètement oublié que sa paume reposait entre celles chaudes de la jeune femme, contre son coeur, tandis que le générique de la fin résonnait dans la salle et les lumières reprennaient le contrôle. Ils restèrent en silence, sa main frissonnant légèrement dans celle d'Ashlee, quand il rit doucement en entendant le bruit que fit l'estomac de la jeune femme. Un rire agréable, qui le détendait, faisait tomber un peu de cette tension qui ne diminuait pas.

    «Qu'est-ce que je ne ferais pas pour soulager ton pauvre petit estomac?»

    Son regard brilla en pensant à Ziâm, le gentil asiatique qui les complimentait constamment et les servait, au détriment des autres, peu importe les circonstances. Le Ziâm qu'il allait voir presque tous les semaines pour satisfaire les goûts culinaire de sa petite amie particulièrement gourmande. Il s'était même mis à apprécier des cuisines sur lesquelles il avait toujours levé le nez. Derek se demanda la réaction qu'avait eu le serveur quand elle lui avait dit qu'ils n'étaient plus ensemble. Elle y était certainement allé depuis trois semaines, c'était sûr et certain.

    Puis, le jeune homme eut un léger sourire quand Ashlee mentionna l'absence de maillot de bain. C'était tellement plus simple pour un mec. Enfin, il ne commenta pas et hocha doucement la tête. Pas la peine de penser au nombre de fois qu'elle l'avait amené, habillé comme Adam et Ève, sans le moindre problème derrière la villa que lui offrait constamment le Plaza. Tandis qu'Ashlee se redressa et que sa main glissa sur le rebord du siège, Derek resta assis quelques instants, songeur, tandis qu'elle reprit la parole. Secouant la tête, il lissa son blouson puis se redressa à son tour.

    «Hein?... oui.. oui oui c'est parfait. Désolé, c'est l'habitude.»

    Rester un long moment à se regarder, puis se rendant compte d'avoir passer un nombre incalculable de minutes sans s'embrasser, il volait les lèvres de sa copine pour un baiser long, passionné, amoureux. Il lui sourit, puis lui demanda, évitant de devoir continuer sur cette lancée douloureuse.

    «Tu es venue en auto?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: >>Ça passe ou ça casse [Ashlee]   

Revenir en haut Aller en bas
 
>>Ça passe ou ça casse [Ashlee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» que se passe t- il en moi? (filliozat)
» Que se passe t-il avec notre Soleil ?
» ça se passe aujourd'hui
» Que se passe-t-il à Amiens ?
» noter un résumé qui dépasse le nb de mots imposé (IUT)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WAVERLY BOARDING SCHOOL__* :: >> LOS ANGELES CITY >> :: << |LOS ANGELES CITY| >> :: [Le cinéma]-
Sauter vers: