WAVERLY BOARDING SCHOOL__*


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En cette Belle Journée d'hiver (Reeser)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassie Johnson
Pretty Princess ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 47
[ Matières Préférées * ] : Non mais tu crois que je vais vraiment à mes cours ! ^^
[ Passions et Loisirs * ] : J'adore la couture, le stylisme c'est mon avenir
[ Ton Humeur * ] : Bien, tant que tu ne m'approche pas ...
Classe : 2ème année
Phrase Perso : La vie est belle, pourquoi la gaspiller pour des garçons !?
Topics en cours : Avec Liam - Piscine
Avec Saralyn - Patinoire
Avec Elisha - Plage
Avec Tyler - Boite de Nuit
Avec Shawn - Plage
Avec Charlie - Hall d'entrée
Avec Cheerleaders - Gymnase
Date d'inscription : 16/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: En cette Belle Journée d'hiver (Reeser)   Dim 23 Mar - 21:41

    « Driiiiiing Driiiiiing Driiiiing Driiiiiing »

    Ce fut le premier bruit que Cassie entendit en se réveillant, vers 7h du matin. On était samedi et son cadran sonnait à 7h ? C’était quoi cette merde. La jolie blonde avait tout simplement oubliée, comme à chaque samedi ou presque, de fermé son réveille-matin qu’elle utilisait pour se réveiller à temps pour les cours. Vraiment elle allait le lancer au bout de ses bras se cadran ! Ce qu’elle fit aussitôt ! Cassie élança son bruit vers le cadran qui le heurta de plein fouet. Celui-ci se retrouva au pied du lit, mais malheureusement, rien ne pouvait l’arrêter dans sa cacophonie hurlante, le cadran sonnait toujours. Cassie fut donc obligée de se lever, puisque le bruit strident qu’émettait son cadran diabolique, lui cassait les oreilles. « Chiiiiotte, cadran de merde ! » Dit-t-elle tout bas, en se levant. Elle se dirigea au bout de lit prit son cadran, pesa sur le bouton d’arrêt et le laissa retomber par terre. Ce geste émis un bruit bizarre, mais le cadran marchait toujours, malheureusement, pensa Cassie.

    Elle se dirigea machinalement vers la salle de bain, comme si c’était jour de cours. Elle se passa au miroir, des cernes en dessous de ces yeux la faisait paraître aussi fatiguée qu’elle l’était ! Cassie jugea qu’une douche atténuerait ses traits fatigués, elle partie donc la douche et se défit lentement de ses vêtements. Elle entra dans la douche et relaxa. L’eau était chaude et bienfaisante. Après 45 minutes sous la douche, alors qu’elle finissait de chanter, Feedback, une chanson qu’elle adorait, elle sortie de la douche. Elle se sentait mieux et ses cernes étaient presque disparus.

    Une serviette autour d’elle, elle se dirigea vers la commode et se choisi des vêtements en vitesse. De toute façon, qu’elle porte n’importe quoi, Cassie avait le dont d’être jolie ! Aujourd’hui elle avait décidé qu’elle allait patiner. Contrairement à beaucoup de fille, Cassie aimait bien bouger, c’est sûre qu’avec un gars, elle aimait mieux. Mais toute seule aussi c’était amusant de toute façon elle finissait toujours par rencontrer quelqu’un. La patinoire, ringard ? Oui, mais Cassie rendait tout ce qui avait de plus ringard en chose tout à fait respectable. Elle enfila des dessous assorties assez sexy, au moins si elle tombait, elle pouvait se faire siffler ! Elle enfila un pantalon noir, fait de velours chaud. Il faisait froid dehors et la jolie blonde n’avait pas envie de patiner en ayant froid, la mort ! Comme haut elle se mit un chandail blanc, décolleté au niveau des seins, à manches longues. Puis pour finir elle se mit des bas.

    Par la suite elle se dirigea vers la cuisine, mais renonça à la moitié du chemin, elle allait aller se prendre un café avant de passer faire du patin ! Fallait dire que Cassie n’aimait pas se faire à manger, avec ses parents c’étaient la cuisinière qui s’en occupait, maintenant qu’elle était seule dans son grand appartement, elle était obligée de se faire à manger seule. Elle aurait bien voulu s’engager une cuisinière mais ses parents lui avaient demandés de choisir entre la bonne et la cuisinière et Cassie avait choisi la bonne. À dieux les souper merveilleux de crabe et de langoustine !

    Elle prit donc ses patins, les posa dans un sac avec tout le nécessaire qu’elle s’était achetée la semaine passée. Elle s’enroula un foulard blanc cassé autour du cou et enfila son joli manteau long, noir. Elle sortie en refermant la porte derrière elle et se dirigea vers le parking. En sortant ses clés elle ouvrit les portières et entra dans sa voiture décapotable, l’hiver c’était pas aussi amusant que l’été mais elle survivait ! Elle passa par le café près de chez elle et se dirigea par la suite vers la patinoire. C’était un temps parfait, un petit vent mi-froid, mi-chaud, flottait dans l’air et tout le monde avait eu l’air d’avoir eu la même idée qu’elle.

    En entrant dans le parking une place lui sauta au yeux, très proche de l’entrée. Cassie tourna donc dans l’allée en même temps qu’une autre auto. « Non, merde ! » Elle allait quand même pas se faire voler une jolie place de parking. Elle avança plus vite coupant la Van rouge flamboyante. Elle se stationna. L’homme au volant de la Van klaxonna, voulant montrer que la place lui était assignée mais Cassie arrêta les moteurs et sorte de l’auto en toute grâce. Elle passa devant la Van et adressa au chauffeur un sourire charmant avant de continuer sa route vers la cabane pour mettre ses patins. Celui-ci lui adressa le doigt d’honneur mais Cassie ne le regardait déjà plus.

    Elle entra dans la cabane et s’assit à coté d’un jeune homme m’a fois sexy. Elle entra dans ses patin et le regarda enfiler les siens avec grâce, un joueur d’hockey sans doute. Cassie eut alors un idée brillante.


    Désolée, tu voudrais, m’aider ?

    Elle lui souria charmement et pointa ses patins. Celui-ci la regarda envieur et lui répondit que « Oui bien sure.» Il se pencha et noua ses patins en vitesse lui demandant parfois si c’était trop serré. Cassie elle, le regardait les yeux brillants. Quand il eut fini, elle le remercia en se levant et lui adressa un petit sourire charmeur. Il la retena en lui demandant son numéro de téléphone, se qu’elle espérait, celle-ci sortie un crayon et l’inscrivit dans sa main avant de sortir de la cabane un sourire content aux lèvres. Cassie obtenait toujours ce qu’elle voulait. Elle commença à patiner un peu dans les vappes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saralyn Reeser
Damn She Gorgeous*
avatar

Féminin Nombre de messages : 329
[ Matières Préférées * ] : Cinématographie
[ Passions et Loisirs * ] : CINEMA
[ Ton Humeur * ] : Hum, laisse moi réfléchir ?
Classe : 2ème Année
Topics en cours : -\"En cette belle journée d'hiver\" Cassie Johnson
-\"Do you know what feel life\" November H Von Teese
-\"Suis-je la seule à qui ça arrive ?\" Vanessa M. Jill
-\" Séance shopping, Ouverture animée du Levi's Store\" Elisha Woodsen, Mandy Hunter
-\"Arrive avec Kyle\" Kyle Whaler
-\"Sur la piste de danse\" Maxime Winchester

PROJET DE TOPICS :
-Spencer Sullivan
Date d'inscription : 24/02/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
-75/0  (-75/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: En cette Belle Journée d'hiver (Reeser)   Dim 23 Mar - 23:45


  • Un thé à la main, Saralyn était assise sur une chaise de la table de sa chambre d'étudiante. Un survêtement et un t shirt bien trop larges pour elle, ses fins cheveux remontés en un mélange de queue de cheval et de chignon, elle regardait le plan qu'elle avait acheté à son arrivée. Qu'est ce qui pourrait bien l'occuper aujourd'hui...? Un peu de sport, c'était certain mais lequel ? Cette question trottina dans sa tête, jusqu'à ce qu'elle apercoive ce petit point sur la carte : Patinoire.

    Lorsqu'elle habitait en Angleterre, elle avait participé à de nombreux concours, et avait notamment remporté d'importants championnats régionaux mais ce n'était pas sa priorité, comme le cinéma...Elle n'y passait le plus clair de son temps libre, ses horaires de cours étant aménagées différemment... Et cela lui manquait plus que cruellement de se laisser glisser avec legereté sur le sol glacé d'une patinoire, puisqu'elle n'avait pas eu ce loisir depuis au moins trois bonnes semaines, beaucoup trop occupée entre son projet de court-métrage, sa dingue de soeur qui traversait une crise existencielle...Mais maintenant que tout était réglé, ou presque, elle allait enfin pouvoir s'y remettre.

    Elle engloutit d'une gorgée ce qui restait de thé dans la tasse, puis alla prendre une bonne douche. Saralyn laissa tomber ses cheveux souples et brillants sur ses épaules, en leur donnant cent coups de brosse. Puis elle se maquilla un peu, insistant sur les yeux qu'elle noircit avant de couvrir de paillettes blanches extrêmement discrètes. Une touche de gloss sur ses lèvres et elle se dirigea vers sa penderie pour en sortir un pull moulant blanc, un pantalon noir D&G, une écharpe de laine marron et son fameux béret gris. C'est vêtie de la sorte, le sac sur son dos qu'elle hella un taxi pour se rendre à la patinoire.
    Arrivée là bas, elle se rendit compte qu'il était pratiquemment midi, et que pratiquemment tout le monde avait déserté les lieux. La patinoire se composait de plusieurs salles, et Saralyn s'installa dans la moins grande, totalement vide, pour s'entrainer aux axels. Les doubles pour reprendre après tant de temps d'arrêt semblaient plutôt appropriés. Après s'être dévêtu, la belle brune avait enfilé ses patins, posé son sac dans les petits gradins, et s'était élancée sur la glace. Après un peu d'échauffement, elle commenca par quelques figures de base, avant de commencer les doubles axels qu'elle exécuta avec facilité et à la perfection. Les triples axels seraient surement moins simple. Curieuse de voir, elle tenta le coup...
  • ... et s'effondra lamentablement par terre, faisant autant de bruit qu'une plume en retombant, parce qu'il fallait l'avouer, ce n'était pas sa quarantaine de kilos tout mouillés qui allait faire un grand fracas dans la pièce vide. Morte de honte, elle s'appuya contre le muret pour tenter -en vain- se se relever, quand une jeune blonde vint à sa rescousse. Une jeune blonde qu'elle avait aperçu plus d'une fois, dirons-nous ! Saralyn lui tendit la main et celle-ci l'aida à se relever. Sans un sourire, car la belle brune avait les fesses engourdies et gelées !

"Merci, fit-elle en s'accrochant au muret. Saralyn Reeser"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassie Johnson
Pretty Princess ♥
avatar

Féminin Nombre de messages : 47
[ Matières Préférées * ] : Non mais tu crois que je vais vraiment à mes cours ! ^^
[ Passions et Loisirs * ] : J'adore la couture, le stylisme c'est mon avenir
[ Ton Humeur * ] : Bien, tant que tu ne m'approche pas ...
Classe : 2ème année
Phrase Perso : La vie est belle, pourquoi la gaspiller pour des garçons !?
Topics en cours : Avec Liam - Piscine
Avec Saralyn - Patinoire
Avec Elisha - Plage
Avec Tyler - Boite de Nuit
Avec Shawn - Plage
Avec Charlie - Hall d'entrée
Avec Cheerleaders - Gymnase
Date d'inscription : 16/03/2008

|| Love Ya ||
Love & Friends & Opponents:
Popularité:
0/0  (0/0)
Dirty little secrets:

MessageSujet: Re: En cette Belle Journée d'hiver (Reeser)   Sam 29 Mar - 23:13

    À chaque fois qu’elle allait dans un lieu public, Cassie aimait bien rire des gens mal habillés. Ce qu’elle fit tout en patinant nonchalamment sur la patinoire. Elle était peut-être seule certes, beaucoup de personne aurait pus aussi rire d’elle à cause de cela. Mais Cassie, elle au moins, avait un peu de style lorsqu’elle patinait.

    Elle pouffa de rire en voyant une grosse dame tomber mollement sur la patinoire écrasant son énorme arrière train sur la glace froide. Cassie eut presque peur qu’elle la fracasse et qu’elle produise une fissure. Mais la patinoire était assez solide. Dieux merci ! La dame remarqua que Cassie riait en la regardant d’un œil brillant. Tout en se relevant elle s’approcha d’elle – en essayant de ne pas tomber, ce qui était plutôt rigolo puisque quand elle patinait elle avait l’air d’un clown - - Cassie essaya de ne pas lui rire en pleine figure ce qui ne fut pas réussit – La dame se posta juste en face de Cassie et lui dit, en postillonnant sur elle.


    Vous trouvez cela drôle mademoiselle ?

    Cassie lui souria malignement et répondit méchamment,

    De quoi ? La façon dont vous patinez ou votre énorme derrière qui doit peser une énormité ?

    La dame ouvrit grands les yeux – de la grosseur d’un 1$ - et lui cracha à la figure qu’elle n’était qu’une petite gosse de riche qui ne savait pas se tenir, que la politesse sa s’apprenait et qu’elle n’avait pas son problème à elle et blablabla. Cassie eut peur qu’elle fonde en larme, même si elle trouvait la situation très drôle. Pendant tout ce temps, qui parut une heure pour Cassie, celle-ci baillant changeait de pose et commençait à avoir froid aux pieds. C’est sans dire un mot qu’elle se retourna et partie en patinant gracieusement vers un emplacement ou au moins, il n’y aurait pas cette grosse femme pour l’énerver. Celle-ci fut encore une fois bouche bée de l’impertinence de la belle blonde elle lui dit de revenir ici mais Cassie fit la sourde oreille. Elle essaya donc de la poursuivre, mais même si Cassie allait lentement, le talent – zéro talent- de la grosse dame ne put la laisser faire un pas avant de tomber, et d’aller s’écraser encore une fois sur la glace.

    Cassie, elle, patina jusqu’â trouvé une petite cabane – qui renfermait un bout de la patinoire - qu’elle crut déserte au début. Elle s’arrêta en face de celle-ci et crut entendre un bruit sourd, comme-ci quelqu’un tombait. Quand elle y entra elle découvrit une blonde, incapable de se relever sur la glace, elle hésita à l’aider. Les bonnes actions n’étaient pas vraiment dignes de Cassie. Elle fit aller sa chevelure en regardant l’intérieur de la cabane. C’était une genre de grange rénovée. Il y avait des gradins et même des hauts parleurs, Cassie en déduit qu’il devait y avoir des compétitions de patin artistique ou quelque chose dans se genre là. La brune essaye de se relever en s’agrippant à un muret, Cassie la regarda paisiblement, mais cette tentative échoua lorsqu’elle retomba encore une fois durement sur la glace. Dans un élan de compassion Cassie s’élança vers elle et lui tandis le bras dans un léger sourire. Celle-ci le prit volontiers et se releva. Cassie aurait été un peu humiliée à sa place puisque la jolie blonde aimait faire tout, toute seule et sans aide. L’aide était une genre de facilitée pour les pauvres cons capables de ne rien faire, à son avis. La jeune brune se présenta et Cassie le fit à son tour en signe de politesse. En plus, elle pouvait bien se faire amie-amie pour une fois !


    De rien, Ravie de te rencontrer, Cassie Johnson.

    Elle lui souria de son simple sourire charmant. Elle avait l’air m’a fois assez sympa la belle brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En cette Belle Journée d'hiver (Reeser)   

Revenir en haut Aller en bas
 
En cette Belle Journée d'hiver (Reeser)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belle journée "tout par amour rien par force"
» [Symphyte] Mais qui se cache derrière cette belle chenille ?
» Belle journée pour un papa !
» Accompagnez-moi dans cette belle ville de Certaldo en Toscane
» @ G2 une belle journée d'anniversaire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WAVERLY BOARDING SCHOOL__* :: >> LOS ANGELES CITY >> :: << |LOS ANGELES CITY| >> :: [La patinoire]-
Sauter vers: