WAVERLY BOARDING SCHOOL__*


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vieux amis, vieux enemis ( PV Vanessa)

Aller en bas 
AuteurMessage
Liam Andersen
I 'm H ere Girls
avatar

Féminin Nombre de messages : 53
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Option Artplastiques, Tolère les Math et on foxe le reste..
[ Passions et Loisirs * ] : Footing and ....PARTY
[ Ton Humeur * ] : Dépend de toi..MA jolie
Classe : Deuxième Année..
Phrase Perso : Smoke like Ashes..and HOT
Date d'inscription : 20/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Vieux amis, vieux enemis ( PV Vanessa)   Mer 26 Mar - 6:24


Il faisait beau aujourd'hui dans le parc de la Waverly Boarding School et la musique de Led Zeppelin engourdissait l'esprit de Liam Andersen. Notre beau brun national était couché sur banc, à se faire dorer au soleil en écoutant son ipod à plein volume à la place d'être en train de faire des accords de participes passées. C'est pas qu'il aimait pas ça mais en quoi trouviez-vous de l'intérêt à suivre un cours quand vous aviez des notes parfaites quand vous ne vous y présentiez pas? Le jeune homme l'avait vite compris et c'est bien pour ça qu'il profitait de la seule belle journée de la semaine.

* Je suis pas chanceux moi, je me fais bronzer au soleil et eux ils sont enfermés à l'intérieur *

Les nuages noirs qui s'avançaient dans le ciel n'annonçait rien de bon et arriver tremper jusqu'au os en classe de math ne l'intéressant pas, il s'étira, ramassa son polo Lacoste qui traînait dans le bosquet d'hydrangées et le remit sur son torse musclé. Liam se leva et marcha nonchalament vers la sortie du parc mais il bifurqua dans la direction opposé. Certaines fois ça le prenait comme ça, il changeait d'idée comme ça. Faut dire que le jeune homme prenait pour acquis que son environnment et les gens présents dans sa vie s'en étant accoutumé alors pourquoi pas le reste du monde. Il allait rater son dernier cours, et alors?

Il plissa les yeux et aperçut une silhouette qui lui était familière, tout près d'un rosier. Liam accéléra son pas intrigué par cette jeune femme, vraisemblablement, qui lui rappelait vaguement une vieille connaissance. Il s'approcha silencieusement d'elle, et , l'accrocha de façon très réaliste comme seul Liam peut le faire. La jolie blonde se retourna et Liam eut une expression de surprise et éclata de rire.

* Non, non, pas elle, pas à Waverly... *

Le jeune homme lui envoya son plus beau sourire et s'inclina devant elle très théâtralement:

« Pardonne -moi ma chère, je t'offre mes plus plates excuses Vanessa..»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanessa M. Jill
Dreamer What else?♦
avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Lettres, probablement
[ Passions et Loisirs * ] : • Vivre pour danser, nager, dépenser et aimer •
[ Ton Humeur * ] : Légère, merci ^^
Classe : Troisième
Phrase Perso : Même si la passion nous déchire, elle ne doit pas briser ce qui nous lie...
Topics en cours : >>Une heure de libre... [A. Bass]
>>Une glace pour tout changer [K. Warrens]
>>Les étoiles & leurs secrets [B. Taless]
>>Vieux amis, vieux ennemis [L. Andersen]
>>Sofa surprise ! [S. Sullivan]
Date d'inscription : 19/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Vieux amis, vieux enemis ( PV Vanessa)   Mer 26 Mar - 7:56

    Une journée comme il y en avait souvent en Californie. Du moins, l'été. Pour le moment, c'était encore l'aube du printemps, ou presque. Étonnant alors que Dame Nature offre pareil présent en plein milieu de semaine. Pas étonnant que nombre d'étudiants préféraient zapper les cours pour aller faire un tour côté plage, ou encore aller déambuler en ville, à fumer un joint et à parler avec une voix pâteuse. Si ça les amusait, tant mieux. S'ils se faisaient prendre, tant pis. Pour sa part, Vanessa avait qu'un cours à l'horaire en cette belle journée. Deux heures de français, avant le déjeuner. Pas vraiment la mer à boire, quand on sait qu'un après-midi tout entier nous attend impatiemment.

    Pour combler la jeune femme de bonheur, aucun travail n'était à remettre pour le lendemain et elle n'avait pas de contrôle avant la semaine prochaine. Assise en tailleur sous son bureau, elle frétillait d'impatience. Plus qu'une heure trente, et elle pourrait profiter de son accoutrement étrange pour un début de printemps. Un mini-short blanc et un haut, un bustier scintré, d'un bleu saphir qui rehaussait le bleu de ses yeux. Ses cheveux étaient remontés dans un chignon lousse qui découvrait ses fines épaules. Son visage, simplement agrémenté d'un gloss translucide et d'une fine couche de mascara, étincelait. Cependant, un nuage se dressait à l'horizon: quand tout va trop bien, il y a toujours quelque chose pour te faire redescendre de ton nuage.

    Ce n'était pas le cours qui aurait pu être interminable, car il se terminait à l'instant. Rangeant èn vitesse ses affaires, elle réussit à se faufiler avant le traffic à l'extérieur, humant une bonne bouffée d'air frais qui lui empli les poumons. Elle soupira de bien être. Il faisait chaud et humide, et Vanessa décida de se diriger vers le parc, son endroit fétiche, ou presque. C'est alors qu'elle dut s'arrêter, à proximité du rosier, sentant la vibration de son portable résonner dans son sac. Au même moment, on l'accrocha violemment, et le contenu de son sac se vida sur le sol.

    *SU-PER*

    Se retournant, elle hoqueta de surprise. Se devait être un mauvais rêve, elle allait surement se réveiller. Un peu plus et Vanessa se pinçait, espérant que c'était un cauchemar. Eh non, le rire sonore et désagréable de Liam Andersen résonna à son oreille. Elle grimaça. Si elle aurait su qu'elle le croiserait ici, elle ne serait jamais, au grand jamais, venu. Aussi crétin que dans son souvenir, il lui adressa un sourire et s'inclina grotesquement devant elle. Vanessa croisa les bras sur son buste, et avec tout l'ironie dont elle était capable, dit:

    «Je ne savais pas que tu avais développé une fibre de conscience.»

    Lui jetant un regard noir, elle ajouta.

    «Maintenant, aide-moi à ramasser le dégât que tu as provoqué, et disparaît.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Andersen
I 'm H ere Girls
avatar

Féminin Nombre de messages : 53
Age : 27
[ Matières Préférées * ] : Option Artplastiques, Tolère les Math et on foxe le reste..
[ Passions et Loisirs * ] : Footing and ....PARTY
[ Ton Humeur * ] : Dépend de toi..MA jolie
Classe : Deuxième Année..
Phrase Perso : Smoke like Ashes..and HOT
Date d'inscription : 20/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Vieux amis, vieux enemis ( PV Vanessa)   Mer 2 Avr - 22:47



Liam lui envoya son plus beau sourire en guise de réponse. Vanessa Marigold Jill, ce nom restera toujours gravé dans sa mémoire. Il ne comprenait pas comment une si jolie fille pouvait autant tenir à ses principes. D'habitude c'était le contraire qui se produisait, plus la fille était jolie moins elle avait de principes. Et c'est bien pour cela que Mademoiselle Jill avait attiré son attention.


Il arqua un sourcil en entendant parler la jeune femme de conscience. Un filet de rire sarcastique s'échappa de Liam en pensant à ce que pouvait signifier avoir de la conscience pour Vanessa. Être aimable avec des gens qu’il ne le méritait pas, mentir pour ne pas blesser d’autres gens qui ne se gênaient pas pour le faire ou afficher un masque de circonstances pour sauver les apparence auprès des regards des autres. Tout ces faux-semblants et la mise de gants blancs étaient complètements insignifiants pour Liam.
Il jeta un regard condescendant aux contenu du sac de Vanessa étendu dans l’herbe et la regarda de bas en haut en disant :

« Et pourquoi devrais-je faire cela?»


L’expression qui se peignit sur le visage de Vanessa dépassa les espérances de Liam. Il adorait tester les gens, les faire s’indigner, enrager et tempêter, et le clou du spectacle était l’expression de leur visage. Celle de Vanessa était assez réussi aux yeux du jeune homme. Mais à la grande surprise de Vanessa, il se pencha et soupira devant sa confusion quand il ramassa ses affaires qui traînaient dans l’herbe.

« Comment peut-tu être si idiote? Je ne suis peut-être pas un enfant de cœur mais je sais quand même comporter en société. Tu devrais le savoir n’est-ce pas?»

Il lui tendit son sac tout en lui envoyant son plus beau sourire remplie d’arrogance. Vanessa lui lança un regard plein de hargne et avança son bras pour reprendre son sac. Mais au même moment où les doigts de la jeune femme effleuraient le sac, Liam tirait d’un coup sec dans le sens opposé, laissant hors de la portée Vanessa, le précieux objet. Le jeune homme haussa innocemment des épaules et afficha une expression contrite et désolé. Il lui présenta d’un geste galant son sac et la jolie blonde allongea son bras d’un geste rageur, plus qu’exaspérée par le petit jeu mesquin de Liam. Mais le jeune homme n’avait pas fini avec elle, il lui refit le coup et tira pour une deuxième fois le sac vers lui, tout ça en souriant malicieusement.


Les pas rageur qui s’avançait vers le jeune homme le fit reculer mais lui donna aussi une idée. Le jeune homme recula encore de quelques pas, monta les quelques marches et accota son bras sur le rebord d’un fontaine remplie, au-dessus de laquelle il tenait par la ganse le sac de Vanessa. Les menaces et le ton rageur de celle-ci ne fit qu’amuser Liam et il relâcha sa prise de quelques centimètres au-dessus de l’eau limpide de la fontaine. La jolie blonde, décidée à mettre terme à son petit jeu, courut vers lui a pied de la fontaine, et Liam Andersen étant ce qu’il était, fit semblant de laisser le sac de Vanessa dans la fontaine mais il la rattrapa avec aisance. La main du jeune homme fit semblant d’essuyer de la sueur et il soupira comme si il était essoufflé par un terrible effort. Un sourire naissant se forma aux creux des commissures de ses lèvres et il lança le sac aux pieds de Vanessa. Tout en s’appuyant sur la fontaine, il s’alluma une Camel et lui dit d’un air désolé :

«Pardonne-moi si tu n’as pas saisi où je voulais en venir avec note jeu de chassé-croisé. Je voulais seulement m’assurer que tu étais aussi divertissante qu’autrefois.»

Il rit avec un air taquin et tira une bouffée de sa Camel avant de se passer une main dans ses cheveux et de parler de choses un peu plus sérieuses.

« Bon, trêve de plaisanterie. Dis-moi qu’est-ce que tu viens faire à Waverly? Étudier, ça je m’en doutais vois-tu, mais comment as tu pu te retrouver ici en particulier, et non dans unes des 100 autres meilleurs écoles du pays, et pas dans une très bonne école, sinon la meilleure école de ballet classique du pays?»

Liam la fixa intensément en fumant sa cigarette attendant sa réponse, à une question qui semblait assez surprendre Miss Jill.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanessa M. Jill
Dreamer What else?♦
avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 28
[ Matières Préférées * ] : Lettres, probablement
[ Passions et Loisirs * ] : • Vivre pour danser, nager, dépenser et aimer •
[ Ton Humeur * ] : Légère, merci ^^
Classe : Troisième
Phrase Perso : Même si la passion nous déchire, elle ne doit pas briser ce qui nous lie...
Topics en cours : >>Une heure de libre... [A. Bass]
>>Une glace pour tout changer [K. Warrens]
>>Les étoiles & leurs secrets [B. Taless]
>>Vieux amis, vieux ennemis [L. Andersen]
>>Sofa surprise ! [S. Sullivan]
Date d'inscription : 19/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: Vieux amis, vieux enemis ( PV Vanessa)   Jeu 10 Avr - 5:34

[Fait attention à ne pas décrire ce que je fais, hein ? Razz ]

    Vous vous demandez peut-être pourquoi Vanessa Marigold Jill est si hargneuse et désagréable envers le personnage qu'est Liam Andersen. La réponse est fort simple: il l'horripile. Le jeune homme, d'un an son cadet, si elle se rappelait bien, avait été copain avec son frère, Nolan. Le petit garçon détestable et pourri gâté, c'est bien lui. Eh bien, aller savoir pourquoi, Nolan a voulu faire le pari que son copain ne parviendrait jamais à embrasser sa grande soeur. Dire que ce connard avait accepté et avait gagné. Elle en avait encore des frissons de dégoût.

    Le voir réapparaître devant elle était le comble de l'horreur. Lui et son petit sourire parfaitement hypocrite, Vanessa se demanda pourquoi il n'était pas né sous les traits d'une fille, qui lui aurait été parfaitement bien, niveau caractère. Elle ne comprennait pas non plus pourquoi il ne se dépêchait pas de lui obéir et de partir au plus vite. Partager son air avec lui lui était pénible. Rien de moins. Rancunière comme elle, du jamais vu. Particulièrement dans le cas précis.

    Elle eut un regard noir pour le jeune homme qui la détailla de la tête aux pieds. C'était sans mention son rire sarcastique pour le moins grinçant. Liam lui demanda, du front tout autour de la tête, pourquoi devrait-il le faire. Vanessa ouvrit la bouche, pour lancer une vanne, mais la retint, changeant d'attitude et lançant, presque gentiment.

    «Pour ne pas me contraindre à croire que mon frère a autant de mauvais goût pour les amis que pour les petites amies.»

    D'un côté comme de l'autre, Nolan Jill ne l'avait pas du tout. Vanessa fut tout de même surprise de le voir s'avancer et de ramasser les choses, tandis qu'elle s'affairait à faire la même chose. Elle n'écouta que d'une oreille le monologue du jeune homme, déjà comblée qu'il soit suffisamment intelligent pour ne pas s'obstiner et de faire ce qu'il devait faire là, tout de suite. Mais malheur et damnation, c'était trop beau.

    «Tu disais... HEY !»

    Alors qu'elle venait de tendre légèrement la main pour que Liam lui remette son sac, celui-ci le tira hors de sa portée. Vanessa posa ses deux maisn sur ses hanches, franchement irritée, puis croyant que la puérilité du suisse s'arrêterait là, il lui refit la même chose. Mais quel crétin !

    «Rends moi ce sac tout de suite, imbécile !»

    Elle se donnait littéralement en spectacle, mais elle n'y pensait même plus. Simplement à ce que cet idiot lui faisait subir, et écarquilla les yeux de surprise en le voyant presque relâcher son sac dans la fontaine après avoir monté sur le rebord. Elle s'avança pour l'atteindre, et il lui fit peur en le laissant glisser. Furieuse, elle le regarda lui balancer son sac, qu'elle attrapa finalement, et s'allumer une cigarette. Connard. Elle était rageuse, furieuse. Ses forces décuplées, Vanessa fonça dans la direction du jeune homme et lui balança un coup violent de sac, lui faisant perdre pied et atterrir dans la fontaine, les jambes trempées.

    «Si je ne suis plus aussi marrantes, toi, au contraire, tu as gagné un sens de l'humour, depuis longtemps. Celui de la fierté, c'est une autre histoire.»

    Elle recula, mais eut l'audace de répondre aux dires qu'il venait de lancer avant qu'elle ne le balance dans l'eau. Intelligente, Vanessa recula hors de sa portée, puis répondit finalement.

    «Tiens, tu te rappelles que je danse. Un point pour toi.»

    Elle sourit, amusée, puis ajouta.

    «Parce que je peux conjuguer aisément danse et étude, et je trouve primordial d'avoir une culture en plus du talent, sans fausse vantardise.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vieux amis, vieux enemis ( PV Vanessa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vieux amis, vieux enemis ( PV Vanessa)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» numéro INE pour les vieux ?
» Les "vieux"
» besoin de vous, grands manitous du vieux français!!
» Fontaines du vieux village de Vandoeuvre
» je croyais que vous écriviez en vieux françois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WAVERLY BOARDING SCHOOL__* :: >> WAVERLY OUTSIDE >> :: << |LE PARC| >>-
Sauter vers: